La concertation comme recette pour impulser le tourisme et l'hôtellerie (ministre)

  • Par : Aps | Le 19 janvier, 2013 à 14:01:49 | Lu 9490 fois | 9 Commentaires
content_image

La concertation comme recette pour impulser le tourisme et l'hôtellerie (ministre)

Le ministre du Tourisme et des Loisirs, Youssou Ndour, a affirmé, vendredi, à Saly-Portudal, station balnéaire située dans le département de Mbour, qu’il comptait sur la concertation pour booster le secteur du tourisme et de l’hôtellerie, afin de faire profiter les Sénégalais des retombées de ce secteur pourvoyeur de devises et d’emplois.

 

M. Ndour effectue depuis vendredi une visite de travail de deux jours dans cette zone touristique. Il s’est rendu successivement à Pointe-Sarène et à Mbodiène, avant de présider, dans la soirée, à l’hôtel de ville de Saly-Portudal, une réunion de concertation avec les professionnels du secteur, les collectivités locales et la Société nationale d’aménagement et de promotion des zones et côtes touristiques du Sénégal (SAPCO).

 

‘’Nous avons décidé d’instituer ce genre de rencontres qui vont se tenir tous les trois mois, pour faire le point sur le secteur du tourisme et de l’hôtellerie, surtout à Saly, à travers des réunions du comité de station’’, a notamment déclaré le ministre du Tourisme et des Loisirs.

 

Au cours des débats qui ont duré plus de deux heures, les professionnels du secteur du tourisme et de l’hôtellerie ont mis le doigt sur les maux qui gangrènent le secteur.

 

Des maux qui ont trait à l’accueil, à l’insécurité, à l’insalubrité, à l’érosion côtière, à la mauvaise promotion de la destination Sénégal…

 

‘’Je ne suis pas venu pour prendre des décisions, mais plutôt pour vous écouter et mettre en place un calendrier de rencontres avec vous dans le cadre d’un dispositif de concertation intitulé +Diissoo+’’, a d’emblée précisé le ministre du Tourisme.

 

‘’Nous avons pris le pouvoir dans une situation très difficile : le Sénégal était dans un trou. Quand on est arrivé à la tête de ce ministère, il n’y avait pas de moyens, il n’y avait rien du tout’’, a-t-il fait remarquer.

 

Selon lui, ‘’il faut donc remettre les choses à niveau pour pouvoir repartir sur de nouvelles bases. Dieu merci, nous démarrons 2013 avec un budget que nous maîtrisons […]’’’.

 

Selon lui, l’Agence nationale de promotion touristique (ANPT), qui est en faillite, a laissé une dette d’un milliard de franc CFA. On doit aussi de l’argent à des journaux et des chaînes de télévision étrangères, à des salons, des tours opérateurs (TO), etc.

 

‘’En tant que ministre du Tourisme et des Loisirs, je ne peux même plus voyager à l’étranger, parce que le Sénégal s’est beaucoup endetté pour son image. Et si la dette de l’ANPT n’est pas payée, le Sénégal ne passe pas. Mais, avec nos maigres moyens, vous verrez que nous allons faire de bonnes choses’’, a promis M. Ndour, selon qui ‘’l’ancien régime ne croyait pas au tourisme’’.

 

A propos de l’érosion côtière qui est en train de faire perdre au Sénégal ses plus belles plages, le ministre du Tourisme et des Loisirs annonce que les travaux de protection du littoral vont démarrer dès ce lundi pour une durée de six mois.


Aps


Commentaire (6)


Iboypa En Janvier, 2013 (15:16 PM) 0 FansN°: 1
Merci ns t encourageons la reussite est au bout de l effort
Xeme En Janvier, 2013 (17:33 PM) 0 FansN°: 1
procurez-vous le logiciel free video to jpg converter, ou tout autre logiciel de décompilation vidéo. c'est un logiciel libre qui permet de décompiler des vidéos, c'est à dire convertir une vidéo en photos. décompilez les clips vidéo de youssou ndour et observez soigneusement les photos obtenues. vous trouverez plein d'images sataniques que youssou cache dans les clips qu'il vous vend. si ces photos vous ont échappé en lecture vidéo, c'est juste à cause de la vitesse de défilement devant vos yeux. et demandez-vous pourquoi il le fait. youssou travaille pour vous mettre en tête, et à votre insu, ce qu'il veut. n'eut été la censure permanente de seneweb qui protège youssou, j'aurais donné des exemples précis
Buju Banton En Janvier, 2013 (08:01 AM) 0 FansN°: 1
dixit youkhou ndour: "si la dette de l’anpt n’est pas payée, le sénégal ne passe pas."

il faut lui demander "ou ne passerait pas le senegal si la dette de l'antp n'est pas payee" ?

il faut arreter de raconter des bobards mr zourba n'dour yowmirek.

*

comme je vous l'avais dit you prepare son tourisme "durable" du nouvel ordre mondial qui consiste a "penser global et agir local". en veille de tabaski je vous disais ceci:

==============================================

you demarre son programme de tourisme "durable" (le mot magique) comme il l'avait promis, afin de pieger les pauvres naifs qui se croiront tous investis d'une mission.

*

voici la definition adoptee par le comité français du groupe de travail international sur le tourisme durable, le 4 juillet 2006 :

"on entend par développement touristique durable toute forme de développement de l’activité touristique qui respecte, préserve et met en valeur, à long terme, les ressources naturelles, culturelles et sociales d'un territoire.

ce développement suppose un aménagement et une gestion intégrée des ressources ainsi que la participation des acteurs locaux, afin de concilier sa mise en oeuvre avec les besoins et capacités du territoire."

*

toute la philosophie de ce piege consiste a " penser global et agir local", en faisant participer tous les niveaux et tous les acteurs locaux au bas de l'echelle pour rendre le projet possible et le faire accepter par tous.

ainsi comme il est dit dans l'article, "tous les acteurs portuaires, y compris les agents des ads, la police, la douane, les représentants des tours opérateurs, les prestataires, les taximen, etc., ont fait mention des points à bonifier". les mouches adherent ainsi a la dejection qu'on leur propose sans qu'elles ne sachent que celle-ci est empoisonnee !

*

que tout cela semble positif et de bonne augure !

mais n'oubliez pas, satan ne se presentera jamais a vous sous un air effrayant ou mauvais, il viendra toujours avec un message ou un projet aux allures positives. nous reviendrons la-dessus comme promis au fur et a mesure des articles, tant le sujet est vaste et vicieux.

le nouvel ordre est bel et bien en marche et you est son porte drapeau numero 1 au senegal.

a bon entendeur et bonne fete de tabaski a tous.

3rd eye buju

============================================

cqfd 1fois donc.

a bientot pour le prochain "cqfd".

buju
Le Fan En Janvier, 2013 (20:45 PM) 0 FansN°: 2
You t'as certes du talent pour faire danser mais pas pour gérer un secteur aussi technique et complexe que le tourisme; revient sur terre!
Par repect a notre egard et pour l demarche de upture du President Macky Sall merci de bien vouloir arreter de nous dire des contre verites. Je defie quiconque au senegal pour dire que les travaux ne demarreront pas lundivd'une part et d'autre part ils dureront plus de six mois. A votre decharge Monsieur le Ministre on vous a tout bonnement menti et c'est dommage car vous avez la volonte de faire mais pour jute vous faire plaisir on us ment pour ire que vous avancez alors que ceci ne put creer que discredit
Karfall En Janvier, 2013 (23:11 PM) 0 FansN°: 4
Monsieur le Ministre, je vous en supplie, faites un tour à pied dans Saly vous verrez combien Saly est SALE et désorganisé, partout, du sable, des ordures, des déchets de construction, Mairie, Sapco et gendarmerie laissent y régner le désordre et la saleté
Leopold Sedar En Janvier, 2013 (10:38 AM) 0 FansN°: 5
Youssou Ndour ministre ha ha ha sénégal yalla molén di natou hamougne sakh founiou dieum liguéyouléne da ngéne di fo .nomé yékini ministre des sport bok il est plus instruit au moins

Stopilluminati En Janvier, 2013 (14:44 PM) 0 FansN°: 6
consultez sur youtube la societe areva et son implication ds le conflit du mali, l'exploitation de l'uranium malien et nigerien. Vous comprendrez le theatre français au mali. buju et xeme ont beau explique au senegalais, mais peu comprenne

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]