Vendredi 19 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Afrique

La Gambie au centre d’une nouvelle réunion du Conseil de sécurité

Single Post
La Gambie au centre d’une nouvelle réunion du Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité des nations unies se réunit encore ce lundi pour statuer sur la transition en Gambie, après le revirement du président sortant, Yahya Jammeh. Une réunion qui intervient quelques heures après celle de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) qui privilégie la diplomatie, mais dit ne pas écarter l’option d’une intervention pour obtenir le départ de Yahya Jammeh. Samedi, les chefs d’Etat de la Cedeao ont annoncé leur présence à l’investiture, le 19 janvier prochain à Banjul, du président élu, Adama Barrow.


Article_similaires

5 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (12:58 PM)
    diam ci gambie
    • Auteur

      Sino

      En Décembre, 2016 (13:59 PM)
      la cedeao et baro sont entrain de vouloir bafouer les reglementations gambiennes avec cette idee cone de faire coute que coute l'investiture de barow le 19 excluant ainsi la possiblite par le conseil constitutionnel, la seule instance a trancher en cas de non acceptation des resultats electoraux d'un candidat , d'invalider le verdict electoral.
      il est clair qu'on est plus dans le respect de la loi mais dans le forcing. et c'est malheureusement ce qui se passe quand l'emotivité prend le dessus sur la raison et la legalité.
      voulant faire cela ils sont selon moi au meme degre de non respect des droits de l'homme que yahya diameh dont nous senegalais detestons tous pour son comportement hostile.
      rappelons que yaya a des droits et ceux ci lui permettent de ne pas accepter le verdict electoral et de deposer un recours au conseil constitutionnel ( certe yaya avait dechu les juges mais face a la necessite legale d'examiner le recours de yaya , alors il est acceptable que ce dernier les nomme afin qu'ils examinent et tranchent). ce qui nous place devant deux possiblités : celle de validation ou d'invalidation du resultat.
      et en cas de validation yaya n'aura plus droit de rester au pouvoir et s'il persiste je suis pour que la cedeao montre l'exemple en le deloageant et le trainer devant un tribunal , si s'en sort vivant..
      mais en cas d'invalidation , yaya restera le president et que baro par respect pour la loi devra l'accepter. et la a la cedeao d'exiger une nouvelle election democratique et bien surveillée afin que la majorité gambienne choisisse.


      ce n'est pas parceque yaya est un dicatateur qu'il faille etre comme lui en ne prenant compte de la legalité.

      prÉcision : yaya est un dictateur ? oui !! un meurtrier ? je le pense mais a un tribunal de le prÉciser.



      nioune senegal nékouniou si deugue ni ni ,
    • Auteur

      Sino

      En Décembre, 2016 (14:34 PM)
      senegalais. mane maala gueuneu réw gueune la niaaw lamigne , bo amoul kham kham nak nopil.

      et l'autre anonyme toi , que la cour sera partiale ou pas tu est incapable de le prouver meme si c'est inquietant.
      amais rappelons juste au s"negal que c'est macky qui nomme les sages et c'est partialité assurée quoi ?
    • Auteur

      Saltigue

      En Décembre, 2016 (23:57 PM)
      chers compatriotes africains.
      je me rends compte que nous pensons et agissons comme l’occident. dommage…….
      - quand on se sent plus fort, il faut taper sans sommation;
      - quand l’adversaire est un gaillard de taille, on enage des pourparlers…on negocie….
      yaya jammeh a certe commis beaucoup d’atrocites, mais il faut reconnaitre qu’il a beaucoup de courage que les autres chefs d’etat n’ont pas.
      pensez combient de pauvres personnes payeront de leur vie avec un coup de force.
      de grace, essayons d’ouvrir une porte de sortie pour yaya pour qu’il parte en paix. il faut surtout pas essayer de l’humilier. cette pratique n’est ni islamique ni africaine.
      mieux, conjugons nos efforts pour aider adama barrow et nos freres gambiens.
      j’ai vu ce matin un reportage sur la situation a allepo. la syrie a perdu cette ville et ses enfants. pour quel gain en retour?

      la russie fait pire actuellemnt. est-ce que le conseil de securite a une intervention militaire sur la table? hypocrisie quand tu me tue!!!!
      l’occident est notre ennemi commun. interrogez l’ histoire et elle vous donnera la reponse.
      africains , reveillez-vous! nous avons tous un destin commun. donc forgeons notre avenir dans l’amour, la paix , le respect mutuel , la secerenite, la sincerity , le support mutual, et l’action positive.

      this is my intake!!!!
  2. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (14:33 PM)
    Pas de conseil constitutionnel ni loi en Gambie. Il n a jamais respecter la constitution gambien. Il a toujours fait comme ca lui chante. Alors !!!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2016 (14:38 PM)
      et au senegal y'aurait une justice digne et que macky lui , il ne fait pas ce qui lui enchante ?
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2016 (14:38 PM)
      et au senegal y'aurait une justice digne et que macky lui , il ne fait pas ce qui lui enchante ?
    Auteur

    Gambie Bagnaaaaaaaaa

    En Décembre, 2016 (14:35 PM)
     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :fbhang: 
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (16:34 PM)
    C'est étonnant que Jammeh se rende seulement maintenant compte qu'il y a des institutions judiciaires dans son pays pardon royaume et qu'il faut les consulter avant de prendre une décision. Bizarre; bizarre!
    Auteur

    Watt

    En Décembre, 2016 (16:58 PM)
    Dites moi, les dossiers des candidats ont été validé où ? A la commission électorale ? Bang sang de merde, la Cedeao et l'Onu sont des abrutis !

    La Gambie a des institutions qu'il faut respecter. Barrow con hébété piétine sa constitution sans s'en rendre compte.
    • Auteur

      Tonton Sylla

      En Décembre, 2016 (17:18 PM)
      c'est barro qu'il faut blâmer ou yaya ? en tout cas on a le droit d'avoir plus peur du dernier qui veut encore rester au pouvoir après 22 ans de dictature et qui croit qu'il peut intimider tout le monde avec ses prétendus armes ! je sais même pas à qui il cherche à faire peur ? alors qu'on ne fera de lui qu'une petite bouchée ! n'oubliez pas que la gambie c'est presque la moitié de la casamance en termes de territoire et de population. leur militaires ont d'ailleurs été formés par l'armée sénégalaise au lendemain de la tentative de coup d'état de koukoye !
      il a simplement la grande gueule et le mythe qu'il a cherché à développer autour de lui sur ses sois disant pouvoirs. mais toute chose à un fin et s'il le comprenait ainsi, comme il avait commencé à reconnaître sa défaite, il pouvait encore s'en sortir mais à ce stade les carottes semblent être cuites pour lui !
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2016 (17:41 PM)
      comment dire non après avoir dit oui devant le monde entier. yaya est de plus en plus décevant.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR