Mercredi 24 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Economie

PSE An 3 : Le Gouvernement Dresse Un Bilan Satisfaisant, Les Economistes Emettent Des Réserves

Single Post
PSE An 3 : Le Gouvernement Dresse Un Bilan Satisfaisant, Les Economistes Emettent Des Réserves

24 février 2014-24 février 2017 ! Voilà trois (3) ans que le gouvernement de Macky Sall se présentait devant les partenaires techniques et financiers, à la recherche de  ressources financières pour la mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent (PSE). Le Sénégal était alors à la recherche de 2964 milliards de francs Cfa. Finalement, Macky Sall et son gouvernement ont fini par obtenir des engagements de financement évalués à 3729 milliards de francs. Trois ans après le lancement du Pse, Sud Quotidien tente de vous faire un bilan des réalisations en donnant la parole aux différentes parties prenantes.
 
Ainsi, le Ministre de l’économie, des finances et du plan Amadou Ba a confirmé les prévisions de croissance de 6,7% en 2016. Ce qui est selon lui, une «progression remarquable». Pour sa part, l’économiste Ndongo Samba Sylla  trouve qu’il est difficile pour les experts, en dehors du gouvernement, de faire un bilan des réalisations du Plan Sénégal Emergent (Pse) dans la mesure où ces derniers n’ont toujours pas accès aux informations pertinentes permettant d’évaluer le nouvelle politique du régime de Macky Sall. Il relève toutefois que le fait d’avoir un taux de croissance de 6,5% ne signifie pas forcément une amélioration du bien être des sénégalais. Selon lui, il existe un énorme fossé entre ce que dit le gouvernement et ce que vivent les populations
 
AMADOU BA, MINISTRE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN : «Nous confirmons les prévisions  de croissance de 6,7% en 2016»
 
«Après 6,5% en 2015 et 4,3% en 2014 le Sénégal a obtenu un taux de croissance de 6,7% en 2016 d’après les estimations de la direction de la planification et des politiques économiques. C’est une progression remarquable  puisse qu’on attendait une croissance de 6,6% malgré les perturbations notées durant cette hivernage. Cela montre que la mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent commence à apporter ses fruits.  La dette reste soutenable. Le Sénégal étant toujours considéré comme un pays avec un risque de surendettement faible, l’inflation est faible.  La mise en œuvre du Pse commence à s’étaler dans tous les secteurs d’activités. Nous avons atteint notre cible de déficit budgétaire, il y a une amélioration notoire de la situation économique et financière. Le cadre macro-économique se porte mieux. Les emplois augmentent considérablement. Le secteur privé seulement a recruté 200 mille personnes. Ce qui veut dire que ceux qui travaillaient dans ce secteur ont été mis dans de très bonnes conditions.

Peut-être avec les nouvelles mesures prises, nous allons passer à 500 mille emplois. Il y a une amélioration. Cela est incontournable. Depuis moins de 40 ans nous n’avons jamais eu un taux de croissance de plus de 6%. Il faut être objectif pour constater qu’il existe des réalisations en cours. Aujourd’hui,  les investissements agricoles sont à un niveau très avancé. C’est ce qui explique l’amélioration nette de la production agricole. Le gouvernement s’était engagé aussi à travailler sur la réforme foncière. Le rapport a été déposé par le président Moustapha Sourang et va faire très prochainement l’objet d’adoption par le résident de la République».
 
NDONGO SAMBA SYLLA, ECONOMISTE A LA FONDATION ROSA LUXEMBOURG : «Il y a un fossé énorme  entre ce que dit le gouvernement et ce que vivent les populations»
 
«C’est une question difficile,  pour une raison simple, les experts  qui sont en dehors du gouvernement n’ont pas forcément accès à toutes les informations  pertinentes permettant d’évaluer le Plan Sénégal Emergent. Ce qu’on a pu voir c’est un rapport du Fmi disant que la croissance de 6,5% enregistrée en 2015 n’est pas le fruit du Plan Sénégal Emergent. Donc, il est véritablement difficile de faire une évaluation de la mise en Œuvre, à mi-parcours du Pse sans avoir à notre disposition toutes les informations requises. Les indicateurs qui sont importants pour le gouvernement, ne sont pas forcément ceux qui nous permettent de tâter le pouls de notre économie.

Par exemple, ce n’est pas parce qu’on a eu une croissance de 6,5% que forcément le bien être des sénégalais ordinaires s’est amélioré. Non ! Il faudrait voir dans quel secteur cette croissance a été créée. Est que cette croissance a générée des emplois ? Si oui quel pouvoir d’achat ces emplois ont pu distribuer. L’agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) a récemment sorti un rapport sur l’emploi. Et dans cette enquête réalisée en 2015,  on voit que le taux de chômage entre 2013 et 2015 a augmenté.

Cette augmentation concerne quasiment toutes les régions du Sénégal sauf celle de Ziguinchor et Louga. Si on se base par exemple  sur ce travail, on peut dire que malgré les efforts qui ont pu être  faits, le gouvernement n’a pas été capable de créer suffisamment d’emplois décents pour régler le chômage des jeunes. C’est un élément concret. Il y a d’autres choses qu’on aimerait savoir. Par exemple, quelle a été l’évolution des inégalités depuis que le nouveau régime est en place ? Malheureusement pour ça aussi, on n’a pas beaucoup de données. C’est pour dire que concernant l’évaluation des politiques économiques, c’est toujours un exercice difficile parce que tant qu’on n’a pas les données statistiques qu’il faut, tant que les recherches qu’il faut n’ont pas été menées, c’est vraiment difficile de se prononcer avec rigueur. Toutefois, ce qui est sûr, entre ce que dit le gouvernement et ce que vivent les populations, il y a un fossé énorme. Parce qu’on voit que la plupart des Sénégalais continuent de vivre dans des conditions assez difficiles.

Donc, qu’il puisse y avoir un taux de croissance économique élevé, n’est pas contradictoire à ces situations là. Car, on voit de manière impressionniste que la plupart des grands travaux ont été confiés à des entreprises étrangères qui,  généralement ont peu de retombées sur notre économie domestique dans la mesure où, elles ne payent pas beaucoup de taxes, emploient peu de mains d’œuvre et importent beaucoup de choses à l’étranger de sorte que les investissements de ces entreprises font, ont très peu d’impacts sur le quotidien des sénégalais ».


Article_similaires

52 Commentaires

  1. Auteur

    Mbour

    En Février, 2017 (15:02 PM)
    Émergent avec une population qui souffre rien ne va pas notre cher grand frère président Sall ( nicht gut alles scheiss falsch)
  2. Auteur

    Mbour

    En Février, 2017 (15:02 PM)
    Émergent avec une population qui souffre rien ne va pas notre cher grand frère président Sall ( nicht gut alles scheiss falsch)
    Auteur

    Mbour

    En Février, 2017 (15:02 PM)
    Émergent avec une population qui souffre rien ne va pas notre cher grand frère président Sall ( nicht gut alles scheiss falsch)
    Auteur

    Au Senegal

    En Février, 2017 (15:23 PM)
    AMADOU BA





    «C’est une question difficile, pour une raison simple, les experts qui sont en dehors du gouvernement n’ont pas forcément accès à toutes les informations pertinentes permettant d’évaluer le Plan Sénégal Emergent. Ce qu’on a pu voir c’est un rapport du Fmi disant que la croissance de 6,5% enregistrée en 2015 n’est pas le fruit du Plan Sénégal Emergent. Donc, il est véritablement difficile de faire une évaluation de la mise en Œuvre, à mi-parcours du Pse sans avoir à notre disposition toutes les informations requises>> NDONGO SYLLA QUI EST LE PLUS RAISONNABLE DES DEUX
    Auteur

    Au Senegal

    En Février, 2017 (15:25 PM)
    AMADOU BA





    «C’est une question difficile, pour une raison simple, les experts qui sont en dehors du gouvernement n’ont pas forcément accès à toutes les informations pertinentes permettant d’évaluer le Plan Sénégal Emergent. Ce qu’on a pu voir c’est un rapport du Fmi disant que la croissance de 6,5% enregistrée en 2015 n’est pas le fruit du Plan Sénégal Emergent. Donc, il est véritablement difficile de faire une évaluation de la mise en Œuvre, à mi-parcours du Pse sans avoir à notre disposition toutes les informations requises>> NDONGO SYLLA QUI EST LE PLUS RAISONNABLE DES DEUX
    Auteur

    Au Senegal

    En Février, 2017 (15:31 PM)
    AMADOU BA





    «C’est une question difficile, pour une raison simple, les experts qui sont en dehors du gouvernement n’ont pas forcément accès à toutes les informations pertinentes permettant d’évaluer le Plan Sénégal Emergent. Ce qu’on a pu voir c’est un rapport du Fmi disant que la croissance de 6,5% enregistrée en 2015 n’est pas le fruit du Plan Sénégal Emergent. Donc, il est véritablement difficile de faire une évaluation de la mise en Œuvre, à mi-parcours du Pse sans avoir à notre disposition toutes les informations requises>> NDONGO SYLLA QUI EST LE PLUS RAISONNABLE DES DEUX
    Auteur

    A Dakar

    En Février, 2017 (15:34 PM)
    AMADOU BA

    Auteur

    En Ville

    En Février, 2017 (15:38 PM)
    AMADOU BA

    .
    Auteur

    Kalash

    En Février, 2017 (15:44 PM)
    Il ne faut pas oublier que le PSE a un aspect économique qui prend le dessus sur tout. Car sans les moyens financiers, il sera impossible de réaliser quelconques projets. Donc l'implication d'amadou ba dans cette gestion est incontestable. Les acteurs sont nombreux, certe, mais une grande partie repose sur lui. Donc il ne peut que faire l'objet de critique positif ou non
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (15:45 PM)
    AMADOU BA

    Peut-être avec les nouvelles mesures prises, nous allons passer à 500 mille emplois.



    «C’est une question difficile, pour une raison simple, les experts qui sont en dehors du gouvernement n’ont pas forcément accès à toutes les informations pertinentes permettant d’évaluer le Plan Sénégal Emergent. Ce qu’on a pu voir c’est un rapport du Fmi disant que la croissance de 6,5% enregistrée en 2015 n’est pas le fruit du Plan Sénégal Emergent. Donc, il est véritablement difficile de faire une évaluation de la mise en Œuvre,>> NDONGO SYLLA . QUI DEUX DEUX EST LE PLUS RAISONNABLE
    Auteur

    Ninja

    En Février, 2017 (15:46 PM)
    Notre pays est en phase de reconstruction donc le gouvernement à pour objectif premier d'être sur tous les fronts, pour répondre aux attentes. Ce que le chef de l'Etat a dit, en présentant le PSE comme un programme à long terme. Cependant, le développement de ce pays passe par une amélioration de la gestion économique. Car cette branche constitue plus de la moitié du système gouvernemental. Et navré de le dire, depuis la nomination d'amaou ba en 2013, la situation a peu décollé pour rester poli. En contrepartie, les difficultés socio-économiques ne font qu'empirer.. Le taux de chômage en hausse permanente, et un délinquance omniprésente. Parce que la gestion de notre économie est superflux, et le taux d'endettement encore élevé alors nos caisses ne sont pas vides!!!
    Auteur

    Diviley

    En Février, 2017 (15:47 PM)
    si la gestion du PSE était entre d'autre mains que ceux du ministre de l'économie, amadou, les résultats seraient plus important. La réalisation des projets va en dents de scie. On ne peut avoir une trajectoire homogène avec ce dernier. Car les priorités ne sont pas définis comme il le faut.
    Auteur

    Marina

    En Février, 2017 (15:48 PM)
    Très drôle bilay c'est trop facile ça , Amadou BA nous sort des résultats qui ne tiennent pas la route toujours, il nous montrer son incompétence regardez moi ça nous croyons " qu’on attendait une croissance de 6,6% en 2016 malgré les perturbations notées durant cette hivernage mais grâce à Dieu nous somme arrivé à 6.7%. Mais où allons nous je veux savoir avec un ministre moins ambitieux comme ce Amadou BA qui ne maitrise qu'une chose gérer pour son propre compte et rien d'autre.
    Auteur

    Sam

    En Février, 2017 (15:48 PM)
    Une meilleure gestion de notre économie permettrait au Sénégal de connaître des jours meilleurs car la gestion d'amadou est la faille du gouvernement en place. Prenons garde parce que les répercutions risquent d'être terrible sur le système économique du pays.
    Auteur

    Au Plateau

    En Février, 2017 (15:48 PM)
    AMADOU BA

    Peut-être avec les nouvelles mesures prises, nous allons passer à 500 mille emplois.



    «C’est une question difficile, pour une raison simple, les experts qui sont en dehors du gouvernement n’ont pas forcément accès à toutes les informations pertinentes permettant d’évaluer le Plan Sénégal Emergent. Ce qu’on a pu voir c’est un rapport du Fmi disant que la croissance de 6,5% enregistrée en 2015 n’est pas le fruit du Plan Sénégal Emergent. Donc, il est véritablement difficile de faire une évaluation de la mise en Œuvre,>> NDONGO SYLLA . QUI DEUX DEUX EST LE PLUS RAISONNABLE
    Auteur

    Dans Les Bureaux

    En Février, 2017 (15:52 PM)
    AMADOU BAPeut-être avec les nouvelles mesures prises, nous allons passer à 500 mille emplois. «C’est une question difficile, pour une raison simple, les experts qui sont en dehors du gouvernement n’ont pas forcément accès à toutes les informations pertinentes permettant d’évaluer le Plan Sénégal Emergent. Ce qu’on a pu voir c’est un rapport du Fmi disant que la croissance de 6,5% enregistrée en 2015 n’est pas le fruit du Plan Sénégal Emergent. Donc, il est véritablement difficile de faire une évaluation de la mise en Œuvre,>> NDONGO SYLLA . QUI DEUX DEUX EST LE PLUS RAISONNABLE
    Auteur

    Sof Ngua Maaa

    En Février, 2017 (15:52 PM)
    Sincèrement monsieur le ministre de l'économie et des finances vos balivernes sont désormais connus de tout un chacun parce que l'on peut comprendre comment en 4 ans, ce pays à doubler sa dette allant de 30 % DU PIB EN 2012 à 57,3 % en 2016; et vous osez sans pudeur à nous pomper l'air avec ses chiffre superflus 6.7 % la croissance économique sans tenir compte de cette spirale d'endettement dans laquelle nous sommes plongés à jamais sans pour autant savoir si un jour nous pourrions nous en défaire ???

    C'est parce que vos poches et compte bancaire ne cesse de se garnir à la vitesse de l'éclair sans aucun contrôle externe et interne et des rapports de contrôle garder dans vos tiroirs parce que "yaye bourre di boumi" que vous avez le toupet de vous foutre de la gueule du contribuable.
    Auteur

    Taupe Du Ministère éco

    En Février, 2017 (15:55 PM)
    Les résultats sont réconfortants mais ce ne pas pour autant que nous devons rester les bras croiser face d'éventuelles situations auxquelles le programme de développement pourrait être confronté. Il y a plusieurs branches du PSE ayant besoin une suivie régulière pour la bonne gestion des projets. De plus, la place économique, qu'occupe ce programme est important. Les acteurs étant nombreux, chacun doit répondre à ses obligations. Le ministre amadou ba est chargé d'assurer cette tâche. Au grand malheur de la population, des retards de décaissements sont à noter. Nous devons assurer la continuité des projets.
    Auteur

    Milka

    En Février, 2017 (15:58 PM)
    Une meilleure gestion de notre économie permettrait au Sénégal de connaître des jours meilleurs car la gestion d'amadou est la faille du gouvernement en place. Prenons garde parce que les répercutions risquent d'être terrible sur le système économique du pays.
    Auteur

    Milka

    En Février, 2017 (15:59 PM)
    Une meilleure gestion de notre économie permettrait au Sénégal de connaître des jours meilleurs car la gestion d'amadou est la faille du gouvernement en place. Prenons garde parce que les répercutions risquent d'être terrible sur le système économique du pays.
    Auteur

    La Faim

    En Février, 2017 (16:06 PM)
    Teubaal  :jumpy2:  Ma teubb  :jumpy2:  Gnou Teubaa ndo  :jumpy2:  :jumpy2:  Amadou BA ya meuna fène.

    Tente d'expliquer à ce père de famille qui est à la recherche en vain ce pain du petit déjeuner pour sa famille démunis ou à cette ménagère qui peine à garnir sa calebasse pour le repas de midi; que la croissance du Sénégal à augmenter de 2% et tu verras la réponse qu'ils réserverons !!! De ma part je veux juste te dire que la croissance ne se mange pas et que le Sénégal pouvais avoir mieux que ce que vous avancer si et simplement si vous, très cher argentier sachiez à raison garder que la priorité est le financement et décaissement des fonds investissement pour les PME et micro-entreprises sans privilégier tel ou tel investisseurs uniquement pour votre compte.
    Auteur

    Un Citoyen

    En Février, 2017 (16:06 PM)


    AMADOU BA

    HOP ! C EST RELUISANT ET RASSURE! MAIS QUI?



    Auteur

    Oklm

    En Février, 2017 (16:07 PM)
    Les chiffres annoncés sont compris par une partie de la population. Soit les personnes instruites. Avec un taux analphabétisation important au Sénégal, on ne peut se permettre de toujours se référencer à des chiffres. Ce que fait très souvent le ministre de l'éco et du plan, amadou ba. Les résultats sont ceux qui importent à la population. Montrez leur par des réalisations que vous vous souciez de leur lendemain. Et ne cachez pas derrière des chiffres à vanter une hausse fictive de la croissance. Descendez sur le terrain vous prendrez conscience de l'ampleur de la demande. Accompagnez le pays comme il se doit!!!!
    Auteur

    Benz

    En Février, 2017 (16:09 PM)
    Une meilleure gestion de notre économie permettrait au Sénégal de connaître des jours meilleurs car la gestion d'amadou est la faille du gouvernement en place. Prenons garde parce que les répercutions risquent d'être terrible sur le système économique du pays.
    Auteur

    @yvi

    En Février, 2017 (16:13 PM)
    Ce que je déplore de plus en plus est que le Président a une totale confiance à l'endroit ce médiocre ministre de l'économie des finances et du plan Amadou BA qui ne vise que son fauteuil.il fait que parle de son travail dans les médias dont-on ne ignore le résultat. Il fourre son nez partout attendons de voir si ce bilan sera à l'attente de la population LAMDA. Ceux qui suivent les projets peuvent constater une chose: je m'adresse belle bien des projets comme le PSE etc généralement les travailleurs sur place pleurent tout le temps de manques de matériels pour poursuivre leur travail comme il se doit à cause de ce lui qui les bloque, de grâce laisse les gens travailler comme tu ne fais pas vraiment il est toujours corrompu, arrogant. Vis à vis à l'économiste Ndongo SYLLA c'est toujours comme ça,on nous apprend aveuglement et c'est à nous de dinstiguer le vrai du faux, malheureusement aux innocents qui gobent tous ces bobards....
    Auteur

    Positif Man

    En Février, 2017 (16:14 PM)
    6,7% en 2016 d’après les estimations de la direction de la planification et des politiques économiques "nia nia nia nia nia". Le secteur privé seulement a recruté 200 mille personnes. Ce qui veut dire que ceux qui travaillaient dans ce secteur ont été mis dans de très bonnes conditions.

    Peut-être avec les nouvelles mesures prises, nous allons passer à 500 mille emplois. Il y a une amélioration "bla bla bla bla bla" Amadou BA. Hop ! c'est reluisant et ça rassure mais qui ??? sinon ce qui accepte d'y croire.
    Auteur

    Hihihihi

    En Février, 2017 (16:16 PM)
    vous êtes entrain de lire attentivement mon commentaire, quand tout à coup tu te rends compte que ce que je suis entrain d'écrire n'a rien à voir avec le sujet de l'article. Et tu commences à rire. Mais tu t'es pas rendu compte que j'ai écrit amadou ba au début du texte, et tu vas vérifier. Et la tu ris bêtement parce que tu t'es fait pigié. :brawoo:  :brawoo: 
    Auteur

    Basta

    En Février, 2017 (16:26 PM)
    Donnez des bilan à la taille de notre intellect on ne se retrouve pas là ,quant-est tu décidera de changer pour des choses claire et nette toujours des chiffres dont tu ignores leurs équations vraiment ce type nous pompe l'air. vous êtes entrain de faire faux bilan uniquement pour trouver un issu dans le milieu de la politique mé démal rekk qui cherche trouve; avec ce magouilleur Amadou BA ministre de l'économie et des finances qui ne pense qu'en enrichir au détriment des autres il aime se montrer et an finish nada actuellement vous ne savez pas qu'il est entrain de créer son propre parti avec ses alliés comme son fidèle compagnon Ousmane SONKO ,il ne laissera jamais tant qu'il ne deviendra pas président de la République diékilignou nak béneu yoneu................
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (16:27 PM)
    diadieuf amadou!!!! gars noto bok
    Auteur

    Pse L'espoir

    En Février, 2017 (17:01 PM)
     :contaan:  :contaan: Le Plan du Sénégal Émergent est une révolution économique et une vision de long terme jusqu’à 2035.Tous les facteurs techniques, financiers, matériels et humains sont en action. Seul le facteur psychologique, dont l'importance est capitale dans la réussite du PSE, reste encore à ingurgiter aux Sénégalais et aux amoureux du Sénégal. Le défi est beau, le chalenge est excitant, l'effort est de taille et le résultat sera grandiose pour le futur de notre belle et virile jeunesse. Que nos communicants traditionnels battent le tamtam, frappent le balafon, titillent la kora et chantent nos mélodies millénaires en invitant chaque vaillant Sénégalais dans son domaine à apporter sa contribution. L'Histoire du développement du Sénégal est en train de s’écrire, que votre nom soit écrit avec les noms des pionniers pour la postérité.

    Quant aux réserves de certains économistes, elles nous rappellent que le chant de la cigale n'a Jamais distrait la fourmi dans son travail.

     :sunugaal:  :fbhear:  :thumbsup:  :sunugaal:  :fbhear:  :thumbsup:  :sunugaal:  :fbhear:  :thumbsup:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :thumbsup: 
    Auteur

    Nian

    En Février, 2017 (17:02 PM)
    On ne joue pas avec le poids de la nation c honteux de dire faut
    Auteur

    Nian

    En Février, 2017 (17:02 PM)
    On ne joue pas avec le poids de la nation c honteux de dire faut
    Auteur

    Nian

    En Février, 2017 (17:02 PM)
    On ne joue pas avec le poids de la nation c honteux de dire faut
    Auteur

    Nian

    En Février, 2017 (17:02 PM)
    On ne joue pas avec le poids de la nation c honteux de dire faut
    Auteur

    Nian

    En Février, 2017 (17:02 PM)
    On ne joue pas avec le poids de la nation c honteux de dire faut
    Auteur

    Nian

    En Février, 2017 (17:02 PM)
    On ne joue pas avec le poids de la nation c honteux de dire faut
    Auteur

    Nian

    En Février, 2017 (17:02 PM)
    On ne joue pas avec le poids de la nation c honteux de dire faut
    Auteur

    Nian

    En Février, 2017 (17:02 PM)
    On ne joue pas avec le poids de la nation c honteux de dire faut
    Auteur

    Nian

    En Février, 2017 (17:02 PM)
    On ne joue pas avec le poids de la nation c honteux de dire faut
    Auteur

    Nian

    En Février, 2017 (17:02 PM)
    On ne joue pas avec le poids de la nation c honteux de dire faut
    Auteur

    Nian

    En Février, 2017 (17:02 PM)
    On ne joue pas avec le poids de la nation c honteux de dire faut
    Auteur

    Nian

    En Février, 2017 (17:02 PM)
    On ne joue pas avec le poids de la nation c honteux de dire faut
    Auteur

    Nian

    En Février, 2017 (17:02 PM)
    On ne joue pas avec le poids de la nation c honteux de dire faut
    Auteur

    Nian

    En Février, 2017 (17:02 PM)
    On ne joue pas avec le poids de la nation c honteux de dire faut

    Auteur

    Nian

    En Février, 2017 (17:02 PM)
    On ne joue pas avec le poids de la nation c honteux de dire faut

    Auteur

    Nian

    En Février, 2017 (17:02 PM)
    On ne joue pas avec le poids de la nation c honteux de dire faut

    Auteur

    Nian

    En Février, 2017 (17:02 PM)
    On ne joue pas avec le poids de la nation c honteux de dire faut

    Auteur

    Nian

    En Février, 2017 (17:02 PM)
    On ne joue pas avec le poids de la nation c honteux de dire faut

    Auteur

    Nian

    En Février, 2017 (17:02 PM)
    On ne joue pas avec le poids de la nation c honteux de dire faut

    Auteur

    Nian

    En Février, 2017 (17:02 PM)
    On ne joue pas avec le poids de la nation c honteux de dire faut

    Auteur

    Nian

    En Février, 2017 (17:02 PM)
    On ne joue pas avec le poids de la nation c honteux de dire faut

    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (18:03 PM)
    T o p s t o c k est une application android développée par un sénégalais.

    Elle fait de la gestion de stock, de commandes et de facturation.

    Téléchargez la sur play store , notez, commentez et partagez la. svp

    T o p s t o c k est une fierté sénégalaise

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR