Le Premier ministre sénégalais propose au secteur privé un partenariat pour une économie solidaire

  • Par : Apanews | Le 12 décembre, 2012 à 18:12:00 | Lu 6811 fois | 2 Commentaires
content_image

Le Premier ministre sénégalais propose au secteur privé un partenariat pour une économie solidaire

Le Premier ministre sénégalais Abdoul Mbaye a proposé au secteur privé du pays, un partenariat pour une économie solidaire.

 

« J'entends par économie solidaire celle dans laquelle la place du salarié au sein de l'entreprise est reconnue et valorisée, car c'est ce qui déclenchera la prise de conscience chez le salarié que l'intérêt de l'entreprise et le sien ne font qu'un » a expliqué M. Mbaye venu présider les Assises de entreprise, une rencontre annuelle organisée par le Conseil national du patronat (CNP) du Sénégal.

 

Le Premier ministre sénégalais note que l'économie solidaire est aussi celle qui confère au consommateur le rang primordial qui doit être le sien dans la définition des stratégies des entreprises. 

 

Cela suppose, selon lui, de disposer d'un « tissu industriel solide, capable de produire des articles compétitifs, d'imposer un made in Sénégal qui fasse le bonheur du consommateur tout en le rendant fier de soutenir les produits de son pays au nom d'un nationalisme économique de choix et non imposé ».

 

M. Mbaye a d'autre part invité les entrepreneurs sénégalais, au nom du même principe de solidarité à accorder plus d'attention à leurs concitoyens les plus fragiles qui vivent le plus souvent dans les zones rurales où ils se trouvent exposés aux aléas climatiques qui les privent de nourriture. 

 

« Vos entreprises peuvent leur venir en aide de deux manières : soit sans contrepartie directe, je veux parler de mécénat ou de responsabilité sociétale, soit dans le cadre de véritables projets économiques, je veux parler des investissements à fort impact social », affirme M. Mbaye.

 

Il a par ailleurs demandé aux chefs d'entreprise de faire en sorte que leurs assises soient le prétexte d'un pacte fondateur dans les relations entre l'Etat et le monde de l'entreprise. 

 

« Je vous invite, ni plus ni moins à célébrer les noces de l'Etat et de l'entreprise », a dit M. Mbaye pour qui l'Etat n'entend pas sous-traiter à l'entreprise la mission de développer le Sénégal. 

 

« Nous sommes convaincus que face à l'immensité des tâches à accomplir, nous devons sortir du jeu de rôles figé par l'héritage historique et par les habitudes pour nous inscrire dans une relation guidée par le pragmatisme et par une concertation partagée de l'intérêt général », ajoute le Premier ministre sénégalais.


Apanews


Commentaire (2)


Main De Fer En Décembre, 2012 (22:27 PM) 0 FansN°: 1
Economie solidaire n'importe quoi....arrêter de nous baratiner avec votre rethorique creuse...A cas ou vous ne l'auriez pas compris chaque agent économique ne poursuite que ses interets avec bien sur des regles du jeu claires a respecter par tous...voila donc que notre banquier de premier ministre se mue en José BOVE à la sauce Macky...On aura tout vu !!!!!!!!
Buju Banton En Décembre, 2012 (22:30 PM) 0 FansN°: 2
Je suis a peine surpris.



Vous entendrez de plus en plus le terme "Partenariat Public/Prive" un peu partout desormais, car l'ONU a voulu que cette phase du projet de mondialisation soit effective pour 2013.



Donc pour 2013 attendex-vous a entendre cela dans tous les medias.



Apres avoir mis les entreprises en difficulte en augmentant l'impot sur les societes, une solution "public/prive" sera apportee de force et le Totalitarisme sera en marche, avec un controle de plus en plus grand sur le secteurs prive, qui ne sera prive que de facade.



A bientot

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]