Le PAQUET va responsabiliser davantage les structures décentralisées, selon un inspecteur

  • Par : Aps | Le 28 juillet, 2013 à 12:07:50 | Lu 4507 fois | 2 Commentaires
content_image

Le PAQUET va responsabiliser davantage les structures décentralisées, selon un inspecteur

L’inspecteur de spécialisation de l’éducation à l’inspection d’académie de Dakar, Seydou Sy, a expliqué samedi que le programme d’appui à la qualité, à l’équité et à la transparence (PAQUET) va dans ses différentes phases d’exécution responsabiliser davantage les acteurs à la base.

‘‘Un focus sera fait sur la qualité, sur la mise en place d’un système équitable, efficient conforme aux exigences de développement économique social, engagé essentiellement sur la prise en charge d’une gouvernance inclusive et sur une responsabilisation accrue des acteurs à la base’’, a dit Seydou Sy.

L’inspecteur animait une conférence organisée samedi par le réseau départemental des enseignants de l’APR de Rufisque sur le thème : ’’Pour une politique éducative de rupture : du PDEF au PAQUET’’.

‘‘Jusqu’à ce jour, on parle de décentralisation de l’implication des collectivités locales, mais on ne le sent pas exactement et de manière décisive dans la matérialisation de la politique éducative’’, a-t-il relevé.

‘‘Il y a des axes stratégiques qui ont été dégagés, que les différents acteurs du système et les collectivités devraient prendre en charge, pour essayer d’impulser des changements, afin que le Sénégal se dote d’un système éducatif efficace qui permette de relever les défis du développement économique et social de notre pays’’, a-t-il annoncé, à propos du PAQUET.

‘‘On a aussi adopté la lettre de politique sectorielle de l’éducation qui dégage une vision que l’Etat du Sénégal devra avoir entre 2013 et 2025. Ce qui est important, c’est qu’à l’issue de chaque phase du PAQUET, on puisse procéder à une évaluation et mettre des mesures pour rectifier le tir par rapport à ce qui a été constaté comme dysfonctionnements’’, a-t-il ajouté.

Le coordonnateur national du réseau des enseignants affiliés à l’Alliance pour la république (APR, pouvoir) a pour sa part dit que le PAQUET risque à ‘‘l’image des expériences précédentes comme le programme décennal de l’éducation et de la formation de montrer ses limites’’.

’’Je ne crois pas au PAQUET. Parce qu’on a connu le PDEF et on ne sait pas les résultats qu’il a produits. Quand un élève à l’issue des épreuves du concours d’entrée en sixième sort avec une moyenne de 3/20 passe en sixième, où est la qualité dans tout ça ?’’, s’est interrogé Youssou Touré.

’’Je crois qu’il y a eu une précipitation coupable, pour atteindre un certain niveau de scolarisation au détriment de l’essentiel qui est la qualité. Il nous faut revoir le mode de gestion et de fonctionnement de l’école sénégalaise’’, a-t-il suggéré.

’’Nous sommes pour qu’on mettre fin à cette politique fantaisiste et suicidaire de recrutement d’enseignants. Le volontariat et le vacatariat c’est de la farce de très mauvais gout à la limite mortelle’’, a t-il soutenu.

Un enseignant selon lui ‘‘doit être recruté dans les règles de l’art et doit avoir, un certain niveau de connaissances avant d’être recruté’’.




Aps

Commentaire (2)


Gorgui En Juillet, 2013 (14:56 PM) 0 FansN°: 1
Pourtant le taux de réussite des éléves du privée est trés bon et que la majeure partie des enseignants du privées n'ont pas la formation d'enseignant mais s'avèrent être de bons pédagogues alors ou est le problème? c'est au niveau des acteurs publics ou au niveau des structures du systéme éducatif national?

Dire que l'appel au volontariat et au vacataire est de mauvais gouts c'est encore un instinct protectionniste et corporatiste. Oui nous devons penser à élever le niveau de l'éducation et de la formation en permettant aux volontaires de l'enseignement d'acquérir les moyens pédagogiques pour exercer ce métier en tant responsable afin de combler le déficit existant et mieux pour donner plus de chance de réussite à un plus grand nombre d'élèves...Donc arrêtons de se focaliser dans la sélection pour privilégier l'accompagnement de tous les élèves vers la réussite et chacun à son niveau pour bâtir une nation sénégalaise...

Ndiayasarr En Juillet, 2013 (20:32 PM) 0 FansN°: 2
tieum! senegal mom doumana bakh education education education rekkk té dumana bakh ,khol len BFEM ,BAC ,etc dans certains centres il y'a eu des magouilles ,si on pouvait revoir chaque copie des candidats scrupuleusement ,avec une commission de jury internationale ? si on pouvait instaurer ou revoir ttes copies des centres ,on verra qu'il y a eu tt le temps magouilles !

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]