Samedi 20 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Economie

«Le gouvernement anticipe une baisse de recettes de 400 milliards en 2018»

Single Post
«Le gouvernement anticipe une baisse de recettes de 400 milliards en 2018»

 

La polémique autour de l’endettement du Sénégal qui agite le débat politique en ce moment est loin de connaitre son épilogue. Le député de l’opposition, Mamadou Lamine Diallo, s’est livré à des explications pour démonter les arguments brandis par le ministre de l’Economie, Amadou Bâ, notamment sur le vote de la loi des finances.

«Dans le projet de loi des finances, le gouvernement demande à l’Assemblée nationale d’autoriser le président de la République à contracter des emprunts, à recevoir des dons au nom de l’Etat du Sénégal et à lever des ressources de trésorerie pour un montant total de 1686,8 milliards», destiné, selon lui, à «financer le déficit budgétaire pour 367 milliards, des investissements pour 517 milliards, l’amortissement de la dette pour 618,8 milliards, des prêts projets pour 62 milliards, des opérations de trésorerie pour 75 milliards et à recevoir des dons pour 47 milliards».

Or, selon Mamadou lamine Diallo repris par Vox Populi, «les dépenses approuvées au budget général (hors comptes spéciaux du trésor équilibrés) s’élèvent à 3597,8 milliards pour des recettes fiscales, non fiscales et exceptionnelles de 2392,8 milliards. Ce qui veut dire que le président ne devrait rechercher des ressources (dons et emprunts) que pour 1205 milliards (3597,8 moins 2392,8). Pour quelle raison Amadou Bâ demande 1686,8 milliards soit 481,8 milliards de plus ?», s’interroge le député, qui croit savoir que «c’est le financement du Ter qui coûterait donc 1000 milliards comme annoncé par le député Ousmane Sonko. Seuls 44 milliards ont été inscrits au budget 2018 pour une programmation triennale de 568,2 milliards», tient-il à préciser.

Sa conviction ? «Le gouvernement anticipe une baisse de recettes de 400 milliards en 2018, ce qui ne serait pas en ligne avec le taux de croissance annoncé et la pression fiscale».


Article_similaires

5 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (16:49 PM)
    Je vends deux terrains jumelés à kounoune ngalap , prés base armée française

    Appelez au 70 305 62 55

  2. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (16:59 PM)
    Donc Sonko avait raison face au gouvernement? Ok ! Et une voix de perdu...
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (17:41 PM)
    A LA PANAPRESS LES EMPLOYES SONT A TROIS MOIS SANS SALAIRES
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (17:44 PM)
    Donc Mamadou Lamine et Sonko ne savent pas gérer en vrai, dans le concrêt, une économie nationale???



    Trois voix de plus pour cette majorité démocratique BBY. :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup: 
    Auteur

    Jules Diop S

    En Décembre, 2017 (22:00 PM)
    ce pays va à la banqueroute. Une baisse aussi importante des recettes fiscales couplée à un endettement effréné et des insfractrures non rentables.

    Les populations sénégalaises doivent se préparer à des lendemains douloureux.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR