Mardi 19 Mars, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Diplomatie

Me Sidiki Kaba : La fermeture de Yavuz Selim "est une affaire d'État"

Single Post
Me Sidiki Kaba : La fermeture de Yavuz Selim "est une affaire d'État"

Me Sidiki Kaba invité de l'émission Grand Jury de la Rfm de ce dimanche 04 mars, a levé un coin du voile sur les raisons de la fermeture des écoles Yavuz Selim, une décision que le chef d'État turc, Recep Tayyip Erdogan, en visite au Sénégal a beaucoup appréciée.

"La coopération entre le Sénégal et la Turquie est une coopération d'État. C'est une affaire d'État et un intérêt économique en jeu. La Turquie a fait beaucoup d'investissements au Sénégal (l'aéroport international Blaise Diagne et autres réalisations). Cet intérêt économique c'est pour les Sénégalais; que le déficit de notre balance commerciale puisse baisser", fait-il savoir.


Article_similaires

7 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (15:09 PM)
    Ce n'est pas une affaire d'état mais une décision d'un dictateur obsédé par l'opposition !



    il n'y a qu'à constater ce qu'il a fait dans son pays



    + de 100'000 personnes limogées dans l'armée, l'éducation. la magistrature !



    ERDGAN SE CONDUIT COMME UN PACHA DANS NOTRE PAYS !



    il vient, il ordonne et notre président baisse son pantalon devant cet individu mégalomane !



    Heureusement que le Sénégal l'accueille ; sans cela il ne quitterait plus son pays les autres ne le recevant plus !



    Erdogan a aussi un fils aussi pourri que lui .....
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2018 (21:55 PM)
      un pays sous développé qui ferme une école d’excellence pour faire plaisir à un président d’un pays développe. nous n’avons aucune ambition et les autres le savent. nous c le peuple qui a voté et revoté pour cet idiot
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (15:50 PM)
    L'un a ete deja vendu. Il n'en reste plus qu'un

    **Deux terrains en face du Pôle de Diamniadio se trouvant dans la zone convoitée de Bargny. Prix très intéressants !!!

    Je ne suis pas courtier je suis le propriétaire, pas sérieux s'abstenir et les éternels intermédiaires.

    Merci pour une visite sans engagements au 7*8*2*8*7*1*6*3*0
    Auteur

    La Vérité

    En Mars, 2018 (16:40 PM)
    Des personnes poursuivies pour "terrorisme" ou en lien avec le putsch manqué de juillet 2016 "ont été torturées alors qu'elles étaient sous la garde de la police", affirme HRW dans un rapport intitulé "En garde à vue: Tortures policières et enlèvements en Turquie".



    L'ONG s'appuie sur "des éléments de preuve crédibles" concernant onze cas "de graves abus", et présente des allégations selon lesquelles "des policiers ont violemment battu et menacé des détenus, les ont entièrement déshabillés et, dans certains cas, les ont agressés sexuellement ou menacés de le faire". "La torture et les mauvais traitements dans des centres de détention de la police en Turquie sont devenus un problème répandu", selon HRW.



    Les personnes les plus exposées au risque de torture, selon l'ONG, sont celles qui sont accusées de liens avec le putsch manqué ou avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), classé organisation "terroriste" par Ankara et ses alliés occidentaux. Les autorités turques accusent le prédicateur exilé aux Etats-Unis Fethullah Gülen, d'avoir ourdi la tentative de coup d'Etat, ce que l'intéressé nie.



    Depuis juillet 2016, quelque 50.000 personnes ont été arrêtées et plus de 140.000 limogées ou suspendues. HRW s'inquiète par ailleurs de plusieurs "enlèvements", évoquant la possibilité de "disparitions forcées" de suspects qui seraient ensuite placés "dans des lieux de détention secrets".

     :jaaxle:  :jaaxle:  :jaaxle: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (17:33 PM)
    Et c'est un autre État qui nous dit de fermer des écoles et on le suit comme si c'était notre maître. Je ne me reconnais pas dans cette décision : Je trouve que nous rassemblons beaucoup à des moutons de panurges les turcs nous disent de fermer des écoles on le fait, les français nous demande de donner des commandes à leurs entreprises pour qu'elles puissent conserver les emplois on le fait ... et le peuple sénégalais dans tout ça?



    Erdogan c'est un dictateur et nous on le suit dans ses delires, il es temps que l'on ait un peu de foulah...



    Il y a des gens qui disent que les gens l'aiment chez lui, je nuancerai en disant si cela était seulement vrai il n'aurait pas besoin de faire autant de purge dans la société et fermer tous les journaux qui osent dénoncer ses folies.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2018 (17:54 PM)
      c'est le même État qui a demandé ses les autoriser qui a demandé des les fermer donc je ne vois pas où se situe le problème.
      les échanges entre États ne se font pas dans la rue....
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (17:43 PM)
    Decision pragmatique, patriotique et hautement courageuse de Macky. I don't agree a lot with his administration but I condone this one.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (18:24 PM)
    C'est un peu scandaleux de bazarder des valeurs morales contre des prêts à rembourser. La morale ne se rembourse pas!
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (23:58 PM)
    SEUL OUSMANE SONKO PEUT RELEVER CE PAYS QUE CES ULTRA CORROMPUS ET COMPLEXES FRANÇAIS ONT COMPLETEMENT RUINE.NOUS RENDRE NOTRE DIGNITE DES FRANÇAIS. NOS CARTES D'ELECTEURS C'EST LE VRAI COMBAT QUI VAILLE . ALY NGOUILLE NDIAYE DEGAGE

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR