Cameroun : le journaliste de RFI Ahmed Abba condamné à 10 ans de prison

  • Source: : Webnews | Le 25 avril, 2017 à 23:04:58 | Lu 2067 fois | 1 Commentaires
content_image

Ahmed Abba, correspondant de Radio France internationale (RFI), le 30 juillet 2016 à Maroua au Cameroun.

Le correspondant de RFI en langue haoussa au Cameroun, Ahmed Abba, a été condamné à 10 ans de prison ferme pour "non-dénonciation d'actes de terrorisme et blanchiment d'actes de terrorisme" par le tribunal militaire de Yaoundé.

« Ahmed Abba est déclaré non coupable d’apologie du terrorisme, coupable des faits de non-dénonciation d’actes de terrorisme, et blanchiment d’actes de terrorisme », a déclaré le président du tribunal, lundi 24 avril dans l’après-midi.

Le journaliste est condamné à « 10 ans de prison ferme avec mandat d’arrêt à l’audience », assorti d’une amende de 55 700 000 F CFA (environ 85 000 euros), a-t-il ajouté, précisant qu’en cas de non-paiement de l’amende, il pourrait faire cinq ans de prison supplémentaires.

Peine de mort requise

Le verdict, attendu le 20 avril, a été reporté de quatre jours. Le parquet du tribunal militaire avait requit la peine de mort contre Ahmed Abba. Ses avocats, qui clament son innocence, ont décidé de faire appel.

Le correspondant de RFI avait été arrêté fin juillet 2015 à Maroua, dans l’extrême-nord du Cameroun, avant d’être transféré à Yaoundé où il est détenu depuis. Le parquet estime qu’il a « collaboré » avec des islamistes de Boko Haram, bien qu’Ahmed Abba ait toujours clamé son innocence.


Auteur: Jeuneafrique - Webnews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (1)


Anonyme En Avril, 2017 (11:03 AM) 0 FansN°: 1
Depuis Ahidjo, les gens de Paul Biya discriminent les Nord-Camerounais, c´est connu. Pourtant sans Ahidjo il ne serait rien aujourdhui, ce type qui, après avoir porté l´espoir des Camerounais s´est dévoilé comme le pire des dictateurs de l´Afrique. Triste pour ce Grand Pays avec tant de potentialités naturelles et humaines. Ceci n´a rien à voir Boko Haram. C est une tradition perpétuee. Biya a fait massacrer tous les officiers du Nord Cameroun.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]