Lundi 19 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

107 ressortissants ivoiriens en transit ou victimes de traite rapatriés en Côte d'Ivoire en 2015

Single Post
107 ressortissants ivoiriens en transit ou victimes de traite rapatriés en Côte d'Ivoire en 2015

Quelque 107 ressortissants ivoiriens en transit dans des pays voisins ou victimes de traite dans leur pays d'accueil ont été rapatriés en Côte d'Ivoire en 2015, a appris APA, mercredi, de source officielle dans la capitale économique ivoirienne.
"Pour l'année 2015, au total 107 ressortissants ivoiriens , en transit dans des pays voisins ou victimes de traite dans leur pays d'accueil, ont été rapatriés en Côte d'Ivoire", a déclaré la ministre ivoirienne de la Solidarité, de la cohésion sociale et de l'indemnisation des victimes, Mariatou Koné.
"Ce sont 50 en provenance de la Tunisie, 28 du Gabon, 17 du Burkina Faso, 7 de l'Arabie Saoudite et 5 du Ghana", a précisé Mariatou Koné qui s'exprimait au cours d'une rencontre d'échanges avec des partenaires au développement sur la mise en œuvre de la politique de lutte contre la traite des personnes. 
Elle a par ailleurs, rappelé que conscients de l'ampleur du phénomène de la traite des personnes, l'Etat de Côte d'Ivoire, depuis 2011, a pris des mesures appropriées, en vue de garantir la protection des droits de ses citoyens et des victimes.
Il s'agit notamment de la mise en place d'un Comité national multisectoriel de lutte contre la traite des personnes, présidé par la Première dame. L'élaboration d'un projet de loi unique portant lutte contre la traite des personnes ainsi que l'élaboration d'une stratégie nationale de lutte contre la traite des personnes, assortie d'un plan d'action quinquennal 2016-2020, figurent également sur la liste des acquis.
"La création d'un ministère en charge de la Solidarité, de la cohésion sociale et de l'indemnisation des victimes marque la volonté affichée du gouvernement et notamment du chef de l'Etat de déployer les moyens idoines pour s'attaquer à ce fléau, avec l'appui des partenaires techniques et financiers", a poursuivi la ministre Koné.
Pour elle, le pari de la lutte contre la traite des personnes ne peut être gagné que dans une approche inclusive et participative avec tous les acteurs.
 

Article_similaires

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR