Afrique

Mail - Kidal: les tensions font fuir le gouverneur

  • Par : Malijet | Le 11 juillet, 2013 à 22:07:01 | Lu 7467 fois | 8 Commentaires
content_image

Mail - Kidal: les tensions font fuir le gouverneur

Le gouverneur de Kidal, fief des Touareg dans le nord-est du Mali, a effectué aujourd'hui un retour avorté de quelques heures dans la ville où il devait préparer le premier tour de la présidentielle du 28 juillet, à cause des tensions provoquées par la présence de l'armée malienne. "Le gouverneur de Kidal, qui est arrivé aujourd'hui, est reparti en fin d'après-midi par l'avion qui l'a amené" de Bamako, a affirmé une source militaire malienne, parlant, sans les donner, de "raisons stratégiques" à ce départ.

Le retour à Bamako du gouverneur, le colonel Adama Kamissoko, a été confirmé par une source africaine de la force de l'ONU au Mali (Minusma), qui a dit qu'à son arrivée il y avait "vraiment de la tension". Interrogé peu après son arrivée, le gouverneur, accompagné de plusieurs autres responsables régionaux, avait déclaré que "les locaux du gouvernorat" étaient "occupés par des groupes armés" qu'il n'avait pas nommés. Il n'avait pas exclu un retour à Bamako, "avant de revenir".

Ce retour du gouverneur pour préparer le premier tour de la présidentielle du 28 juillet, devait marquer celui de l'administration centrale malienne, absente de Kidal (située à 1.500 km de Bamako) depuis le début de l'année 2012. L'armée malienne avait alors été mise en déroute par une offensive des rebelles touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) alliés à des groupes islamistes armés de la mouvance Al-Qaïda qui avaient occupé tout le nord du Mali, abandonné par les représentants de l'Etat central de Bamako. Les groupes djihadistes ont depuis été en grande partie chassés de la zone par une intervention armée internationale initiée par la France, entamée en janvier et toujours en cours.

Mais les tensions restent vives à Kidal entre partisans et opposants du retour de l'armée il y a une semaine. Celui-ci s'est fait parallèlement au cantonnement des combattants du MNLA, conformément à un accord de paix signé en juin à Ouagadougou.


Plusieurs manifestations des deux camps ont eu lieu depuis. Deux soldats de la Minusma et un Français, également présents dans la ville, ont été blessés par des jets de pierres et des dizaines d'habitants, affirmant craindre des violences de la part des Touareg, se sont réfugiés dans un camp militaire. Deux civils, grièvement blessés par balles mercredi par des hommes armés, ont dû être évacués vers Gao, la grande ville du nord du Mali située à 300 km au sud de Kidal.


malijet


Commentaire (8)


Partition En Juillet, 2013 (23:38 PM) 0 FansN°: 1
Le commencement de l'autonomie internationalement "reconnue" du nord.
Babs En Juillet, 2013 (01:42 AM) 0 FansN°: 2
La seul solution ce que l'etat doives prendres la desition de slimines les groupe touarreg ce son des valeur et des batar
Lipo En Juillet, 2013 (02:02 AM) 0 FansN°: 3
c est quoi 150 militaires il faut renforcer les elements de l'armée malienne il faut tripler ce nombre le sud est securiser il ne reste que le nord et la France doit arreter son double jeu le MNLA est un groupe terroriste le mali doit defendre chaque parcelle de son territoire L'HEURE EST L'UNISSON ET NON A LA DIVISION
Malaw1 En Juillet, 2013 (02:28 AM) 0 FansN°: 4
Faites les élections le 28 juillet comme le dicte l'agenda du quai d'orsay et poussez le Mali vers une piste sinueuse avec des troubles post électoraux et à la clef l'autonomie de qui est convenu d'appeler "azawad"...selon le seul vouloir de la France :sn:  :sn:  :sn: 
N'importe Quoi ! En Juillet, 2013 (06:21 AM) 0 FansN°: 5
Les Troupes Maliennes et de l'Afrique de l'Ouest doivent inonder Kidal et sa région.

il faut arrêter de jouer au c....



Le Kamit En Juillet, 2013 (08:30 AM) 0 FansN°: 6
avec la bénediction de la france. qui évidemment fait double jeu. les maliens doivent être courageux et ecraser cette bande de vermines ractiste arabe.
Dof Bi En Juillet, 2013 (09:35 AM) 0 FansN°: 7
un Etat touareg ... c ce que les français veulent instaurer au mali..les maliens doivent dire non!!!!
Pauvre Afrique En Juillet, 2013 (15:41 PM) 0 FansN°: 8
Maliens, sachez que ceux qui vous incitent à éliminer les touaregs sont les mêmes, négro fascistes sénégalais,qui aimeraient utiliser une sorte de solution finale contre les minorités du Sénégal. Et parmi ces minorités figurent celles qui sont culturellement proches des maliens, des guinéens, etc. La frustration de ces négro facistes sénégalais relève du "je t'aime moi non plus" avec l'état français depuis quelques années. Ils s'attendaient à perpétuer une relation exclusive et privilégiée avec la France à la suite de la collaboration de leurs ancêtres avec l'autorité coloniale. Leurs gesticulations nationalistes consistent juste à rentrer à nouveau dans les grâces de la France. N'épousez pas leur combat et pensez surtout à reconstruire votre pays et un état juste.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]