Jeudi 18 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Afrique

L'harmonisation des zones de libre-échange suppose "un cadre transparent" (expert)

Single Post
L'harmonisation des zones de libre-échange suppose "un cadre transparent" (expert)

La mise en place d'un "cadre transparent et réaliste" sur les règles d'origine s'impose aux pays africains, dans une perspective d'harmonisation des zones de libre-échange présentes que compte l’Afrique, a soutenu, lundi à Dakar, le colonel Guidado Sow, directeur de la réglementation et de la coopération internationale (DRCI) à la Direction générale des Douanes sénégalaises.

"La mise en place d'un cadre transparent et réaliste sur les règles d'origine me semble être un impératif pour harmoniser les différentes procédures déjà adoptées par les différentes communautés économiques régionales", a-t-il déclaré.

Intervenant à l'ouverture d'une réunion consultative de l'Union africaine sur les règles d'origine de la zone de libre-échange continentale, le colonel Sow a déclaré que ces dernières permettent de déterminer le pays d'origine des marchandises dans le domaine des échanges internationaux.

"Ainsi, a-t-il expliqué, le fait d'établir un lien géographique qui unit une marchandise à un pays donné dont elle est réputée issue, permet de mettre en place de bonnes politiques commerciales dans le cadre des accords commerciaux préférentiels, notamment des zones de libre-échange".

Si l'on en croit le directeur de la réglementation et de la coopération internationale (DRCI) à la Direction générale des Douanes, les règles d'origine que l'Union africaine (UA) veut mettre en place sont dites préférentielles. 

"Elles permettent deux choses, de supprimer progressivement les droits de douane, et de ne plus mettre de prohibition pour les produits reconnus originels", a indiqué le colonel Sow. 

"L'UA veut s'appuyer sur les communautés régionales pour aller vers le libre-échange continental. Aujourd'hui, pour ce qui nous concerne, nous de l'Afrique de l'Ouest, lorsqu'un produit est reconnu d'origine UEMOA ou CEDEAO, c'est acquis qu'il ne paie de droit de douane", a précisé le colonel Guidado Sow.



BHC/BK


Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    Pinotio

    En Mars, 2014 (14:17 PM)
    PROTÉGER NOS FRONTIÈRES N'ENTREZ PAS DANS CE JEU DE LIBRES ÉCHANGES AVEC DES OPPORTUNISTES. MÊME LES EUROPÉENS PROTÈGENT LEURS FRONTIÈRES
  2. Auteur

    Demba Siby

    En Mars, 2014 (22:20 PM)
    c est important de proteger la libre circulation des marchandises et de se considerer comme un douanier communautaire. mais touchez le bas de la communaute avec une bonne sensibilisation des verificateurs et des transitaires. Les regles d origine posent de serieux problemes transitaires et verificateurs parceque les criteres d origine doivent etre clairement definies. Des fois on a de la marchandise qui ne peut pas beneficier du certificat d origine uemoa et pourtant recoltee ou fabriquee de la zone. On rencontre de reels problemes pour la taxation preferentielle. Definiser clairement les regles d origine et les criteres du CO

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR