Accueil | Identifiez vous pour acceder à nos services |  Connexion | M'inscrire | Aide
actualites
Les pays membres du GIABA invités à un engagement accru
   Par Aps | APS |  Jeudi 11 juillet, 2013 21:31  | Consulté 3864  fois  | 0 commentaires   Favoris
| -Imprimer| Envoyer
Economie | Mots Clés: CEDEAO, GIABA, Pays membres, Engagement
source: APS

Le Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment de capitaux en Afrique de l’Ouest (GIABA) doit bénéficier d’une ‘’attention collective’’ et d’un ‘’engagement accru’’ de ses pays membres, afin de pouvoir compter sur des ‘’dispositifs forts et enviables’’ dans ce domaine, a déclaré, jeudi à Dakar, Abdullahi Shehu, directeur général de cette institution spécialisée de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

‘’Le leadership politique dans les Etats membres doit démontrer une forte volonté et un engagement durable à faire en sorte que les cadres législatifs et structurels de LBC/FT (lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme) soient bien établis dans leurs pays, et œuvrent à l’avènement de dispositifs forts et enviables’’, a-t-il dit, à l’ouverture de la quatrième session d’information annuelle du GIABA.

La rencontre vise à tenir les ambassadeurs de la CEDEAO et les partenaires au développement informés des progrès enregistrés par le GIABA, une institution spécialisée créée en 2000 par les Etats membres de l’organisation sous-régionale commune à 15 pays.

Depuis le 30 juillet 2010, toutes les sessions d’information organisées par le GIABA se sont tenues à Dakar, la capitale sénégalaise, siège de l’institution spécialisée.

‘’Il est de notre responsabilité collective de veiller à ce que les progrès réalisés ne soient anéantis. Il est donc important que nous continuions à collaborer et à coopérer entre nous, à coordonner et compléter tous les efforts et chaque effort visant à mettre en déroute le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme’’, a-t-il dit, se félicitant des ‘’progrès substantiels’’ jusque-là accomplis par le GIABA. 

Selon Dr Shehu, le GIABA, dont il préside les destinées depuis 2006, ''a aidé à promouvoir, à appuyer et à mettre en œuvre des législations de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme''. Il a précisé que la mise en œuvre du programme de l'institution a atteint un taux de 88% en 2008, 94% en 2009 et 98% en 2010 et 2011.

Le GIBA a également encouragé la création de comités interministériels de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme dans ses Etats membres et facilité leur évaluation mutuelle.

Il a également contribué à la création et au renforcement de Cellules de renseignements financiers, à l’image de la Cellule nationale de traitement de l’information financière (CENTIF) au Sénégal, s’est-il félicité.

D’ores et déjà, le GIABA ‘’a conclu le premier cycle d’évaluation mutuelle de ses Etats membres'', a-t-il signalé. Aussi, selon Abdullahi Shehu, les pays concernés doivent-ils maintenir leur engagement dans la mise en œuvre des normes révisées du Groupe d’action financière GAFI, dont le GIABA est membre associé.

La création du GAFI par les pays du G-7, en 1989, constitue une étape importante selon les observateurs dans les efforts mondiaux de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

Le cadre ainsi proposé par le GAFI fixe les principes d’actions des gouvernements et des autorités compétentes. Le niveau de mise en œuvre des standards du GAFI par un pays est confirmé par le truchement du mécanisme de revue des pairs connu sous le nom de l’évaluation mutuelle.

’’La tâche des gouvernements nationaux dans cet objectif n’est pas mince. Nos gouvernements nationaux doivent maintenir leur engagement dans la mise en œuvre des normes révisées du GAFI'', a-t-il recommandé. 

"Il faut également faire preuve d’un engagement accru envers la méthodologie LBC/FT (lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme) et la nécessité de s’approprier les programmes et projets de LBC/FT dans les Etats membres", a poursuivi le DG du GIABA. 

Le GIABA est composé des Etats membres de la CEDEAOP, à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Cap-Vert, la Gambie, le Ghana, la République de Guinée, la Guinée-Bissau, le Liberia, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Léone et le Togo. La République de Sao Tomé et Principe est le seul membre du GIABA hors de la CEDEAO.

Nouveau!:   Retrouvez toutes les archives concernant CEDEAO de 2006 à ce jour.
Commentaires:   0   Total dont   0   En attente - ( Voir les commentaires sensibles) .
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.

  Réagissez à cet article (en respectant les règles ci-dessous)

  • Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
    Ne devoilez pas
    les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
    de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
  • Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
  • Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Nom:
  
Commentaire:
:)   :-D   :cool:   :hun:   :cry:   :love:   :khelou:   :?:   :jumpy: :sad:   :bravo:    :haha:   :dedet:   :sn:   :down:    :up:  :tala-sylla:
   
Pour faire apparaitre vos commentaires immediatement, creez un compte seneweb (c'est rapide).

Nouveau!:   Retrouver toutes les archives concernant CEDEAO de 2006 à ce jour.

 

 


Pub


 




HitParade




HitParade