https://bs.serving-sys.com/BurstingPipe/adServer.bs?cn=tf&c=19&mc=imp&pli=13868255&PluID=0&ord=[timestamp]&rtu=-1

L'armée congolaise veut attaquer une position clé du M23

  • Par : 7sur7.be | Le 02 septembre, 2013 à 12:09:27 | Lu 5714 fois | 0 Commentaires
content_image

L'armée congolaise veut attaquer une position clé du M23

L'armée congolaise prévoit d'attaquer "dans un futur proche" une position clé de la rébellion du Mouvement du 23 mars (M23) située à une trentaine de kilomètres de Goma, dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC), a-t-on appris lundi auprès d'un officier supérieur.La situation est "calme pour le moment" mais une offensive sur Kibumba est prévue "dans un futur proche", a déclaré lundi matin un officier supérieur de l'armée à l'AFP, sous le couvert de l'anonymat.

 Il a ajouté que les positions de l'armée les plus proches de Kibumba étaient à "plus ou moins deux kilomètres" de cette ville. Depuis le 23 août, l'armée et la Mission de l'ONU pour la stabilisation de la RDC (Monusco) lancent des attaques contre le M23. Vendredi la rébellion s'était repliée de la ligne de front, alors à une quinzaine de kilomètres au nord de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu. 

 Dans un communiqué diffusé dans la nuit de dimanche à lundi, le M23 a accusé le gouvernement d'avoir "déjà amassé des troupes et des chars de combat, afin d'ouvrir un nouveau front militaire à Mabenga", localité située à quelque 90 kilomètres au nord de Goma. Les positions du M23 sont concentrées dans le territoire de Rutshuru, adossé au Rwanda et à l'Ouganda. Des experts de l'ONU ont accusé ces deux pays de soutenir les rebelles qui, après une offensive éclair fin 2012 avaient occupé Goma durant une dizaine de jours fin novembre.

 Bastion du M23, la ville de Rutshuru est située à une soixantaine de kilomètres au nord de Goma. Le M23 est actif depuis mai 2012 au Nord-Kivu. Ses hommes réclament la pleine application d'un accord de 2009 qui a régi leur intégration dans l'armée, alors qu'ils opéraient dans une autre rébellion. Un dialogue de sortie de crise entre Kinshasa et le M23 s'est ouvert à Kampala mais est désormais au point mort.


7sur7.be


Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]