Mardi 23 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Economie

UEMOA : 7 milliards FCFA pour booster le développement des PME

Single Post
UEMOA : 7 milliards FCFA pour booster le développement des PME

Un financement global de près de sept milliards de francs CFA est disponible en vue de procéder au diagnostic et à l’analyse des Petites et moyennes entreprises (PME) dans l’espace ouest-africain, a indiqué lundi à Dakar la représentante de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) au Sénégal, Fatoumata Sawadogo.

‘’L’UEMOA a mis en place un programme de diagnostic et d’analyse des performances des PME (…) le coût d’exécution du plan de mise en œuvre de programme est estimé à 69.729.200.000 francs CFA dont les 90% constituent un apport de la commission de l’UEMOA et les 10% une contribution du Centre pour le développement de l’entreprise (CEDE)’’, a dit Mme Sawadogo.

Le CDE est une institution conjointe du Groupe des Etats ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) et de l’Union européenne, dans le cadre de l’Accord de partenariat de Cotonou, pour accompagner le développement des entreprises du secteur privé des pays du Sud.

Mme Sawadgo participait à atelier de formation aux outils de diagnostic d'entreprise, ouvert lundi à Dakar. Cette rencontre de quatre jours à l'initiative de la Commission de l’UEMOA a réuni des experts sénégalais et bissau-guinéens, des consultants et de chefs d’entreprises, entre autres participants.

De façon spécifique, a-t-elle poursuivi, ce programme devra contribuer à mettre en place un environnement global incitatif et cohérent pour les PME, un dispositif d’appui direct pour les entreprises et créer un environnement financier, des structures, des outils et des instruments de financements adaptés au développement des PME.

Cet atelier de Dakar, qui a réuni des cabinets de consultants, des bureaux d’études, des conseils et d’autres experts spécialisés en accompagnement des entreprises, concerne essentiellement la Guinée-Bissau et le Sénégal.

‘’Après Cotonou (Bénin) et Bamako (Mali), c’est autour de Dakar d’abriter une série de quatre ateliers de formations aux outils du CDE pour le diagnostic des entreprises (…)’’, a souligné la représentante de l’UEMOA à Dakar.

Devant un pool d’experts qui seront formés pour être capables de suivre et d’évaluer les changements et plans d’action pour améliorer la performance des entreprises, Mme Sawadogo a insisté sur les défis à relever pour les pays membres de l’espace communautaire.

‘’Les défis à relever sont importants. Dans une économie du savoir, la compétitivité est rude et le développement de nos Etats a besoin de la part de nos experts d’une parfaite maîtrise des outils les plus modernes de management’’, a-t-elle estimé.


Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    --

    En Janvier, 2014 (14:40 PM)
    doo ko wagni? :-D 
    • Auteur

      Mabousso Absentéiste

      En Janvier, 2014 (15:30 PM)
      au moment où l’uemoa met en place un programme de diagnostic et d’analyse des performances des pme avec un coût d’exécution du plan de mise en œuvre de programme estimé à 69,7 milliards de fcfa, le dg de l'ade-pme du sénégal, mabousso thiam, fils de habib thiam l’ancien pm de abdou diouf, est aux abonnés absents. cet homme se fiche complètement du développement de l’agence dont il a la charge. sinon comment comprendre qu’un dg puisse s’absenter du sénégal durant plus de six (6) mois, bloquant ainsi le travail d’une agence stratégique dans le développement des pme du sénégal. mabousso thiam, qui a bénéficié de ce poste uniquement grâce à la complicité qui le lie à l’ancien pm abdoul mbaye, et non de par ses compétences professionnelles, doit nécessairement être relevé de ses fonctions de dg de l’ade-pme. un dg d’agence ne peut pas quitter son poste durant plus de six mois et rester indéfiniment en france comme s’il y résidait. et même si ses proches, pour le couvrir, répètent qu’il y reste pour se soigner, quelle est cette maladie qui peut le contraindre à rester à l’étranger aussi longtemps. s’il est malade, qu’il prenne sa retraite au lieu de pénaliser le travail de tout un secteur, si névralgique et si stratégique dans le programme de développement économique du gouvernement. l’alliance dont mabousso thiam a fait partie, taxaw temm de ibrahima fall dont il était le directeur de campagne, a claqué la porte de bennoo bokk yaakaar il y a longtemps de cela. au moment où des cadres de l’apr beaucoup plus compétents et honnêtes que lui sont privés de postes importants où ils estiment pouvoir apporter leur contribution au développement du sénégal ; au moment où le président de la république demande aux ministres de ne pas prendre de vacances pour rester au service du peuple sénégalais dans les difficultés du moment, mabousso thiam qui se tape cinq (5) millions par mois et d’importantes (trop importantes) indemnités de voyage se permet de rester à se la couler douce en europe durant plus de six mois. certains dossiers très importants sont en attente de signature et de décision depuis plusieurs mois. mabousso thiam pénalise l’ade-pme et pénalise un secteur tout entier ! c’est un scandale ! et le ministre alioune sarr qui est de l’afp et qui gère son ministère de tutelle doit prendre toutes ses responsabilités et alerter le pm mimi toure.
  2. Auteur

    Mabousso Absentéiste

    En Janvier, 2014 (15:09 PM)
    Au moment où l’UEMOA met en place un programme de diagnostic et d’analyse des performances des PME avec un coût d’exécution du plan de mise en œuvre de programme estimé à 69,7 milliards de FCFA, le DG de l'ADE-PME du Sénégal, Mabousso THIAM, fils de Habib THIAM l’ancien PM de Abdou DIOUF, est aux abonnés absents. Cet homme se fiche complètement du développement de l’agence dont il a la charge. Sinon comment comprendre qu’un DG puisse s’absenter du Sénégal durant plus de six (6) mois, bloquant ainsi le travail d’une agence stratégique dans le développement des PME du Sénégal. Mabousso THIAM, qui a bénéficié de ce poste uniquement grâce à la complicité qui le lie à l’ancien PM Abdoul MBAYE, et non de par ses compétences professionnelles, doit nécessairement être relevé de ses fonctions de DG de l’ADE-PME. Un DG d’agence ne peut pas quitter son poste durant plus de six mois et rester indéfiniment en France comme s’il y résidait. Et même si ses proches, pour le couvrir, répètent qu’il y reste pour se soigner, quelle est cette maladie qui peut le contraindre à rester à l’étranger aussi longtemps. S’il est malade, qu’il prenne sa retraite au lieu de pénaliser le travail de tout un secteur, si névralgique et si stratégique dans le programme de développement économique du Gouvernement. L’alliance dont Mabousso THIAM a fait partie, TAXAW TEMM de Ibrahima FALL dont il était le directeur de campagne, a claqué la porte de BENNOO BOKK YAAKAAR il y a longtemps de cela. Au moment où des cadres de l’APR beaucoup plus compétents et honnêtes que lui sont privés de postes importants où ils estiment pouvoir apporter leur contribution au développement du Sénégal ; au moment où le président de la République demande aux ministres de ne pas prendre de vacances pour rester au service du peuple sénégalais dans les difficultés du moment, Mabousso THIAM qui se tape cinq (5) millions par mois et d’importantes (trop importantes) indemnités de voyage se permet de rester à se la couler douce en Europe durant plus de six mois. Certains dossiers très importants sont en attente de signature et de décision depuis plusieurs mois. Mabousso THIAM pénalise l’ADE-PME et pénalise un secteur tout entier ! C’EST UN SCANDALE ! Et le ministre Alioune SARR qui est de l’AFP et qui gère (mal) sont ministère de tutelle doit prendre toutes ses responsabilités et alerter le PM Mimi TOURE.
    Auteur

    Valiom

    En Janvier, 2014 (16:00 PM)
    le senegal doit accepter les accords préférentiel avec le Maroc, une chose qui nous apportera satisfaction car leur produits font partie des meilleurs en Afrique , vu que l UEMOA s'y oppose alors qu'elle nous apporte rien avec ses pays membres qui n'arrivent pas à satisfaire leur demande nationale comment ils pourront exporter vers d'autre pays membres ?? ces coopérations avec le Maroc nous donnerons beaucoup d'opportunités et un accès facile au marché européen , il (le maroc ) va constituer un PONT pour le sénégal par rapport au pays européens d'ou un échange fluide et avantageux comme bénéficie le Maroc avec l'implantation de beaucoup de société européenne. Cette opposition par L'UEMOA de ces accords doit être brisée si elle accepte pas de nous donné cette opportunité. l'ETAT du Senegal doit revoir tout ça , car je vois pas l’intérêt que les pays membres de UEMOA nous apporte. cette union a mon avis n'a pas de sens du coté économique car aucune de ces pays n'a une industrie forte qui peut transformer et vendre , ce sont que des pays producteur de matière premières qui n'a aucune valeur ajoutée.
    • Auteur

      Boussoma

      En Janvier, 2014 (23:50 PM)
      ce que nous apprenons sur l'absenteisme de mabousso thiam de l'adpme est tout simplement scandaleux. une absence de six mois d'un top manager à un moment où l'on demande à tous d'appuyer sur l'accelerateur.....il n'ya que dans nos pays où nous assistons à de pareilles situations. reveillons-nous !!!
    Auteur

    Daro

    En Janvier, 2014 (14:57 PM)
    c'est bete et méchant ! da guène beugue poste rek

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR