Mali : le second tour ''conforme aux critères de crédibilité et de transparence'' (observateurs)

  • Par : APS| Envoyé Spécial : Alioune Diouf | Le 12 août, 2013 à 16:08:04 | Lu 4343 fois | 1 Commentaires
content_image

Mali : le second tour ''conforme aux critères de crédibilité et de transparence'' (observateurs)

Le déroulement du deuxième tour de l’élection présidentielle malienne, qui s’est tenu dimanche, est "conforme aux critères de crédibilité et de transparence’’, a déclaré, lundi, le chef de la Mission d’observation électorale (MOE) de l’Union africaine (UA), Edem Kodjo.

"La mission déclare que la phase de déroulement du scrutin du deuxième tour est conforme aux critères de crédibilité et de transparence’’, a-t-il dit dans une déclaration liminaire lors d'une conférence de presse à l’hôtel Radisson de Bamako.

La mission demande aux organes compétents de "continuer à garantir la crédibilité et la transparence des différentes étapes de dépouillement et de la centralisation des résultats, en respectant strictement les délais et les droits de tous les acteurs électoraux’’, a-t-il ajouté.

Aux partis politiques, la Mission a recommandé "qu’ils attendent les résultats dans le calme et qu’ils engagent à court terme des programmes de formation de leurs membres et de leurs agents en vue du renforcement de la démocratie’’.

Si la mission a relevé que le vote s’est déroulé "généralement selon les prescriptions légales et réglementaires’’, avec l'ouverture et la fermeture des bureaux de vote à l’heure indiquée de manière générale, à l’exception de cas d’absence ou de retard d’agents électoraux dus à la pluie, elle a toutefois signalé "quelques dysfonctionnements’’.

Ils sont relatifs entre autres, à un défaut d’harmonisation dans la pose des scellés garantissant l’inviolabilité des urnes pendant le vote ainsi que dans le marquage des bulletins de vote. La MOE a été informée de quelques disputes comme à San, a ajouté Kodjo. 

La Mission estime toutefois que même si la présidentielle malienne a enregistré un taux de participation beaucoup plus élevé que lors des scrutins précédents organisés dans le pays, "ce taux reste encore faible comparativement aux taux de participation dans les cas d’élection post-conflit en Afrique’’.

De fait, elle suggère un"effort supplémentaire, pour susciter plus d’engouement’’ de la part des électeurs pour ce scrutin.

La mission félicite tous les organes de gestion des élections pour la bonne tenue de l’élection du 11 août et étend ses félicitations à toutes les organisations ayant accompagné le processus électoral au Mali, notamment la communauté des donateurs, la MINUSMA et le PNUD.

Arrivée le 9 août au Mali où elle a déployée 50 observateurs à travers le territoire national, la MOE est dirigée par Edem Kodjo, président de la Fondation"Pax Africana’’, ancien secrétaire général de l’organisation de l’Unité africaine (OUA, devenue UA) et ancien Premier ministre togolais.


APS| Envoyé spécial : Alioune Diouf


Commentaire (1)


Zzzzzzzzz En Août, 2013 (18:20 PM) 0 FansN°: 1
Super cool faut maintenir le cap good luck ibk and malian people  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sn: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]