Golfe de Guinée : deux officiers marocains kidnappés par des pirates

  • Source: : Webnews | Le 04 août, 2017 à 23:08:28 | Lu 2723 fois | 2 Commentaires
content_image

Un navire miliaire américain arrive dans le port de Dakar pour participer à des exercices dans le golfe de Guinée, le 5 novembre 2007.

Pour la première fois, des Marocains ont été kidnappés par les pirates sévissant au large du Golfe de Guinée. Une prise d’otages qui rappelle toutefois un triste précédent : l’enlèvement de deux employés de l’ambassade marocaine en Irak en 2005.

On pensait le Maroc à l’abri des actes de piraterie en recrudescence dans le Golfe de Guinée. Et pourtant… L’attaque du cargo OYA1 par des pirates, non loin de l’île nigériane de Bonny (au large du Golfe de Guinée), a conduit au kidnapping de cinq marins dont deux officiers de nationalité marocaine. Selon le site spécialisé maritimebulltetin.net, l’attaque a eu lieu dans la nuit du 29 au 30 juillet contre ce bateau qui bat pavillon panaméen et exploité par la société Ocean Express, basée à Pointe Noire au Congo.

De son côté, le site d’information marocain Alyaoum24 a révélé l’identité des deux officiers kidnappés. Il s’agirait du capitaine en second Ahmed Jenani (50 ans) originaire de Casablanca, et de l’officier ingénieur Abdelkader Benhala (53 ans) natif de la ville d’Oujda. Les deux sont des lauréats de l’Institut supérieur des études maritimes (Isem) et ont longtemps travaillé au Maroc avant de s’installer il y a quelques années en Afrique de l’Ouest.

Le gouvernement suit de près la situation qui concerne la sécurité de nos concitoyens suite à cet acte de piraterie

« Le gouvernement suit de près la situation qui concerne la sécurité de nos concitoyens suite à cet acte de piraterie », a annoncé Mustapha El Khalfi, porte-parole du gouvernement, confirmant ainsi cette information que le Ministère des Affaires étrangères n’a pas médiatisée. C’est que la diplomatie marocaine a encore en mémoire l’échec de la libération des otages marocains kidnappés par l’organisation Al Qaïda en Irak. Abdelkrim Mouhafidi et Abderrahim Bouâlam, deux employés de l’ambassade marocaine à Bagdad, avaient été enlevés en 2005 par l’organisation terroriste. Et les Marocains n’ont jamais été fixés sur le sort de leurs deux compatriotes…


Auteur: Jeuneafrique - Webnews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (1)


Anonyme En Août, 2017 (23:49 PM) 0 FansN°: 1
"Pour la première fois, des Marocains ont été kidnappés par les pirates sévissant au large du Golfe de Guinée"



Qu'est ce que des marocains ont à traîner dans le golfe de guinée, et avoir même la prétention de s'installer en Guinée?



C'est vraiment grave çà!

Méfiance vis à vis des intrus espions, en Afrique noire!

C'est grave!



A l'heure où les Africains qui passent par la mer sont maltraités par les gens de cette même semence !



C'est grave :roadrunner:  :roadrunner:  :roadrunner: 
Reply_author En Août, 2017 (08:50 AM) 0 FansN°: 1
pourquoi l'article ignore les 3 autres personnes ?
il faut arrêter avec ces biais qui font que l'on donne plus de valeur à certaines personnes et rien à d'autres. cette situation est une opportunité pour les etats de la cedeao de s'organiser en combinant leurs forces navales. il nous faut des gardes côtes ouest africains et une marine ouest africaine.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]