Un ex-ministre ivoirien de Gbagbo arrêté au Togo et extradé à Abidjan

  • Par : News Abidjan.net | Le 06 juin, 2012 à 23:06:38 | Lu 8756 fois | 8 Commentaires
content_image

Un ex-ministre ivoirien de Gbagbo arrêté au Togo et extradé à Abidjan

ABIDJAN - Moïse Lida Kouassi, ex-ministre de la Défense de l`ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, visé par un mandat d`arrêt international, a été arrêté mercredi au Togo où il s`était exilé depuis un an et extradé à Abidjan, a-t-on appris de sources concordantes.

"Il a été arrêté ce (mercredi) matin vers 10H00 (locales et GMT) à Lomé", a déclaré un membre de sa famille qui a dit avoir assisté à la scène, joint par l`AFP par téléphone depuis Abidjan."Une vingtaine de gendarmes sont arrivés au domicile de M. Lida Kouassi, sans mandat de perquisition, ils ont fouillé pendant une heure la maison" et "emporté un ordinateur et les téléphones portables", a-t-il poursuivi.

"L`opération était dirigée par un colonel de gendarmerie responsable de l`Agence nationale de renseignements (ANR), les services de renseignements du Togo", selon ce proche."Conduit dans les locaux de l`ANR, M. Lida Kouassi a été remis aux agents (des services de sécurité) ivoiriens qui ont commencé à l`interroger", a-t-il ajouté.Un responsable de la gendarmerie togolaise a confirmé cette arrestation et expliqué que Moïse Lida Kouassi a été interpellé "suite à un mandat d`arrêt international lancé contre lui en juin 2011".

"La procédure suit son cours. A la fin de cette procédure, il sera remis àl`autorité qui a signé ce mandat d`arrêt", a déclaré à l`AFP cette source ayant requis l`anonymat.Finalement, l`ex-ministre a été extradé quelques heures plus tard et est arrivé par avion dans la soirée à Abidjan, a indiqué une source gouvernementale ivoirienne.Moïse Lida Kouassi s`était exilé à Lomé avec sa famille juste après la fin, le 11 avril 2011, de la crise née en décembre 2010 du refus de Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaite à la présidentielle de novembre. La crise a fait quelque 3.000 morts.

Depuis l`arrivée du président Alassane Ouattara au pouvoir en Côte d`Ivoire en avril 2011, la justice ivoirienne a lancé une série de mandats d`arrêt internationaux contre des figures du régime Gbagbo exilées dans des pays de la région, notamment au Togo et au Ghana. Aucun mandat n`avait jusqu`ici été exécuté.Cette arrestation a coïncidé avec la visite à Lomé du président ivoirien pour un sommet de l`Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa).M. Lida Kouassi était ministre de la Défense en septembre 2002, lors du coup d`Etat manqué de rebelles venus du Nord ivoirien contre M. Gbagbo. Il s`était fait discret depuis plusieurs années, et n`a pas occupé les avant-postes dans le camp Gbagbo durant la crise de 2010-2011.


news abidjan.net


Commentaire (7)


Ssa En Juin, 2012 (23:40 PM) 0 FansN°: 1
n1
Vas En Juin, 2012 (23:44 PM) 0 FansN°: 2
@ssa del nelaw
Dj Rakadiou En Juin, 2012 (00:06 AM) 0 FansN°: 3
les gens sont auditionnes et rentrent chez eux d'une maniere nonchalante comme si rien n'etait. La dic est une brigade de malfrats tout comme leurs clients. Tout cela n'est que du cinema :down: 
Monsieur Plus En Juin, 2012 (01:50 AM) 0 FansN°: 4
Il faut extrader Wade aussi. Au fait il est ou ?  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">  
Mangoustan En Juin, 2012 (07:28 AM) 0 FansN°: 5
au moment de la defaite de gbagbo kouassi n etait pas ministre qu on le lache c est devenue un reglement de compte
Kassy En Juin, 2012 (09:07 AM) 0 FansN°: 6
Quand on n'a rien à se reprocher, on ne fuit pas. Certains anciens ministres de GBAGBO sont à Abidjan,libres et n'ont pas fui.
Listo En Juin, 2012 (09:47 AM) 0 FansN°: 7
Il est vrai que Lida Kouassi, comme le dit l'article, n'était plus aux avant postes dans le camp Gbagbo dans la période 2010/2011, mais il était ministre de la défense en 2002, période trés trouble et avant qu'il y ait eu la rebellion , il y a eu la mort de Emile Boga Doudou, ministre de la sécurité, dont la rumeur publique soulignait une forte rivalité avec ce dernier, et mais enfin et surtout c'est à cette période que Alassane Ouattara a échappé à une tentative d'enlèvement à son domicile à Cocody et n'a eu la vie sauve que par parceque sa maison était contigue à celle de l'Ambasadeur d'Allemagne qu'il a pu franchir pour s'y réfugier!

Enfin cette période de 2002 était aussi celle ou les escadrons de la mort étaient trés actifs: nombre de présumés militants du Rdr ont été retrouvés morts,cribblés de balle, et souvent le long du bouluevard lagunaire comme le cas du Pr Dakoury- Tabley, avant sa vacation à la Polyclinique Sainte Anne de Cocody, ou Pisam ou il travaillait!

C'était l'une des périodes les plus difficiles de la vie en Cote d'Ivoire et qui probablement explique bien des choses plus tard!

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]