Mardi 16 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Diplomatie

Sénégal/Gambie - Chef de l’état et Président de la Cedeao : Sall dilemme

Single Post
Sénégal/Gambie - Chef de l’état et Président de la Cedeao : Sall dilemme

C’est avec beaucoup de tact que le régime du Président Macky Sall est en train de gérer la crise prévalant sur l’axe Banjul-Dakar. Difficile de deviner la position du chef de l’État sénégalais sur la question au moment où certains l’invitent à durcir le ton à l’endroit de la « terreur » de Banjul. Sa double casquette de numéro un sénégalais et de président en exercice de la Cedeao illustre la délicatesse de la posture à adopter par le Président Macky Sall qui semble opter pour la diplomatie souterraine afin de parvenir à un dénouement heureux.

Il est difficile dans un contexte de crise comme celui que traversent les relations sénégalo-gambiennes de deviner la position de Dakar. À y regarder de près, l’on n’est pas loin de penser que le Président Macky Sall est dans une posture délicate qui devrait se situer à deux niveaux : il est à la fois chef de l’État du Sénégal et président en exercice de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) dont sont membres le Sénégal et la Gambie. 

Vus de Dakar par les autorités sénégalaises, les actes que pose le « fou » de Banjul n’incitent pas trop à la réplique forcée. Bien que les Etats n’ont que des intérêts, comme le soutenait fort à propos le général Charles de Gaulle. 

Il faut beaucoup de tact, par ces temps qui courent, pour éviter d’aller à la confrontation. Si le Président Sall décline ouvertement son point de vue sur les tensions actuelles entre Banjul et Dakar, une tonalité violente de son propos exposerait ses compatriotes établis en terre gambienne. Tout comme s’il dégage une position radicale au nom des États membres de la Cedeao, cela pourrait être considéré par le voisin gambien comme un parti pris de la part d’un dirigeant appelé à être à équidistance des pays membres de l’organisation sous-régionale.

Certains en appellent à la fermeté du chef de l’État sénégalais. Mais faut-il le rappeler, ce dernier n’a pas manqué d’en faire montre quand la « terreur » de Kanilaye avait fait exécuter en 2012 bon nombre de nos compatriotes condamnés à la peine capitale par la justice gambienne. 

Visiblement, Macky Sall semble opter pour la diplomatie souterraine en mettant en avant son souci de la pérennité des rapports de bon voisinage nés de liens séculaires entre les deux pays. L’adage ne dit-il pas qu’on ne choisit pas ses voisins. Et les réalités de ce troisième millénaire sont loin d’être les mêmes que celles des années 80 qui avaient conduit à une intervention musclée de Dakar, après le putsch de Koukoye Samba Sanyang contre le Président gambien d’alors Daouda Diawara. 

Une stratégie de pourrissement à travers la pérennité du blocus de la Transgambienne aiderait à davantage isoler économiquement la Gambie et à affaiblir par ricochet Yahya Jammeh et les siens, en plus d’une rébellion à outrance des populations gambiennes et à une détermination de Dakar à faire monter les enchères. 


Article_similaires

12 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (19:45 PM)
    Analyse bidon, la Gambie et son armée ne pèsent pas plus lourd que le pet d'un moustique la situation est la même sinon pire que celle des années 80! Jammeh s'est entouré de Diolas dont certains issus du MFDC et a fait de la Gambie un "Diolatoustan' Mais cela tu ne peux pas le dire!  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2016 (21:40 PM)
      le senegal est dans son droit. a la suite du blocus de la frontiere par les transporteurs, les gambiens ont ferme la frontiere du 13 fevrier au 29 fevrier pour faire du chantage sur le senegal. le senegal a replique a la fermeture de la frontiere par les gambiens en faisant de meme. maintenant ils veulent que l on ouvre la frontiere on ne bouge pas. on va les laisser piailler !!!!
      le senegal est tres a l aise dans ce dossier. il faut maintenir la pression jusqu a ce qu il plie !!!
      une petite recherche sur le site du monde suffit a confirmer que le senegal a raison malheureusement nos journalistes ne savent pas faire les investigations.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2016 (21:42 PM)
      vous ne comprenez rien, la gambie a une situation complexe: il y a le dictateur, il la rencune entre diola et manding et ajouté au manque d'intelligence et d'eveil, j'ai peur qu'un mini génocide à la rwanda éclate au lendemain de la chute de djammeh
  2. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (19:51 PM)
    SEUL LE SILENCE DU PRESIDENT SALL ET LA POURSUITE DU BLOCUS SONT LA SOLUTION. LES SENEGALAIS DU SUD, DEVRONT FAIRE PREUVE DE PATRIOTISME EN ACCEPTANT LE SACRIFICE. LA DIGNITE ET L'HONNEUR DU SENEGAL EN VALENT LE COUT.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2016 (21:53 PM)
      ou est-ce-que tu as vu des senegalais du sud?nous sommes casamancais un point c'est tout.le senegal s'arrete a kaolack.nous casamancais nous n'avons pas besoin de vous pour nous y rendre.macky est plus intelligent que vous ,il opte pour une diplomatie souterraine eventuellement et c'est vraiment sage de sa part car un jour ou l'autre tout president finira par quitter le pouvoir,rien n'est eternel.vous senegalais voulez eliminer yaya jammeh,mais vous avez la memeoire courte:les grandes puissances du monde ont regrettent aujourd'hui d'avoir elimine saddam hussein,khadafi et meme les taliban en afganistan,donc apprenez de l'histoire au lieu repeter les memes erreurs.ceux qui veulent du pouvoir en gambie n'ont qu'a aller en gambie pourlutter que de rester au senegal et gueuler du matin au soir dans nos tv.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (19:59 PM)
    S'il parle ils interpretent ca de leur facon du mauvais penchant, il se tait on le bouscule pour qu'il parle.

      <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">  
    Auteur

    Remeho

    En Avril, 2016 (20:00 PM)
     :emoshoot:  :fbhang:  :emoshoot:  :fbhang:  :emoshoot:  :fbhang:  :emoshoot:  :fbhang:  :emoshoot:  :fbhang:  :emoshoot:  :fbhang:  :emoshoot:  :fbhang:  :fbhang:  :emoshoot:  :fbhang:  ces comsa pour cette kon
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (20:01 PM)
    nous senegalais, nous ne voulons pas de pont, nous voulons un contornement de la gambie. ce contournement va developper economiquement beaucoup de regions et de nouvelles villes ou de nouveaux villages vont se former tout autour de la Gambie. Le pont peut etre fermer par la gambie ou le senegal a tout moment et si 'cest le cas le senegqal est obliger de contourner malgre le pont. donc e ocntournement est la premiere priorite mais pas autre chose. vola une quesiton referendaire tres interessante. La gambie ne peut pas vivre sur le dos du senegal et se foutre de la gueule du senegal c'est inacceptable.
    Auteur

    Arissoi

    En Avril, 2016 (20:06 PM)
    PHARAON MACKY SALL. ..

    ..MILLIARDAIRE .........























    FOUTAISES





     :emoshoot:  :emoshoot:  :looney: 
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (20:11 PM)
    restons sur le contournement développons les villages et les villes de notre senegal car yaya est entrain de jubillet sa derniere année au pouvoir

    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2016 (21:28 PM)
      sans aucune mechancete contre la gambie et son peuple, construisons une voie de contournement pour le developpement de notre pays et la realisation de la continuite territoriale du senegal. un pont sur la gambie ne devrait etre que secondaire.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (20:23 PM)
    En tout cas a chaque fois qu il fume son joint il va vous fermer le bac.
    Auteur

    Arissoi

    En Avril, 2016 (21:25 PM)
    MEDIOCRITE DU PHARAON MACKY SALL











     :looney:  :looney:  :looney:  mbeulei  :looney:  :looney: 
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (21:50 PM)
    Cherche une fille serieuse etudiante ou professionnelle pour louer une tres grande Chambre dans un appartement au rez de chaussée en bordure de route principale. Quartier calme et accessible, 65 000 francs par mois, condition deux mois. Contact du direct : 763137494
    Auteur

    Le Sn Supporter

    En Avril, 2016 (22:04 PM)
    Vivement le contournement, il faut refaire cette route en 2 x 2 voies en moins et en profiter pour developper l'est du Senegal et le Sud est .Tous ces zones seront developpees et ce serait deja un grand pas pour notre pays.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (19:39 PM)
    En Gambie, les mandingues sont contre les wolofs, diolas, et tukuleurs.

    Evitons une guerre civile pendant que 800,000 senegalais vivent la bas actuellement.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR