Lundi 22 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Economie

Les pertes cumulées de Sénégal Airlines estimées à 68 milliards (ministre)

Single Post
Les pertes cumulées de Sénégal Airlines estimées à 68 milliards (ministre)

Les pertes cumulées par la compagnie Sénégal Airlines sont estimées à 68 milliards de francs CFA, a révélé jeudi la ministre du tourisme et des transports aériens, Maïmouna Ndoye Seck, annonçant que des démarches sont en cours pour sa restructuration financière.

‘’A ce jour, les pertes cumulées se chiffrent à 68 milliards de francs à côté d’une dette de 60 milliards dont plus de 30 milliards dus à l’Etat et à ses démembrements’’, a-t-elle déclaré aux députés réunis en séance plénière pour l’examen du projet de budget 2016 de son ministère.


En plus, a poursuivi la ministre en charge du Tourisme et des Transports aériens, la compagnie aérienne qui a démarré son exploitation en janvier 2011, ne dispose plus de flotte.


Maïmouna Ndoye Seck a fait savoir aux parlementaires que le principal problème de Sénégal Airlines relève du ‘’choix pas judicieux des avions et des destinations qui sont retenues sans étude de rentabilité’’. Selon elle, c’est la raison pour laquelle, les taux de remplissage de cette compagnie aérienne sont très faibles.


‘’La conséquence, c’est que, dès la première année, avec des pertes de 24 milliards, Sénégal Airlines avait déjà perdu la totalité de son capital’’, a-t-elle informé.


Maïmouna Ndoye Seck a déclaré que la location des avions a davantage compliqué la situation de l’entreprise, expliquant que c’est la raison pour laquelle son département a demandé à la compagnie aérienne d’arrêter cette pratique, à l’exception du convoyage des pèlerins sénégalais à la Mecque.


La ministre du Tourisme et des Transports aériens a assuré les parlementaires qu’une démarche est en cours pour la restructuration financière de Sénégal Airlines. En plus, elle a annoncé que le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a déjà donné son accord de principe pour que les dettes de l’Etat soient remontées au niveau du capital de la compagnie aérienne.


‘’Cet effort et les droits de valorisation du trafic attribués à Sénégal Airlines et l’arrivée d’autres partenaires nous permettront de relancer la compagnie’’, a-t-elle dit.


Le budget 2016 du ministère du Tourisme et des Transports aériens est arrêté à la somme de 22.880.117.140 FCFA, contre 21.863.741.240 FCFA en 2015, soit une augmentation de 1.016.375.900 FCFA en valeur absolue et 4,65% en valeur relative.

Article_similaires

18 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (15:17 PM)
    Quand on ne réalise par de chiffre d'affaires et que les charges sont toujours constatées (salaires , autres dépenses , location) pourquoi s'alarmer!

    La question est de savoir es que le modéle est viable chaque pays veut avoir son pavillion , le Sénégal est à la deuxième reprise.Toute les grandes compagnies du monde sont en regroupement pour réduire les couts.

    Il ne sert à rien de recapitaliser encore cela sera pareille , des perte qui vont bouffé les capitaux propres.Il faut cjercher un partenaire stragétique qui exigera à la direction des taux de rentabilité à 2 chiffres ainsi il vont recruter un personnel pléthorique , ni engager des dépenses unitiles.sinon on assitera à un eternel recommencement.
  2. Auteur

    Doul Rek

    En Décembre, 2015 (15:21 PM)
    Que du BLAH BLAH BLAH Rek que des declarations pour garder son poste. A quand un ministre capable et qui connait et a l'experience de l'aviation. Quand on pense au autre ministres tel que Farba Kangkourang Senghor qui ne savait meme pas reparer sa Mobylette et Ce Satan de Wade l'avait propulse comme ministre des transports aeriens, idem pour son rejeton Tre qui ne sait meme pas ouvrir une porte d'avion. Les vrai pertes son de plus de 2 Milliard CFA (4 Millions de Dollars) PAR SEMAINE !! depuis sa naissance !!! Il n'y a qu'en Afrique Bananiere ou on voit une compagnie aerienne avec 500 employes et aucun avion et des pertes et dettes cumulees de plus de 300 Millions de dollars encore en existence. Cette Compagnie n'est qu'une autre grosse vache laitiere, idem pour cet aeroport inutile Senegal Dou Dem, tous pareils ces politichiens, cette dame ne connait rien dans cette industrie complexe.
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2015 (13:44 PM)
      cette dame en connait plus que votre progéniture toute entière. arretez de deformer le caractere et la personnalité de cette dame qui, en bonne citoyenne, s'est et continuera de se battre pour sa patrie natale le senegal. ki mbom avec ou sans laalo dou guene ko warakh .espece de mécontents.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (15:28 PM)
    Qu'est ce que cette pauvre dame peut faire pour Sénégal Airlines, le Sénégal est en manque de manager qui peuvent sortir ce pays de la crise économique mondiale. Au fait tant que nous pensons que gouverner est une affaire de famille ce pays va directe à la catastrophe pour nous tous.



    Mais le président est encore une fois responsable de son gouvernement et de ces résultats.
    Auteur

    Doul Rek

    En Décembre, 2015 (15:29 PM)
    Boulen niou sonol avec vos histoires de partenaires strategiques , ca n'existe pas. Un partenaire dans l'aviation vient pour bouffer de l'argent, donc cessez ces commentaires idiots. Le Senegal n'a simplement pas la capacite d'exploiter une grande compagnie aerienne point bare, on aurai dut s'orienter dans la petite aviation regionale afin de develloper le transport dans la sous-region pour appuyer le developement du pays au lieu de parler de "pavillon National" il faut arreter de vouloir peter plus haut que son Q. Senegalais Dij Mariner rek.
    Auteur

    Bana Bana

    En Décembre, 2015 (15:36 PM)
    Convoyer les pelerins, un Gros mensonge de cette femme, c'est des compagnies etrangeres qu onvoient nos pelerins, C'est une autre grande arnaque que de donner sur papier un monopole de transport a une compagnie qui n'a meme pas la capacite de transporter un (1) seul voyageur malgre des centaines d'employes. Quel est le travail de ces centaines de personnes ? Recolter un salaire ??
    Auteur

    Boy Lébu

    En Décembre, 2015 (15:58 PM)
    Toutes nos felicitations Mde la ministre vous etes sur la bonne voie.
    Auteur

    Lang Devy Père

    En Décembre, 2015 (16:09 PM)
    Créée en 2009,1er vol en 2011 et déjà 68 milliards de pertes cumulées en 2015 (soit 4 ans après le 1er vol).

    Il va falloir être raisonnable et laisser cette compagnie mourir de sa belle mort sinon, à force d'acharnement thérapeutique, l'Etat va finir par y perdre même sa petite culotte.  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu: 
    Auteur

    Max

    En Décembre, 2015 (16:09 PM)
    "Convoyer des pélerins". Franchement au Sénégal, on se suffit de peu. Quand une entreprise n'est pas viable, on la liquide. On ne veut pas d'un second "syndrome Air Afrique". C'est à dire une liquidation après qu'il soit trop tard. Quand on fait 68 millards perte, je me demande combien on doit aux banques par jour,

    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (16:21 PM)
    Vous pouvez dire ce que vous voulez mais les résultats parlent d'eux mêmes et une chose est sur tous ces toccares vont quittés pour la prochaine élection présidentielle.
    Auteur

    Guilé De Ndangalma

    En Décembre, 2015 (16:46 PM)
    Madame le ministre a très bien exposé le problème, comme du reste la plupart des experts du domaine. Mais hélas, ils ont peur de la vraie solution. Quelqu'un l'a dit plus haut: un compagnie aerienne qui cumule des pertes depuis sa naissance, maintenant sans avion avec 500 employés, cette compagnie n'existe que sur le papier mais pas dans les cieux. On ne peut pas restructurer quelque chose qui n'existe pas. Certains problemes se règlent au bazooka, pas au pistolet; certes cela peut entrainer des dommages collatéraux non négligeables, mais le résultat est garanti.
    Auteur

    @4

    En Décembre, 2015 (18:19 PM)
    TOUT EST DIT ............ clap clap clap
    Auteur

    Emigre

    En Décembre, 2015 (18:47 PM)
    Remettez cette compagnie a des managers senegalais de l'exterieur. Pas de favoritisme, pas de politique, licencier et supprimer tous les postes non productifs. Revoir et faire une serieuse audite pour recommencer
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (18:48 PM)
    Cela ne surprend guère pour un pays membre du club des FEIGNASSES DU CLUB DES 25.....
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (20:02 PM)
    l''APR va quitter inchallah Macky est le plus grand erreur que nous commis dans l'histoire politique en le confiant les reines de ce pays. Fixe nous une date pour les élections à venir nous demandons pas plus.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (21:30 PM)
    La ministre semble ne pas connaitre l' aérien aujourd'hui aucune compagnie ne possède ses avion toutes avions appartienne a des banques pour éviter les impôts .C' est un problème de gestion la clientèle existe pourquoi ne pas comme les qui drainent les biens des africains .Il faut des gestionnaire indépendants des états et intègres pour que l'Afrique profite du boom aérien .
    Auteur

    Peuls,

    En Décembre, 2015 (21:56 PM)
    Cette dame, "ministre", est la compétence de l'incompétence absolue, donc manifeste! Combien de fois elle a l'honneur et le bonheur de changer de ministère afin qu'elle puisse mettre en exergue, dans l'unique de la République, les compétences qu'elle revendique.... abusivement, pour mériter les sous et les privilèges qu'elle avale goulûment et injustement? Diplômes, ingénieur de ceci ou cela - mal acquis - ne sont pas nécessairement synonymes de compétences-capacités-expériences avérées, d'intégrité-d'honnêteté-d'humilité-de fidélité-de loyauté-de discrétion, de savoir faire-savoir être. Elle ne possède aucune qualité humainement humaine qui pourrait l'emmener à reconnaitre-admettre ces limites limitées, pour se retirer sur la pointe de ses sabots et rendre ainsi dignement son souillé tablier! Malheureusement, elle n'est pas la seule dans ces abjectes conditions! Une CHASSE des incompétents-es-incapables-malhonnêtes-traitres-corrompus-es-comploteurs qui souillent le gouvernement s'impose sur-le-champ pour accélérer le sauvetage du pays. Certains-es....? Pauvre & triste Sénégal! Peuls.
    Auteur

    Taf

    En Décembre, 2015 (03:59 AM)
    Peul t'as raison c à travers d'elle que g su que avoir un diplôme d'ingénieur n'est en effet signe de compétence. Elle est nulle par ses réponses.
    Auteur

    Temoin

    En Décembre, 2015 (09:32 AM)
    Pourquoi vouloir coute que coute une compagnie ?si on n'a pas les moyens on doit s'abstenir.

    le malheur de l'afrique c'est de vouloir vivre au dessus de ses moyens.Dans la vie il faut etre modeste,depenser de ce qu'on a ,si tu dors tu sera tranquile wassalam.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR