Seneweb.com | Identifiez vous pour acceder à nos services |  Connexion | M'inscrire | Aide
actualites
Nouveau!:   Retrouvez toutes les archives concernant bien mal acquis de 2006 à ce jour.
Haute cour de justice : Une autre traque en gestation
Mardi 13 mai, 2014 08:48
 Une autre « traque » serait sur le point d’être déclenchée. La procédure sera lancée parallèlement à celle entamée par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). Elle vise, selon l’Observateur, de grosses pontes de l’ancien régime confondus dans leur gestion antérieure des affaires publiques.  Lu: 18592  fois |  Commenté:68 fois
Traque des Biens Mal acquis: Mimi accélère la cadence
Lundi 31 mars, 2014 08:16
L’avertissement est sans frais. La traque des biens mal acquis a de beaux jours devant elle. Réitérant la volonté affiché du nouveau régime à combattre l’enrichissement illicite, le Premier Ministre a encore fait dans la menace. Lu: 2622  fois |  Commenté:11 fois
Levée du mandat d’arrêt international contre Teodorin Obiang
Lundi 24 mars, 2014 22:52
Le mandat d’arrêt international visant depuis mi-2012 le fils du président équato-guinéen, Teodorin Obiang, a été levé par les juges français dans l’affaire des biens mal acquis. Lu: 3471  fois |  Commenté:5 fois
MACKY SALL : "Aucun chef d’État ne m’a demandé de faire preuve de clémence"
Jeudi 27 février, 2014 10:05
Invité de RFI, en marge de la rencontre du Groupe consultatif du Sénégal réuni à Paris, Macky Sall a révélé qu'aucun de ses pairs chefs d’État africains n'est intervenu pour lui demander de ''faire preuve de clémence'' dans la traque des biens mal acquis et l'emprisonnement de Karim Wade. Il a aussi marqué sa satisfaction pour les résultats glanés par le Plan Sénégal émergent (PSE) et évoqué plusieurs autres dossiers, dont la lutte contre la corruption, la réforme des institutions, mais aussi le départ de Rewmi de la majorité. Lu: 12728  fois |  Commenté:37 fois
Traque des biens présumés mal acquis : Ça bouge dans l’affaire Karim Wade...
Vendredi 21 février, 2014 14:39
La semaine dernière, en révélant les auditions comme témoins par la Commission d’instruction de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) de Abdoulaye Diop, Seydina Kane, Assane Dianko et Ibrahima Wade, Libération révélait que Cheikh Bèye et Cie allaient bientôt débuter les confrontations entre les différents acteurs du dossier Karim Wade de la traque des biens présumés mal acquis. Eh bien, nos confrères indiquent que les choses commencent à bouger. Lu: 20479  fois |  Commenté:57 fois
Traque aux biens mal acquis : Macky veut dépouiller les " voleurs de la République "
Jeudi 16 janvier, 2014 11:10
 Afin d'éviter la dilapidation des biens publics, le chef de l'Etat envisage des mesures pécuniaires, en plus de la prison. " Le délinquant financier devrait, parallèlement à la peine d'emprisonnement, subir une condamnation pécuniaire de nature à l'appauvrir à la mesure de son enrichissement ou plus ". Propos tenus par le chef de l'Etat lors de la rentrée solennelle des Cours et Tribunaux hier. " Il est certain que si les peines d'emprisonnement et d'amende sont du point de vue de l'impact inférieures à son gain, il n'hésitera pas à accomplir son forfait ", ajoute-t-il.  Lu: 7868  fois |  Commenté:36 fois
Malick Mbaye : «L’overdose médiatique autour des biens mal acquis a crispé l’atmosphère social…»
Lundi 06 janvier, 2014 20:33
La traque des biens supposés mal acquis ne semble pas enchanter le leader du mouvement Conscience citoyenne. Pour Maodo Malick Mbaye, il est temps de faire le bilan de la Cour de répression de l’enrichissement illicite et de revoir son mode opératoire. Aussi le Directeur général de l’Agence nationale de la maison de l’outil (Anamo) dresse-t-il un bilan élogieux de la gestion du Président Macky Sall.  Lu: 7781  fois |  Commenté:39 fois
Traque de biens mal acquis à la Lonase : La Crei débusque la cagnotte de Baila Wane à Beyrouth
Jeudi 12 décembre, 2013 10:50
Selon nos confrères du Quotidien, la Cour de Répression de L'Enrichissement illicite (Crei), aidée en cela par la section de Recherches de la gendarmerie nationale, a fait d'importantes découvertes dans la traque des biens supposés mal acquis à la société sénégalaise des jeux.  Lu: 32581  fois |  Commenté:70 fois
L’affaire affaire Karim Wade renvoyée au 17 décembre
Vendredi 29 novembre, 2013 09:41
 C'est finalement le 17 décembre que les avocast de Karim Wade et de l’Etat vont plaider devant la Chambre d’accusation, selon Sud Fm. Nos confrères de rappeler que les avocats de Karim Wade ont introduit une requête en annulation de l’inculpation de leur client dans le cadre de la traque des biens mal acquis.  Lu: 8688  fois |  Commenté:39 fois
L'avocat Ciré Clédor Ly : « Le pouvoir doit assumer qu'il est en train de mener une vengeance d'État contre Karim Wade »
Samedi 14 septembre, 2013 10:07
Me Ciré Clédor Ly le dit sans ambages : il fallait que « le bras armé du pouvoir dans l'appareil judiciaire soit activé pour tenter l'ouverture d'un second dossier et demander un second mandat de dépôt »,pour pouvoir contourner la loi et maintenir son client, Karim Wade, en prison.    Lu: 16484  fois |  Commenté:62 fois
Aminata Touré : «nous allons accélérer le pas et aussi poursuivre la traque des biens mal acquis»
Mercredi 04 septembre, 2013 09:42
 Le nouveau Premier ministre, Aminata Touré, officiellement, installé mardi a déclaré que la traque des biens mal acquis va se poursuivre et la cadence du développement accéléree . En marge de la cérémonie de passation de témoin avec Abdoul Mbaye, elle s'est voulu très claire.   Lu: 2566  fois |  Commenté:10 fois
TRAQUE DES BIENS MAL ACQUIS Dans l'enfer des paradis fiscaux
Mardi 03 septembre, 2013 17:32
Au Sénégal, le respect des dispositions du Code des marchés publics n'est pas l'apanage de tout le monde. L'Assemblée nationale continue de passer des marchés en dehors des dispositions du Code des marchés publics. Dans ce sens, les auditeurs de l'Autorité de régulation des marchés publics (Armp) se sont vu refuser l'accès aux archives de l'Hémicycle. Lu: 2208  fois |  Commenté:4 fois
NOTE DE LA COMMISSION JURIDIQUE DU PDS SUR L’AFFAIRE DP WORLD
Jeudi 13 juin, 2013 01:28
1. Suite à la rencontre à Paris avec les dirigeants de DP WORLD qui assurent la gestion du terminal à containers du Port Autonome de Dakar, le Président de la République Macky SALL, ordonne aux juges de la CREI, de lever la mesure d’administration provisoire. Lu: 8080  fois |  Commenté:37 fois
Appel de Limamou Laye – Seydina Issa Thiaw Laye dit « Non au déballage comme arme de chantage »
Mardi 11 juin, 2013 14:29
Le fils aînés du Khalife général des Layènes, Seydina Issa Thiaw Laye, a prôné le dialogue. Il a invité les fidèles à purifier les cœurs, à bannir le tribalisme et les querelles de chapelles entre confréries pour l’intérêt « supérieur » de la nation. S’adressant à ceux qui brandissent le déballage comme arme de chantage, il est d’avis que c’est « dangereux » pour l’équilibre de la nation. « Le 19 mars 2000, le Sénégal a connu une alternance politique pacifique. Il en a fait de même le 25 mars 2012 où l’on craignait le pire pour le Sénégal. Ce qui fait l’admiration du pays dans la sous-région comme sur la scène internationale, c’est cet héritage que nous devons préserver parce que nous n’avons pas le droit de régresser », estime Seydina Issa Laye, dont les propos sont rapportés par Le Quotidien. Le ministre de l’Intérieur, le Général Pathé Seck, a salué les valeurs prônées par la communauté Layène, notamment l’absence de discrimination entre races, ethnies, le respect du droit d’aînesse. Des attitudes qui entrent en droite ligne des enseignements de Seydina Limamou Laye, fondateur de la confrérie Layène. Le Général a surtout demandé à cette communauté « de prier » pour le retour de la paix au Mali et pour les Diambars - soldats Sénégalais qui y ont été dépêchés - afin qu’ils rentrent « sains et saufs ». Lu: 8049  fois |  Commenté:21 fois
BIEN MAL ACQUIS - Maître Assane Dioma Ndiaye sur le nouveau contrat avec Dpw : «Lorsque vous parlez avec cette société vous tirez de l’argent d’une activité délictuelle, vous êtes alors receleur»
Lundi 10 juin, 2013 16:58
Maître Assane Dioma Ndiaye dit ne pas comprendre la feuille de route du pouvoir actuel qui «veut faire de la transparence, tout en ne faisant pas de la transparence». Le président de la Ligue sénégalaise des droits de l’Homme (Lsdh), invité de l’émission Objection de Sud Fm hier, parle du nouveau contrat entre Dp World et les autorités sénégalaises. Lu: 5535  fois |  Commenté:16 fois
Me Ousmane Ngom secrètement entendu, hier, à la Brigade des Affaires générales
Vendredi 07 juin, 2013 09:29
 La comparution, hier, de Me Ousmane Ngom devant les limiers de la Brigade des Affaires générales (Bag) de la Division des Investigations criminelles (Dic), cache une tempête de déboires judiciaires qui risquent de le conduire tout droit à la Maison d’Arrêt et de Correction (Mac) de Rebeuss, écrit La Tribune.    Lu: 5973  fois |  Commenté:8 fois
La mise en demeure de Farba Senghor imminente!
Samedi 01 juin, 2013 16:15
Le parquet spécial de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) va accélérer le processus de mise en demeure de Farba Senghor. En effet, convoqué ce jeudi à la Section de recherches de la gendarmerie, l’ancien ministre libéral avait refusé de répondre aux questions des enquêteurs évoquant un privilège de juridiction. Lu: 14444  fois |  Commenté:53 fois
« Les enquêtes seront bouclées dans les semaines à venir », selon Aminata Touré
Vendredi 31 mai, 2013 09:44
Interpellée sur les lenteurs notées dans la procédure de la traque des biens mal acquis, le ministre de la Justice, Aminata Touré qui était l’invité des députés de la majorité, ce jeudi 30 mai, a fait savoir que les enquêtes seront bientôt bouclées. « Il n’y a pas à s’inquiéter outre mesure sur cette question », a-t-elle dit avant d’ajouter dans les colonnes de l’As, « toutes les enquêtes confiées aux unités spéciales (Section de recherches de la Gendarmerie et Division des investigations criminelles) seront bouclées dans les semaines à venir ». Lu: 4364  fois |  Commenté:14 fois
ENRICHISSEMENT ILLICTE : L e nouveau code pénal qui enterre la CREI
Samedi 30 mars, 2013 11:59
Ironie du sort, le nouveau code pénal et de procédure pénale est en phase avec les dignitaires de l’ancien régime mis en cause dans la traque des biens supposés mal acquis avec comme incongruité, la charge de la preuve qui incombe à l’accusé. Des professionnels du droit qui s’étaient réunis du 21 au 23 mars 2013, viennent de transmettre au ministre de la Justice, le nouveau code pénal et de procédure pénale du Sénégal. Lu: 6518  fois |  Commenté:11 fois
PRESSE-REVUE: Les Lions du foot et la traque des biens mal acquis à la Une des journaux
Mercredi 13 mars, 2013 09:49
 Les quotidiens parvenus mercredi à l’APS traitent d’une diversité de sujets allant de la politique aux faits de société, en passant par le sport, avec notamment l’annonce des 23 Lions convoqués pour la préparation du match devant opposer le Sénégal à l’Angola, le 23 mars prochain, pour le compte des éliminatoires de la coupe du monde de football 2014 Lu: 2967  fois |  Commenté:0 fois
Semaine décisive pour Karim : convoqué le 15 mars, le fils de Wade sera-t-il arrêté ?
Lundi 11 mars, 2013 08:23
Une semaine décisive commence pour Karim Wade. Il devra se présenter encore devant la justice dans le cadre de l’enquête des “biens mal acquis”. Selon Dakaractu qui a repris le magazine Exclusif à paraître demain mardi, le fils de l’ancien chef de l’Etat a reçu dans la journée du samedi 9 mars une mise en demeure du procureur spécial de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI). Lu: 7547  fois |  Commenté:29 fois
AMINATA TOURÉ : « IL N’Y A PAS DE CHANGEMENT DE PROGRAMME DANS LA TRAQUE DES BIENS MAL ACQUIS »
Dimanche 10 mars, 2013 15:20
 Le débat sur la médiation pénale est-il, définitivement, clos? L’on peut penser à le croire après plus d’une semaine de cafouillage dans la communication gouvernementale sur la question. Le président de la république, Macky a affirmé lors du conseil des ministres, sa volonté d’aller jusqu’au bout. Sur les ondes de Sud Fm, Aminata Touré, Gardes des Sceaux, ministre de la Justice confirme le chef de l’Etat : «il n’y a pas de changement de programme dans la traque des biens mal acquis». « Le gouvernement est déterminé à aller jusqu’au bout de la traque des biens mal acquis. », Cette déclaration de la Gardes des Sceaux, ministre de la Justice étaye celle du président de la république.  Lu: 5267  fois |  Commenté:13 fois
"Un gouvernement peut nuire à son économie en traquant de l’argent illégalement acquis", avertit le 1er vice-président de la BM
Dimanche 10 mars, 2013 09:38
 En conférence de presse hier, à Dakar, Kaushik Basu, premier vice-président de la Banque mondiale a attiré l'attention des autorités sénégalaises sur les conséquences de la traque des biens mal acquis. Même s’il apprécie l’initiative, il a dit haut et fort qu’un gouvernement peut nuire à ses activités en traquant de l’argent illégalement placé à l’étranger s’il ne le fait pas de manière intelligente. Lu: 13831  fois |  Commenté:90 fois
Sur la traque des biens mal acquis: «Macky ne reculera pas», Mankeur Ndiaye prévient
Samedi 09 mars, 2013 11:13
Ces dernières semaines, on a assisté à une divergence de vue sur la traque des biens supposés mal acquis entre les membres du gouvernement.Les uns prônaient une médiation pénale tandis que les autres estimaient qu’il faut aller jusqu’au bout du processus. Lu: 5126  fois |  Commenté:12 fois
Biens mal acquis : Arrestation imminente de Karim Wade?
Vendredi 08 mars, 2013 08:30
Tout serait prêt pour l'arrestation de Karim Wade. L’ancien ministre d’Etat figurant sur la liste des personnalités ciblées dans le cadre de la traque des biens mal acquis pourrait passer ses dernières nuits en prison, dès la semaine prochaine. C’est le journal Le Pays qui donne l’information dans sa livraison de ce vendredi. Selon ce quotidien "proche de l'opposition" qui cite une source proche du pouvoir, «Karim Wade sera arrêté manu-militari au plus tard jeudi prochain. Lu: 20814  fois |  Commenté:55 fois
Médiation dans la traque des biens mal acquis : Bathily avertit l’Etat
Jeudi 07 mars, 2013 09:58
Le secrétaire général de la Ligue démocratique (Ld), Abdoulaye Bathily, a tenu à mettre en garde le gouvernement du Sénégal au sujet de la médiation dans la traque des biens mal acquis. Selon lui, ce serait un précédent dangereux qui risque, par jurisprudence, d’encourager le détournement de deniers publics. « Les faits sont suffisamment graves et nécessitent un traitement approprié qui servirait de leçon et encouragerait l’éthique dans la gestion des affaires publiques. La seule médiation possible doit aboutir à la récupération des biens indûment soustraits dans leur intégralité. Autrement, le vol serait encouragé au plus haut sommet de l’Etat », peut-on lire dans le communiqué de la Ld, exploité par Le Populaire. Lu: 8348  fois |  Commenté:33 fois
Médiation pénale: Karim Wade aurait déjà reçu des « envoyés spéciaux » à plusieurs reprises
Jeudi 07 mars, 2013 09:27
Le fils du chef de l’Etat sortant, Karim Wade, ne veut pas de médiation pénale. Les « envoyés spéciaux » qui ont été dépêchés chez lui pour négocier la restitution d’une partie des biens supposés mal acquis en savent quelque chose. Selon La Tribune, des émissaires auraient été envoyés, bien avant la sortie du ministre de la Bonne gouvernance, Abdou Latif Coulibaly proposant la médiation pénale, auprès de certains dignitaires du Pds pour négocier le versement d’une contrepartie. Et notre source d’informer que « Karim Wade aurait à plusieurs reprises reçu la visite de ces « envoyés spéciaux » qui sont repartis sans parvenir à infléchir sa position ». Des sources du journal confient que « Wade-fils aurait invariablement servi le même refrain que celui entonné hier par Abdoulaye Baldé: « ils (ndlr: les dirigeants actuels ) disent que nous avons pillé les caisses de l’Etat, alors qu’ils le prouvent aux Sénégalais. Comment celui qui est innocent pourrait-il accepter une telle proposition? », s'est-il défendu. Lu: 10274  fois |  Commenté:56 fois
Biens mal acquis : les enquêtes de l'Hexagone visent seulement à inventorier (ambassadeur)
Jeudi 21 février, 2013 13:33
 Des enquêtes de police, ‘’sous contrôle judiciaire’’, sont en cours en France, dans le but d’inventorier et de répertorier les biens de personnalités sénégalaises dans l’Hexagone, ‘’sans savoir s’ils sont mal acquis ou non’’, a précisé l’ambassadeur de France au Sénégal, Nicolas Normand, confirmant certaines informations de presse relevant de l’enquête pour enrichissement illicite visant des dignitaires du régime de Me Wade   Lu: 9666  fois |  Commenté:24 fois
Sénégal : l'étau se resserre autour d'Abdoulaye Wade
Mardi 22 janvier, 2013 12:29
 Un homme de confiance de l'ancien président a été inculpé de détournement de deniers publics, le 7 janvier. Règlement de compte politique ou nouvelle pièce à verser au dossier des "biens mal acquis" ?   Lu: 17642  fois |  Commenté:41 fois
La secrétaire de Wade traquée par Alioune Ndao
Samedi 19 janvier, 2013 12:34
Décidément c’est tout l’entourage du président Wade qui a des problèmes avec la justice sous le régime de Macky Sall. Mme Astou Mbaye, ex-secrétaire particulière du président de la république est cité parmi les prochains hôtes de la division des investigations criminelles agissant au nom du procureur spécial près de la cour de la répression de l’enrichissement illicite, Alioune Ndao. C’est dire que la traque des biens mal acquis va mettre au-devant de la scène beaucoup de personnes ayant travaillé aux côtés de Me Abdoulaye Wade, soutient Grand Place. Mme Astou Mbaye était au cœur de tout, elle faisait partie avec l’ancien aide de camp Bara Cissokho, de ceux par qui tout passait. « Dans le dispositif de l’ancien président de la république Mme Mbaye était une sorte de relais entre les officiels, les militants, bref entre la population et Me Wade », se rappelle une personnalité de la galaxie Wade, dans les colonnes du même journal. Lu: 14291  fois |  Commenté:51 fois
Condamné à payer 30 millions de F Cfa : Farba Senghor impuissant lors de la saisie de ses biens par la Brigade de gendarmerie de la Foire
Jeudi 17 janvier, 2013 13:08
C’est à titre de droits d’auteurs pour avoir utilisé de produit musical de l’artiste Souleymane Diouf dit Fara, que le chargé de propagande du PDS tombe sous le coup d’une décision de justice loin de lui être favorable. Farba Senghor est condamné à payer 30 millions de F Cfa. Notre confrère du Quotidien d’informer que c’est hier mercredi, « peu avant dix heures, que la gendarmerie de la Foire a débarqué à la cité Biagui de l’aéroport de Dakar avec deux à trois huissiers, commis pour exécuter la mesure de justice ». Sur place, l’ancien ministre s’est exécuté, « sans trop broncher, mais très en colère », rapportent nos confrères. Qui rappellent que cette affaire remonte à 2007 lors de la campagne électorale présidentielle, lorsque Farba Senghor a utilisé pour le compte du Pds, le produit musical de Fara lors des meetings. Le plaignant avait alors à plusieurs reprises observé une grève, et tenté de s’immoler par le feu devant le palais de la République, avant d’être appréhendé par la police plus d’une fois, pour être finalement placé à l’hôpital psychiatrique de Thiaroye pour « folie » présumée. Lu: 14777  fois |  Commenté:20 fois
Y en a Marre rejette Souleymane Jules Diop, Latif Coulibaly...
Jeudi 17 janvier, 2013 10:15
Thiaat, fou malade Kilifeu et Simon reviennent dans la place de l'Obélisque demain. Après dix mois de round d'observation, les « Y en a marristes » reprennent la parole au nom du peuple, des populations et de l'intérêt national. Juste avant la commémoration de leur mouvement, ils ont fait tourner la bande-annonce. Ils ne cachent plus leur déception sur la base des actes posés par le régime de Macky Sall et s'attaquent aux grandes gueules qui se sont tues comme Abdou Latif Coulibaly et Souleymane Jules Diop, entre autres. « Ceux qui se présentaient en sentinelles lors des manifestations en l’occurrence Souleymane Jules Diop, Abdoulatif Coulibaly et autres se sont rangés du camp du pouvoir. Maintenant que les politiques se sont tous rangés derrière le pouvoir, les populations doivent prendre leurs responsabilités et gérer cette opposition afin de faire respecter les engagements des pouvoirs politiques. Nous déplorons la nomination du nouveau directeur de la Senelec qui n’est qu’un choix politique à l’endroit d’une personne incompétente qui plus est, avait fait un départ volontaire dans cette même structure et empoché des dizaines de millions en guise de compensation en ce sens », ont-ils tonné dans La Tribune de ce jour. Simon et Kilifeu n'ont pas manqué de griffer le président de l'Assemblée nationale et leader de l'Afp ainsi que celui du Parti socialiste. "Moustapha Niasse et Ousmane Tanor Dieng devaient prendre le gouvernail de l'opposition pour accompagner les populations dans la satisfaction des objectifs elles les ont toujours suivies dans leur volonté d'apporter un changement. Non, ils se rangent du côté du pouvoir tout simplement." Lu: 15613  fois |  Commenté:68 fois
La Section de recherches enquête sur 313 hectares cédés par Wade au crépuscule de son règne
Lundi 14 janvier, 2013 21:44
Au crépuscule de son règne, Me Abdoulaye Wade a signé plusieurs décrets attribuant plus de 313 hectares de terre à des personnes physiques et morales. Des attributions du moins très suspectes aux yeux du nouveau régime qui a fini d’activer la Section de recherches pour faire la lumière.Le 1er janvier 2012, un décret a prononcé le décaissement d’un terrain du domaine national public maritime des Almadies, d’une superficie d’un hectare. A la fin de ce même mois, le 30 janvier, Wade prenait une pile de décrets. L’un prescrit l’immatriculation au nom de l’Etat d’une parcelle de terrain du domaine national située à Diamniadio d’une superficie de deux hectares, en vue de son attribution par voie de bail. Le même jour 50 hectares étaient défalqués des terres à Tivaouane Peulh. A onze jours du deuxième tour de la Présidentielle, le 14 mars, un décret déclare d’utilité publique le projet de la réalisation de logements sociaux sur une parcelle de terrain du domaine national sise à Diamniadio, d’une superficie de 150 hectares en vue de son attribution par voie de bail. Une semaine auparavant, un décret tombait pour faire main basse sur 110 hectares à Diass. Qui sont les heureux bénéficiaires de ces attributions ? Sans doute qu’on ne tardera pas à connaitre leur identité avec l’enquête ouverte par la Section de recherche sur cette nébuleuse. Lu: 8637  fois |  Commenté:21 fois
Traque des biens mal acquis : Y en a marre n’est pas d’accord sur tout
Samedi 12 janvier, 2013 10:16
en a marre se prononce le 18 janvier sur le sujet. C’est le rappeur Simon membre du collectif qui le dit, « on se réserve pour le 18 janvier parce qu’il y a effectivement des choses sur lesquelles nous ne sommes pas d’accord. Il faut le reconnaître que dans ces audits, il y a tout un folklore, un tapage sur des choses qui ne sont pas essentielles, alors qu’il faut aller à l’essentiel. » Toujours très en colère contre Doudou WADE du Pds qui considérait les rappeurs comme ceux qui ont échoué dans les études, le rappeur Simon dans l’interview accordée au journal Populaire avance que « Doudou WADE n’a encore rien vu. Il faut attendre l’album qui va sortir pour comprendre. Lu: 8999  fois |  Commenté:37 fois
Et si les choses sérieuses étaient en train de bouger dans le bon sens ! Par Mody Niang
Samedi 12 janvier, 2013 09:25
Les Sénégalais commençaient à s’impatienter mais, apparemment, les choses seraient en train de bouger. Des actes qu’on peut considérer comme forts ont été posés. Il en est ainsi de la réactivation de la Cour de Répression contre l’Enrichissement illicite, du vote de lois importantes portant notamment création de l’Office national anti-corruption (Ofnac) et du Code de transparence, modification de la composition de la Haute Cour de Justice, nomination d’un coordonnateur de la Traque des Biens mal acquis, levée de l’immunité parlementaire de trois gros ex-gros dignitaires de l’abominable gouvernance des Wade, etc. En attendant la suite des événements, ces actes méritent d’être salués et encouragés. Lu: 8298  fois |  Commenté:48 fois
Cérémonie officielle du Magal Touba 2013 : Le Khalife Général des Mourides, Cheikh Sidy Moctar Mbacké, invite les fidèles mourides à travailler afin d’acquérir des biens licites
Mercredi 02 janvier, 2013 15:29
Au cours de la cérémonie officielle du grand Magal 2013 de Touba, le Khalife général des Mourides, Ckeikh Sidy Moktar, via son porte-parole, Serigne Bass Abdoul Khadr Mbacké, a magnifié l’« excellent travail » du Gouvernement pour la bonne organisation de ce Magal. La délégation a été conduite par le ministre de l’Intérieur, Pathé Seck. Lu: 42773  fois |  Commenté:160 fois
Traque des biens mal acquis: Les avocats commis par l’Etat du Sénégal, face à la presse aujourd’hui
Mercredi 02 janvier, 2013 07:36
Le Président Macky Sall avait manifesté lors de son message de voeux de nouvel an, la volonté ferme de l’Etat du Sénégal de mener à terme, les enquêtes sur les biens mal acquis. Ce message semble bien être reçu.D’ailleurs, le collectif des avocats commis par l’Etat du Sénégal dans le cadre du recouvrement des biens mal acquis, rencontrera les journalistes, ce mercredi 02 janvier 2013. Le face à face avec la presse est prévu à 11 heures à l’hôtel Ndiambour. Le pôle d’avocats est constitué de Mes Papa Moussa Felix Sow, Simon Ndiaye du barreau de Paris, Samba Bitèye et l’agent judiciaire de l’Etat du Sénégal. Lu: 5096  fois |  Commenté:6 fois
« J’en connais qui doivent des bons à la boutique et qui sont devenus milliardaires » selon Ameth Saloum Boye
Vendredi 28 décembre, 2012 13:02
en croire le secrétaire général du parti socialiste authentique (Psa), l’enrichissement illicite a été une réalité sous le magistère de Me Wade. Selon Ameth Saloum Boye, il a connu des gens qui ont laissé des ardoises à la boutique du coin et sui plus tard sont devenus des millionnaires voire des milliardaires. « Il est normal qu’avec l’arrivée d’un nouveau régime l’état des lieux soit dressé par le successeur. Ce qui est important dans cette affaire est que tout un chacun sache raison garder en se disant que nul n’est au dessus de la loi », a-t-il soutenu. Lu: 4876  fois |  Commenté:5 fois
Motion de censure contre le gouvernement : L’Assemblée rejette, Abdoul MBAYE accuse et se défoule sur les libéraux
Mercredi 26 décembre, 2012 20:29
Comme on s’y attendait la motion de censure a été rejetée ce mercredi en début de soirée par l’Assemblée nationale. Les débats ont été houleux et l’occasion a été saisie par le Premier ministre pour se défouler sur les auteurs de la motion. Lu: 13423  fois |  Commenté:46 fois
Abdoul Mbaye, da ci taxx riip*
Lundi 24 décembre, 2012 19:15
 La majorité parlementaire rejettera, ce mercredi 26 décembre 2012, la motion de censure déposée contre le gouvernement par l’opposition. Un vote favorable révélerait une crise politique grave au sein de la coalition au pouvoir. Les députés acquis à la cause du Président Macky Sall feront donc bloc autour du Premier ministre Abdoul Mbaye.  Lu: 15071  fois |  Commenté:25 fois
Pr Abdoulaye BATHILY : « En 2000, Abdoulaye WADE était tout sauf riche, Karim WADE n’était pas milliardaire »
Samedi 22 décembre, 2012 09:10
"J’appuie à fond ces auditions et tous les Sénégalais devraient faire de même. C’est leur argent qui leur a été enlevé, ils ont été spoliés de leurs biens et il faut que ces biens soient restitués. Moi, je ne suis même pas pour qu’on mette ces gens-là en prison s’ils acceptent de rendre l’argent ". Ce sont là des propos du Pr BATHILY à travers une longue interview accordée au journal Observateur.  Lu: 8676  fois |  Commenté:59 fois
Traque des biens mal acquis: La réactivation de la Haute cour de justice renvoyée
Jeudi 06 décembre, 2012 16:18
La Haute cour de justice (Hcj) attendra un peu. Initialement prévu hier, l'examen du projet de loi portant modification de la loi organique sur la Haute Cour de justice a été reporté au lundi 10 décembre. Il en est de même des projets de loi modifiant l'article premier de la loi fixant l'organisation judiciaire et celui autorisant le Président de la République à ratifier l'Accord entre le gouvernement de la République du Sénégal et l'Union africaine sur la création de chambre africaines extraordinaires au sein des juridictions sénégalaises. Le dernier texte législatif concerne le procès en vue de l'ancien président du Tchad Hissène Habrè, selon le journal EnQuête Lu: 4905  fois |  Commenté:22 fois
Audition : Après Karim, Thierno Ousmane Sy, Oumar Sarr, Madické Niang, Samuel Sarr, Abdoulaye Baldé…convoqués
Mardi 04 décembre, 2012 07:23
La Section de recherches de la gendarmerie reprend ses auditions. Après Karim Wade qui va repasser jeudi prochain, d’autres responsables dudéfunt régime sont annoncés à la Section de recherche de la gendarmerie de Colobane cette semaine. Selon l’Obs, sept anciens dignitaires de l’ancien régime de Me Abdoulaye Wade vont se relayer à la Section de recherches de la gendarmerie de Colobane du 4 au 7 décembre prochain pour répondre aux questions des hommes en bleu dans le cadre des enquêtes sur l’enrichissement illicite déclenchées par le régime de Macky Sall. L’on annonce l’audition de l’ancien ministre-conseiller de Me Wade chargé des nouvelles technologies de l’information ce mardi. Le coordonateur national du parti démocratique sénégalais (Pds), Oumar Sarr, et l’ancien Directeur général du Port autonome de Dakar, Bara Sady, auraient également reçu leur convocation pour répondre à la gendarmerie le 6 décembre prochain, jour de l’audition de Karim Wade.Le 7 décembre prochain, l’ancien ministre des Affaires étrangères, Me Madické Niang, son ancien collègue de l’Energie, Samuel Sarr ainsi le député-maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, sont annoncés à la Section de recherche de la gendarmerie. Lu: 19102  fois |  Commenté:77 fois
Biens mal acquis : L'ancienne ministre, Aïda Diongue, dans le viseur de la Crei
Lundi 03 décembre, 2012 16:25
La Cour de Répression de l'Enrichissement illicite (Crei) ressucitée par les nouveaux tenants du pouvoir au Sénégal, dans le cadre de la traque des biens mal acquis des dignitaires de l'ancien régime, étend son rayon d'action. Aussi, après les auditions et plaintes (notamment au parquet de Paris) contre des personnalités du regime sortant, d'anciens ministres et Directeurs généraux, ainsi que des hommes d'affaires, la Crei élargit son action aux parlementaires. C'est le cas d'Aïda Diongue, qui a été sénatrice sous l'ancien régime. Selon nos confrères du Quotidien, les investigations de la Crei portant sur ne somme de quatre (4) milliards mettraient en cause Mme Aïda Diongue. Elle serait soupçonnée d'évasion fiscale. La Cellule de Traitement des Informations financières (Centif), le gendarme du blanchiment d'argent au Sénégal, aurait été saisie par la Crei pour y voir clair dans cette affaire. Lu: 12101  fois |  Commenté:35 fois
Audition de Thierno Ousmane Sy : Kéba Keinde, Abdoulaye Diop et un pool d’avocats dans le viseur des enquêteurs
Lundi 03 décembre, 2012 08:02
Outre Thierno Ousmane Sy, visé dans le cadre de l’enquête autour de la licence de Sudatel, d’autres personnalités sont dans la ligne de mire des enquêteurs. L’on apprend que l’ancien candidat à la présidence de la République, Kéba Keinde, l’ancien ministre des Finances, Abdoulaye Diop, Me François Sarr ainsi que d’autres avocats et Daniel Goumbalo Seck seront prochainement entendus. Lu: 10872  fois |  Commenté:12 fois
Traque des biens mal acquis : Le Sénégal met la France à contribution
Samedi 01 décembre, 2012 13:08
Après les Américains, les autorités judiciaires sénégalaises veulent mettre à contribution leurs homologues françaises. Elles les ont en effet, selon le journal L’Observateur, saisies d’une plainte visant Karim Wade, Abass Jaber et X, pour impliquer toutes autres personnes dont le nom viendrait à apparaître dans le cadre de ces auditions. Selon la même source, «des niches cachées sont identifiées, des liens de complicité établis et des preuves suffisantes rassemblées, pour prouver la culpabilité de toutes les personnes citées».La procédure sera défendue par un bataillon de sept avocats sénégalo-français, dont quatre nationaux. Lu: 10189  fois |  Commenté:26 fois
L'énorme "trésor" prêté à Karim Wade...
Vendredi 30 novembre, 2012 14:46
 L' Observateur fait l'étalage du "trésor" prêté à Karim Wade. Auditionné pendant deux tours d'horloge le 3 juillet à la Section de recherches de la gendarmerie de Colobane, Wade-fils a été entendu sur les biens qu'on lui attribue au Sénégal et en France et des sommes planquées d'une valeur de 8 milliards. Karim serait propriétaire de trois maisons bâties à Dakar dont l'une, acquise après l'accession de son père au pouvoir en 2000. Pourtant Karim se serait confondu en dénégation devant les enquêteurs. Après sa première audition, les vérifications faites par les gendarmes auraient permis de découvrir 760 millions de franc de Cfa qui ont été versés dans ses deux comptes. Interpellé sur ces deux versements, il aurait déclaré que c'est son père qui lui a offert ces sommes.  Lu: 18033  fois |  Commenté:50 fois
Karim Wade actionnaire par le biais de «prête-noms» dans diverses sociétés nationales ou étrangères: «Des allégations totalement infondées»
Mercredi 28 novembre, 2012 08:25
 Les convocations de Karim Wade par les enquêteurs et les informations publiées ces derniers jours dans la presse ne sont pas du goût du Pds et de ses alliés qui dénoncent « des allégations totalement infondées », selon un communiqué dont copie est parvenue à Seneweb.L’occasion pour les libéraux de dénoncer des médias qui « se sont fait l'écho d'informations suivant lesquelles, à l'occasion de l'enquête préliminaire dont Karim Wade fait l'objet et qui est pourtant couverte par le secret », regrette le texte. Lu: 6735  fois |  Commenté:20 fois
Karim Wade au Comité Directeur du PDS: “ Je suis devenu plus courageux”
Mardi 27 novembre, 2012 10:28
« Je suis devenu plus courageux. Certes je l’étais, mais l’épreuve que je suis en train de vivre m’a encore donné du courage », c’est la déclaration de Karim Wade lors du comité directeur du Parti démocratique sénégalais (PDS) qui s’est tenu hier à Dakar. Le fils du président Wade qui ne voulait pas répondre aux questions des journalistes a pourtant parlé en coulisse, selon Direct info. Ce qui fait dire à nos confrères que l’ancien ministre de l’Energie, sur la sellette depuis le déclenchement de ses auditions au niveau de la Section de Recherches de la Gendarmerie nationale est prêt à aller jusqu’au bout. Le journal révèle d’ailleurs que Karim Wade « est plus que jamais serein malgré l’injustice et l’acharnement dont il fait l’objet » Lu: 12165  fois |  Commenté:75 fois
Audition : Karim Wade a mis plus de deux heures pour lire tous les Procès-verbaux
Mardi 27 novembre, 2012 10:14
On en sait un peu plus sur la longue durée de l’audition de l’ancien ministre d’Etat, ministre des Transports, Karim Wade. On le signalait déjà la semaine dernière, l’audition de Karim Wade avait démarré à 17 heures pour prendre fin à 3 heures du matin. Mais en réalité, elle s’est terminée à 1 heure du matin. Et si le fils de l’ancien chef de l’Etat est resté là-bas jusqu’à 3 heures du matin c’est parce qu’il tenait à lire les procès-verbaux avant de les signer. « Il a passé au crible tous les Pv de 1 h à 3 h 29 avant de les signer et de les remettre aux enquêteurs », a confié le journal l’As. Lu: 8044  fois |  Commenté:31 fois

TOP 10 DE LA SEMAINE


 


 

 

Pub

 




HitParade