Mardi 16 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Education

Ibrahima Thioub, Recteur de l’ Ucad, sur le décès de Bassirou Faye : « Mon ardent vœu reste qu’un tel événement ne se produise plus jamais dans le campus »

Single Post
Ibrahima Thioub, Recteur de l’ Ucad, sur le décès de Bassirou Faye : « Mon ardent vœu reste qu’un tel événement ne se produise plus jamais dans le campus »

La cérémonie de passation de services entre le recteur entrant et celui sortant de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar s’est déroulée, hier, au rectorat. 

Sa prise de fonction intervenant dans un contexte particulier, le nouveau recteur, Ibrahima Thioub, a d’abord présenté ses condoléances à la famille de Bassirou Faye, tué lors d'échauffourées dans le campus. Ensuite, le Professeur Ibrahima Thioub a condamné vigoureusement les violences qui, chaque année, deviennent de plus en plus récurrentes dans l’espace universitaire.

« Mon ardent vœu reste qu’un tel événement ne se produise, plus jamais, dans le campus. Que tous ensemble nous méditions sur ces douloureux et déplorables événements pour prendre conscience de la nécessité de mettre un terme à la « brutalisation » de l’espace académique qui doit bannir la violence de son enceinte pour qu’éclosent les conditions les meilleures pour le déploiement de la pensée », souhaite le Professeur Thioub.


Non sans inviter les différents acteurs à prendre de la hauteur : « Nous en appelons à tous les acteurs, aux autorités, aux parents, aux personnels enseignant et de recherche, aux étudiants, pour qu’ensemble, nous mettions fin à la violence sous toutes ses formes, physique comme symbolique, dans le campus et même hors du campus  ».


Article_similaires

6 Commentaires

  1. Auteur

    La Fermé

    En Août, 2014 (09:09 AM)
    la fermé pui tu démissione bande des incapables corompue ,des iresponsable ,par votre incompétence et coruption un jeune est mort ! beaucou parmi vous ,on doit vous traduir en prison ! fermé la way meme pas honte ! des mois et des mois et toi tu n été pas au couran ,que les bourse n été pa payé et tu n été pas au couran que les étudian été dans la soufrance ,qui les a poussé pour faire la gréve ! à cause des gens come vous senegal dou déme féneu ,avec ton granboubou de nafékeu ,envi de vomir tu nous donne mr thioub ! quan on voi ta téte on comprend qu on voi des nullar comme ndéye anta ucade serveuse de bethio :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha: 
  2. Auteur

    Secret

    En Août, 2014 (09:25 AM)
    Ce que je demande c'est que dans quel mon somme nous ce qui se pas a l ucad est vraiment degoutant tuer des etres comme des animaux c est pas juste je madresse a la police senegalaise vrotre presence est unitil vous nfoutez rien d autre que de vouloire prendre la place de Dieu c a dire tué c est trop sauvage. Soyer maudis a jamais

    • Auteur

      Aloi

      En Août, 2014 (21:30 PM)
      toi tu nous amerdes ki t a di k c est la police ki a tue c vous les etudiants ki etes des tueurs car la semaine passee un etudiant avait tue son camarade etudiant
    Auteur

    Professora

    En Août, 2014 (12:35 PM)
    je suis tres degoutée, en tant que prof et mère
    Auteur

    Goor

    En Août, 2014 (12:46 PM)
    J'ai le sentiment que ce nouveau recteur cherche à garder son poste. On le comprend: il vient d'arriver.
    Auteur

    Boubés

    En Août, 2014 (17:21 PM)
    récteur

    cet événement c'est déjà produit ;tu dois dire plutôt 'ne se reproduisent plus'

    waw té nga balma akh
    • Auteur

      Bouyague

      En Août, 2014 (01:52 AM)
      deet yawit, té nga balma akh
      l'arroseur arrosé:
      pourquoi le pluriel: "ne se reproduisent plus"?
      "récteur" ?
    • Auteur

      Arrozeur

      En Août, 2014 (05:10 AM)
      la citation originale est: « mon ardent vœu reste qu’un tel événement ne se produise, plus jamais, dans le campus.>>. donc qui a introduit le pluriel?
    Auteur

    Feuer

    En Août, 2014 (22:27 PM)
    La mort je ne la souhaite aucune personne mais faut cas même reconnaître qu'au Sénégal y a plus d'autorité, les jeunes sont devenus très agressifs. Je ne sais pas où va le pays?. Les gens ne cessent de critiquer le président et pourtant personne ne fait son devoir envers le pays. Cessez vos querelles et allez travailler.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR