L’accaparement des terres n’est pas l’objectif de l’agrobusiness, selon le ministre Abdoulaye Baldé

  • Par : Le Soleil | Le 26 novembre, 2012 à 19:11:22 | Lu 7727 fois | 8 Commentaires
content_image

L’accaparement des terres n’est pas l’objectif de l’agrobusiness, selon le ministre Abdoulaye Baldé

L’agrobusiness ne vise pas à s’accaparer des terres, contrairement à ce que beaucoup d’organisations paysannes font croire, a indiqué lundi à Dakar, Abdoulaye Baldé, ministre sénégalais de l’Agriculture et de l’Equipement rural, précisant que l’agrobusiness permet plutôt de « maximiser les terres ».

« L’accaparement des terres n’est pas le rôle de l’agrobusiness. Il n’y a pas de concurrence ni au niveau des terres ni au niveau des ressources », a dit M. Baldé, en marge de l’ouverture de l’édition 2012 de l’Agrobusiness Forum, organisé par l’association EMRC (à but non lucratif) établie à Bruxelles (Belgique), en partenariat avec la FAO.

« Avec l’agrobusiness, le plus petit producteur aura accès à la terre. Ce type d’activité permet aussi de maximiser les terres et d’attirer de nouveaux investisseurs », a ajouté le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement Rural.

Du 20 au 22 novembre dernier à Dakar, le Cadre national de concertation des ruraux (CNCR) du Sénégal avait organisé un contre forum pour dénoncer l’accaparement des terres par l’agrobusiness.

« Le CNCR, explique un communiqué de ladite structure, reste préoccupé par l’objectif de ce forum (celui de l’agrobusiness) qui constitue une porte ouverte à l’accaparement massif des terres en Afrique notamment au Sénégal. Comme nous le savons tous, ces accaparements massifs des terres constituent une menace pour la sécurité alimentaire au Sénégal. Depuis 2008, d’importantes bandes de terres ont été octroyées à des investisseurs étrangers dans notre pays ».

L’agrobusiness vise à renforcer le secteur agro-alimentaire africain en encourageant la création de partenariats, par l’échange des meilleures pratiques et la promotion de projets d’affaires.

Plus de 400 acteurs du secteur agroalimentaire prennent part à l’édition 2012 du forum qui se tient sous le thème: ‘’Partenariat, investissements et technologies pour relancer l'agriculture africaine’’.

La présente édition entend mettre l'accent sur la mise en valeur du potentiel agricole de l'Afrique.


Le Soleil


Commentaire (8)


Xeme En Novembre, 2012 (20:02 PM) 0 FansN°: 1
Et pourtant cela a été votre thème de campagne.
Ok En Novembre, 2012 (20:39 PM) 0 FansN°: 2
Mensonge MensongeMensonge

la Chine a besoin des terres pour se nourrir, l'Europe pour la bioénergie, et d'autres pays qui n'ont pas assez de terres pour nourir leur population
Jio En Novembre, 2012 (22:47 PM) 0 FansN°: 3
Et pourtant cela a été votre thème de campagne.man amna document ak video youye wakh
Mamadou En Novembre, 2012 (23:56 PM) 0 FansN°: 4
Voila un ministre nul, mal informe et antipatriotique. Ces terres doivent servir a nourrir les africains.

Pendant que l'eau se rarefie a l'echelle, voila un "docteur" qui pense qu'un pays sahelien qui importe 70/100 de sa nourriture n'est pas menace par l'accaparement des terres.

Pendant que le monde s'organise pour nous voler nos terres une fois de plus, voila un negrier des temps modernes qui veut nous faire croire qu'il n y a pas de danger.

Donner ces terres a des multinationales constitue une menace a la securite alimentaire, un frein au developpement economique et a notre souverainete.
Mbaye Diouf En Novembre, 2012 (00:22 AM) 0 FansN°: 5
NOTEZ UNE INCOHERENCE DE PLUS DANS LES POSITIONS BBY-GOUVERNEMENT....TOUT DEPENDRA DE LA MANIERE DONT LES CONCESSIONS SONT FAITES...OBLIGATION DES AGROBUSINESS DE TRANSFERER DES TECHNOLOGIES ET DE REPONDRE AUX BESOINS SOCIAUX DES PETITS PAYSANS..
Verité En Novembre, 2012 (01:26 AM) 0 FansN°: 6
je suis tt à fait daccord avec le ministre de lagriculture .on parle bcp au Sénégal mais le ministre devrait discuter de tt cela avec le cncr Jai la ferme conviction quil ne saisit pas ttes les contours de cette affaire Par ailleurs les blocages se situent autour de son cabinet Il ya dans le ministere des gens qui font semblant tt le tps et qui grillent les projets de létat du sénégal ;Benoit Sambou lavait compris trés vite et Mr Senghor aussi ;REGARDEZ LE LE PROJET pdmas il ya maintenant des avancées mais nous attendons l pour les denoncer une fois le ministre ds la région nord Certains de ces collaborateurs qui sabotent depuis le début rcontant tt le tps des contre vérités à une partie de la population .Je vous convie à rencontrer votre predecesseur qui vous parlera de cela .Surtout ces messieurs ont rejoint lapr au deuxieme tour et sont en quete dun poste de direction En tt cas faites bien attention dailleurs on attendra rien pour les denoncer Bon courage Mr le ministre
Alphaone En Novembre, 2012 (08:11 AM) 0 FansN°: 7
Après avoir lu cet article, je dois admettre que les chinois sont de grands philanthropes, je souhaite beaucoup de courage aux petits agriculteurs.
Fandi En Novembre, 2012 (14:10 PM) 0 FansN°: 8
Ce ministre va a l'encontre des promesses de macky sall. Il n'a rien compris du lobby exerce par ces gens avec comme complice le farfelu et truand moussa seck et son complice au ministère ndiobo diene. Moussa seck avait disparu depuis longtemps parcequ'il a été mis a nu par les prédécesseurs de ce ministre. Ce ministre commence mal' il va échouer, il ne connait rien au secteur rural ni a ce ministère. C'est très dangereux. Il faut que macky prenne très au sérieux ce ministère, sinon il va échouer.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]