Mardi 16 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Economie

Dette de 17 milliards aux fournisseurs : La Directrice de la Pna esquive

Single Post
Dette de 17 milliards aux fournisseurs : La Directrice de la Pna esquive

Une dette de 17 milliards de francs CFA aux fournisseurs étrangers de la Pharmacie nationale fait planer le doute sur l'approvisionnement du pays en médicaments. La Directrice de la Pharmacie nationale d'approvisionnement (Pna) rassure les structures de santé et les consommateurs. "On ne peut pas encore parler de rupture. La chaîne n'est pas encore rompue", indique-t-elle.

"La Pharmacie nationale d'approvisionnement (Pna) assure aujourd'hui correctement l'approvisionnement des structures publiques". Dr Annette Seck Ndiaye, Directrice de la Pna, réagit ainsi sur la déclaration selon laquelle l'État du Sénégal doit 17 milliards de francs CFA aux fournisseurs étrangers qui livrent 90% des médicaments.

"Il n'y a véritablement pas de problèmes par rapport à cela et j'espère qu'il n'y en aura pas parce que notre mission se déroule correctement", insiste-t-elle, interrogée par la Rfm.

Tenue, selon ses propres termes, par "l'obligation de réserve", elle indique toutefois qu'elle "ne peut apporter ni une confirmation ni une infirmation" par rapport à cette dette.


Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2018 (18:22 PM)
    BONJOUR

    NOUS INTERPELLONS LE PROCUREUR DE S AUTO-SAISIR POUR ARRETER JEAN PIERRE SENGHOR ANCIEN COORDONNATEUR DU PRODAC SUR SON DETOURNEMENT DE PLUS DE 6milliards DE NOS FRANCS .IL CONTINUE A VAQUER A SES OCCUPATIONS SANS INQUIETUDE.

    M. BASSIROU GUEYE VIVEMENT VOTRE INTERVENTION.

    BONJOUR

    NOUS INTERPELLONS LE PROCUREUR DE S AUTO-SAISIR POUR ARRETER JEAN PIERRE SENGHOR ANCIEN COORDONNATEUR DU PRODAC SUR SON DETOURNEMENT DE PLUS DE 6milliards DE NOS FRANCS .IL CONTINUE A VAQUER A SES OCCUPATIONS SANS INQUIETUDE.

    M. BASSIROU GUEYE VIVEMENT VOTRE INTERVENTION.

    BONJOUR

    NOUS INTERPELLONS LE PROCUREUR DE S AUTO-SAISIR POUR ARRETER JEAN PIERRE SENGHOR ANCIEN COORDONNATEUR DU PRODAC SUR SON DETOURNEMENT DE PLUS DE 6milliards DE NOS FRANCS .IL CONTINUE A VAQUER A SES OCCUPATIONS SANS INQUIETUDE.

    M. BASSIROU GUEYE VIVEMENT VOTRE INTERVENTION.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2018 (19:06 PM)
    PAS DE.REPONSE POUR DES IRRESPONSABLES QUI PARLENT SANS APPORTER AUCUNES PREUVES DE LEUR""DIRE''....QU EL PAYS
    Auteur

    Cinéma

    En Juin, 2018 (23:54 PM)
    Jusqu'à preuve du contraire c est la PNA qui a monté cette affaire. C est louche en tout cas. :taz-smile:  :taz-smile:  :taala_sylla: 
    • Auteur

      @cinema

      En Juin, 2018 (13:18 PM)
      cette dette est bien réelle et il n'y a aucune raison ni intérêt pour la pna de monter une telle information . la seule erreur sur l'information c'est que la dette est de 13 milliards et non 17 comme dit dans l'article bien qu'elle évolue de jour en jour et ce n'est pas non plus une dette fournisseur mais une dette globale que l'etat doit a la pna a travers l'achat des kits de dialyse ,la cmu et les programmes de sante sida ,direction de la prévention du ministère de la santé qui refuse de payer les frais de gestion de s vaccins du pev depuis 2011 (200 millions par an).les risques de ruptures sont aussi bien réelles étant donné qu'actuellement la trésorerie de la pna est très secouée et cela a une incidence de plus en plus accentuée sur les paiements des fournisseurs .en définitive ce qui est constant et réel est que si l'etat ne paie pas cette dette ,le pays sera dans un cours délais dans une catastrophe sanitaire due à des ruptures de produits hautement sensibles .la pna joue un rôle central dans le système sanitaire du pays ,si elle tombe c'est tout le système qui tombera avec elle.a l'etat d'en mesurer les conséquences catastrophiques et de prendre des mesures urgentes pendant qu'il en est encore temps.
    • Auteur

      @cinema

      En Juin, 2018 (13:18 PM)
      cette dette est bien réelle et il n'y a aucune raison ni intérêt pour la pna de monter une telle information . la seule erreur sur l'information c'est que la dette est de 13 milliards et non 17 comme dit dans l'article bien qu'elle évolue de jour en jour et ce n'est pas non plus une dette fournisseur mais une dette globale que l'etat doit a la pna a travers l'achat des kits de dialyse ,la cmu et les programmes de sante sida ,direction de la prévention du ministère de la santé qui refuse de payer les frais de gestion de s vaccins du pev depuis 2011 (200 millions par an).les risques de ruptures sont aussi bien réelles étant donné qu'actuellement la trésorerie de la pna est très secouée et cela a une incidence de plus en plus accentuée sur les paiements des fournisseurs .en définitive ce qui est constant et réel est que si l'etat ne paie pas cette dette ,le pays sera dans un cours délais dans une catastrophe sanitaire due à des ruptures de produits hautement sensibles .la pna joue un rôle central dans le système sanitaire du pays ,si elle tombe c'est tout le système qui tombera avec elle.a l'etat d'en mesurer les conséquences catastrophiques et de prendre des mesures urgentes pendant qu'il en est encore temps.
    • Auteur

      @cinema

      En Juin, 2018 (13:18 PM)
      cette dette est bien réelle et il n'y a aucune raison ni intérêt pour la pna de monter une telle information . la seule erreur sur l'information c'est que la dette est de 13 milliards et non 17 comme dit dans l'article bien qu'elle évolue de jour en jour et ce n'est pas non plus une dette fournisseur mais une dette globale que l'etat doit a la pna a travers l'achat des kits de dialyse ,la cmu et les programmes de sante sida ,direction de la prévention du ministère de la santé qui refuse de payer les frais de gestion de s vaccins du pev depuis 2011 (200 millions par an).les risques de ruptures sont aussi bien réelles étant donné qu'actuellement la trésorerie de la pna est très secouée et cela a une incidence de plus en plus accentuée sur les paiements des fournisseurs .en définitive ce qui est constant et réel est que si l'etat ne paie pas cette dette ,le pays sera dans un cours délais dans une catastrophe sanitaire due à des ruptures de produits hautement sensibles .la pna joue un rôle central dans le système sanitaire du pays ,si elle tombe c'est tout le système qui tombera avec elle.a l'etat d'en mesurer les conséquences catastrophiques et de prendre des mesures urgentes pendant qu'il en est encore temps.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR