Gambie: Yahya Jammeh nomme un médiateur

  • Source: : RFI | Le 11 janvier, 2017 à 18:01:39 | Lu 3789 fois | 6 Commentaires
content_image

Gambie: Yahya Jammeh nomme un médiateur

Le président gambien Yahya Jammeh, qui doit officiellement passer la main le 18 janvier, tente coûte que coûte de se maintenir au pouvoir.

Le président Yahya Jammeh a annoncé, la nuit dernière, la nomination d'un médiateur gambien afin d'apaiser le climat. Cette nomination intervient au moment où Jammeh essuie un revers judiciaire puisque la Cour suprême n'a pas pu se prononcer hier sur les recours électoraux qu'il avait déposés. A la veille de l'arrivée des émissaires de la Cédéao, cette nouvelle déclaration donne l'impression que le président sortant cherche à gagner du temps.

Dans une déclaration diffusée cette nuit sur la chaîne officielle, Yahya Jammeh se présente comme un président responsable, voulant faire du respect de la Constitution, sa priorité. « Je prendrai toutes les mesures possibles pour défendre la Constitution », assure-t-il.

Sur cette lancée, Yahya Jammeh annonce la nomination d'un médiateur général. Il s'agit de Musa Jallow, qui occupe le poste de secrétaire général de son gouvernement. Il a trois mandats : assurer la bonne marche des services publics, discuter avec tous les acteurs politiques, et travailler avec le ministre de la Justice et l'Assemblée nationale à l'élaboration d'une loi générale d'amnistie.

Le ton de ce discours se veut rassurant. Mais les échéances se resserrent : le mandat de Yaya Jammeh prend fin le 18 janvier. Fraîchement nommé, le médiateur gambien sera un nouvel interlocuteur pour les émissaires de la Cédéao, qui seront à Banjul vendredi. Des émissaires qui misent sur un dernier dialogue pour le convaincre de quitter son poste pacifiquement.


Auteur: RFI - RFI




Commentaire (12)


Anonyme En Janvier, 2017 (18:43 PM) 0 FansN°: 1
N'importe quoi! c'est lui qui nomme un médiateur pour un conflit dans lequel il est intéressé au premier chef.Au diable Jamé!
Anonyme En Janvier, 2017 (19:07 PM) 0 FansN°: 2
Pour négocier sa fin soit par la bûcher soit par pendaison. :emoshoot: 
Anonyme En Janvier, 2017 (21:19 PM) 0 FansN°: 3
Il est fini il ne comprend pas le jeu de la cedeao

ILS veulent l'attaquer par surprise et ILS von reussir le jeu so wait and see.
Anonymebidasse3  En Janvier, 2017 (23:31 PM) 0 FansN°: 4
C'est clair jammeh parle en president qui consolide son pouvoir. Il parle d'amnistie ,qui doit être amnistié? Non jammeh se moque du monde. Et puis qu'attendent ces gambiens pour se liberer, les senegalais ou boukinabés ? Il appartient á ce peuple de participer, si non d'être á la pointe de ce combat.
Anonyme En Janvier, 2017 (00:01 AM) 0 FansN°: 5
il fume du yamba des rebelles .
Anonyme En Janvier, 2017 (00:01 AM) 0 FansN°: 6
il fume du yamba des rebelles .
Anonyme En Janvier, 2017 (10:34 AM) 0 FansN°: 7
Militaire En Janvier, 2017 (11:01 AM) 0 FansN°: 8
yaya ne peut pas etre stable a cause du cannabis

il fumebaucoup surtout ces temps ci
Militaire En Janvier, 2017 (11:01 AM) 0 FansN°: 9
yaya ne peut pas etre stable a cause du cannabis

il fumebaucoup surtout ces temps ci
Militaire En Janvier, 2017 (11:01 AM) 0 FansN°: 10
yaya ne peut pas etre stable a cause du cannabis

il fumebaucoup surtout ces temps ci
Militaire En Janvier, 2017 (11:01 AM) 0 FansN°: 11
yaya ne peut pas etre stable a cause du cannabis

il fumebaucoup surtout ces temps ci
Anonyme En Janvier, 2017 (12:22 PM) 0 FansN°: 12
Pas d amnistie pour lui car il n a jamais respectée la constitution gambien. Le fait de torturer ou tuer ses concitoyens lui donne une joie immense. Il mettait ses opposants sur écoute téléphonique lors des séances de torture et cela lui amusait beaucoup. Quelle ignominie !!!

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]