Ouverture d’une ligne maritime Dakar- Casablanca

  • Par : Les Afriques | Le 30 mars, 2013 à 15:03:46 | Lu 13701 fois | 20 Commentaires
content_image

Ouverture d’une ligne maritime Dakar- Casablanca

Plusieurs fois annoncée, la ligne maritime Dakar-Casablanca devrait être enfin effective. Mankeur Ndiaye, ministre sénégalais des affaires étrangères, a annoncé la signature prochaine à Rabat au Maroc de l’accord. A l’issue de la visite officielle de 4 jours du Roi Mohammed VI du Maroc au Sénégal, le chef de la diplomatie sénégalaise a soutenu que le projet d'ouverture d'une ligne maritime directe est une volonté réaffirmée les 2 chefs d’Etat pour booster les échanges commerciaux entre les deux pays.


Les Afriques


Commentaire (12)


Kykyky En Mars, 2013 (16:37 PM) 0 FansN°: 1
Une ligne de convoyage de la drogue
Hausse Tarifs Appels Entrant En Mars, 2013 (17:04 PM) 0 FansN°: 2
Augmentation des tarifs des appels téléphoniques

internationaux entrants au Sénégal

Le 20 février 2013, le site d’information en ligne

« Dakar Actu » a révélé que les Sénégalais de

la diaspora avait constaté « une hausse substantiel

le » des tarifs des appels téléphoniques

internationaux entrant au Sénégal. L’article en que

stion insinuait que cette hausse était due à un

rétablissement en catimini de la surtaxe sur les ap

pels téléphoniques internationaux entrant,

information qui a été démentie par l’Autorité de ré

gulation des télécommunications et des postes

(ARTP). Interrogé sur les ondes de la radio RFM, le

chef du département d’exploitation et

informatique de la Sonatel, Ibrahima Diakhaté, a co

nfirmé la hausse sur les tarifs des appels

entrants au Sénégal et expliqué qu’elle découlait d

e l’application des accords tarifaires passés

les opérateurs d’autres pays. Pour mémoire la Sonat

el s’était farouchement opposée à la

surtaxe sur les appels téléphoniques internationaux

entrant au Sénégal au motif que

l’augmentation des tarifs qui en découlait encourag

eait la fraude.

source osiris.com
Zountou En Mars, 2013 (17:40 PM) 0 FansN°: 1
rien n achangé.....les immigrés sont les vaches a lait de l etat du senegal
Assat En Mars, 2013 (21:18 PM) 0 FansN°: 3
Et pourquoi pas Dakar saint louis ou Dakar noukatchott

Ama En Mars, 2013 (22:23 PM) 0 FansN°: 4
Le roi du Maroc n est pas venu a dakar pour le gros ventre de Macky mais bien profiter de la situation et faire des affaires pour lui et son pays.le grand perdant on n en doute pas.c le contribuable senegal pendant cette periode de vache maigre
Zaq En Mars, 2013 (00:17 AM) 0 FansN°: 5
les liens d'amitié et commerciaux entre le Maroc et le Senegal datent depuis plus d'un demi siecle. rincez vous la bouche avant d'en parler.
Goor En Mars, 2013 (07:06 AM) 0 FansN°: 6
Les pays n'ayant que des intérêts, non des amis, nous n'avons qu'à faire exactement ce que le Maroc fait pour avoir des prix qui nous incitent à aller acheter chex eux. C'est aussi simple que ça.Nous n'avons pas à endosser au Maroc nos erreurs.Le Maroc vend ses produits et n'oblige personne à venir acheter chez lui.Ce qu'il a fait est d'être compétitif en vendant moins cher que les autres. Un point c'est tout.Si les autres vendent trop cher au point d'inciter aux siens d'aller acheter ailleurs, c'est leur problème , pas celui du Maroc.Pourquoi quand un problème se pose chez nous, au lieu de voir à côté pour savoir ce que nous avons mal fait , on dit que c'est l'autre qui est la cause de nos problèmes?C'est un signe de médiocrité .Le marché est libre. Tu vends chez toi ce que tu veux et à combien tu veux. Les autres n'ont qu'à se conformer et apprendre au lieu de crier au scandale.Si les sénégalais se rendent au Maroc pour acheter par exemple des babouches de qualité, pourquoi les artisans sénégalais ne fabriquent pas de chaussures de qualité ?C'est à nous de bien travailler pour être compétitifs.Avec ce raisonnement qui veut que nos problèmes soient la faute des autres, il sera très difficile de construire ce pays et de le mettre sur la ligne droite qui mène au développement. AMICALEMENT
Babs En Mars, 2013 (07:09 AM) 0 FansN°: 7
En tout cas preparez-vous d'etre traites comme des escoaves, parce qu'arriver au moroc, ils les nars vont vous emmerder avec les insultes.
Babacar 10 En Mars, 2013 (08:40 AM) 0 FansN°: 8
le maroc est compétitive par ce que il a un frontière une europe faite attention
Goor En Mars, 2013 (19:00 PM) 0 FansN°: 1
le maroc n'est pas compétitif parcequ'il est à côté de l'europe . la proximité n'est pas nécessairement un facteur déterminant .les taxes au sénégal sont énormes parceque le pays ne produit pas . le maroc n'a pas d'impôts aussi élevés que celles du sénégal.je ne connais aucun pays africain qui a des impôts sur les produits importés aussi élevées qu'au sénégal.nos problèmes de comptitivités viennent de là. nos commerçants se rendaient en guinée et en mauritanie pour s'approvisionner de certaines marchandises et pourtant nous avons les mêmes frontières . là aussi, un conteneur usa / senegal et europe/ senegal paye moins cher que usa/guinÉe et europe /guinÉe.la différence se situe du côté des taxes.comment expliquer cette différence de frêt entre ces deux pays? eh bien , il y a plus de bateaux qui viennent à dakar qu'à conakry ce qui fait qu'il est plus probable que le bateau qui vient à dakar est rempli parceque non seulement on importe plus mais encore parceque dakar se trouve sur la grande route.je crois qu'on comprend.un conteneur chine / algeciras paie moins qu'un conteneur marseille / nouadhibou.
Papi En Mars, 2013 (09:08 AM) 0 FansN°: 9
enfin depuis abdou diouf on annoncer ce bateau c'est en mars 1999 que j'ai entendu ce projet le roi hassan 2 etait vivant les compagnies d'avions nous pompent les sous sans raison avec de vieux avions des prix exorbitants on nous gaz dans les avions avec ce fameux spray rare avant decollage qui a odeur forte. la frontiere mauritanienne et marocaine est traversee par 1.000 africains par jours tout ce qui n'ont jamais etait au maroc auparavant vont mettre dans leurs passeports 50 euros comme cadeaux oblige pour reussir a avoir le cachet d'entree du maroc 5 ou10 euros de plus a la deuxieme porte de la frontiere cadeaux oblige a la sortie de la mauritanie 3.000 ougiyas cadeaux forcee a la police frontiere avec des menaces de retour au senegal immediatement si tu ne paye pas le nekhal... j'ai voyage le ramadan passer sur cet axe dakar nouachott layoune tanger ceuta barcelone 5 jours de route sublime pour le decor j'ai decouvert la place jama el fna de marrakech un voyage plus riche l'avion en emotion le desert est sublime mon seul regret j'avait pas un photo sur moi pour immortaliser ses moments de joie a rosso nos freres senegalais te truande avec le change la route est plus cheres a cause des pourboires forcee
Cj En Mars, 2013 (10:33 AM) 0 FansN°: 10
vous oubliez que la maman de hassan 2 est senegalaise elle est de sal-sal a saint louis derriere le quartier nord
Marie Diop En Mars, 2013 (15:33 PM) 0 FansN°: 11
Cest bien pour le business dela drogue ....le maroc un grsnd pays producteur de cannabis
Leuk En Mars, 2013 (17:39 PM) 0 FansN°: 12
mieux vaudrait une ligne tanger dakar  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]