Lundi 22 Avril, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Education

La Fepes expulse ce samedi les étudiants orientés par l’Etat

Single Post
La Fepes expulse ce samedi les étudiants orientés par l’Etat

Désormais, les nouveaux bacheliers ne seront plus accueillis. Après ses menaces, la Fédération des établissements privés d'enseignement supérieur (Fepes) est passée à l’acte.

«On ne parvient pas à payer nos locations, nos enseignants et le personnel. On doit de l’argent à des institutions financières, décrète Daour Niang, membre de la Fepes, interrogé par la Tfm. Face à toutes ces difficultés, on ne peut continuer.»

Dans une lettre adressée dernièrement au ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Mary Teuw Niane, la Fepes relevait «qu’elle n’en peut plus de supporter des charges sans aucune contrepartie financière venant de l’Etat», réclamant aux autorités «de libérer, dans les meilleurs délais, les trois milliards déjà votés dans la loi de finance rectificative (Lfr) 2018».


Article_similaires

7 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (22:08 PM)
    QUEL CONTRASTE ,ENTRE LE DISCOURS DU PRESIDENT DEVANT LES ETUDIANTS ET LA REALITE DU TERRAIN,

    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2018 (22:15 PM)
      vous l´avez compris: c´est ce q´on appelle faire du macky devant les étudiants!!!!
  2. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (23:12 PM)
    Ce pays fou le camps!
    Auteur

    Zami

    En Octobre, 2018 (08:34 AM)
    Le populisme, la quête des bulletins électoraux et le ''plagiat entre nations''font que nos dirigeants adoptent des projets à caractères sociaux (bourses pour tous, CMU, Plan sésame, partenariat État /Fepes) que nos faibles économies ne peuvent prendre en charge . Cela se traduit forcément par une situation d'endettement vis à vis des structures prestataires ( ex, Fedes, hôpitaux,centres de santé,,,)
    Auteur

    Zami

    En Octobre, 2018 (08:34 AM)
    Le populisme, la quête des bulletins électoraux et le ''plagiat entre nations''font que nos dirigeants adoptent des projets à caractères sociaux (bourses pour tous, CMU, Plan sésame, partenariat État /Fepes) que nos faibles économies ne peuvent prendre en charge . Cela se traduit forcément par une situation d'endettement vis à vis des structures prestataires ( ex, Fedes, hôpitaux,centres de santé,,,)
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (08:46 AM)
    Ce qui est etonnant c'est que meme les 3 milliards qu'ils avaient consentis comme en avance ils ne le sortent pas, et portant les caisses sont pleines.

    Si les ecoles privees ne font pas payer maintenant elles risquent de pas entrer dans leurs fonds car apres les elections les caisses ne seront plus pleines et l'arrogance et les menaces vont arriver.





    Auteur

    Ok

    En Octobre, 2018 (13:26 PM)
    Que du bricolage; c'est honteux, aucun respect pour l'Ecole.
    Auteur

    Sportif

    En Octobre, 2018 (18:19 PM)
    Ou sont les répondeurs automatique du Président dormeur? vos voix ne sont plus audible avec vos chiffres tronqués vos ministres n'ont pas honte de mentir au peuple et aux institutions

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR