Mardi 23 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Education

Le Saes demande la suspension de la distribution des formulaires d'inscription à l'Ucad , en attendant de trouver une solution

Single Post
Le Saes demande la suspension de la distribution des formulaires d'inscription à l'Ucad , en attendant de trouver une solution

Selon Libération, le Syndicat autonome de l'enseignement supérieur (Saes) a exigé la suspension de la distribution des formulaires d'inscription aux nouveaux bacheliers.

Cette requête, annoncée dans un communiqué de presse, fait suite aux affrontements qui ont eu lieu hier entre étudiants et ‹‹ nervis ›› à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad).



Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    Wuet

    En Novembre, 2013 (14:00 PM)
    RESOLUTION de l’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE LA SECTION SAES--?UGB

    La section SAES-UGB a tenu ce mercredi 20 novembre 2013 à 12H15 une Assemblée

    Générale (AG) qui a permis d’échanger sur :

    ??l’orientation des nouveaux bacheliers ;

    ??la situation financière qui prévaut à l’UGB.

    Orientation des nouveaux bacheliers

    L’Assemblée Générale, constatant l’orientation sans concertation par le Ministre de

    l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (MESR) de 3000 nouveaux bacheliers pourl’année universitaire 2013-2014, fustige :

    ??la démarche insidieuse du MESR qui consiste à s’accaparer, la sélection,

    l’orientation et l’inscription des bacheliers, en violation de la loi 94-79 sur les

    libertés et franchises Universitaires ;

    ??la remise en cause du principe inaliénable de l’autonomie des Universités et des

    UFR en matière de recrutement de leurs futurs apprenants ;

    ??le fait que le nouveau décret qui par ailleurs, dépouille les Universités de leurs

    prérogatives en matière de recrutement de leurs étudiants, n’ait pas été examiné

    par les instances délibérantes des cinq Universités sénégalaises alors que la

    loi 94-79 dans son article 12 indique clairement que : “Toute mesure ou

    décision de portée pédagogique et scientifique prise par l’Etat doit être au

    préalable soumise pour avis aux structures universitaires compétentes” ;

    ??l’orientation de 3000 bacheliers sans tenir compte des capacities réelles d’acceuil

    de l’UGB en termes d’infrastructures et d’enseignants (l’argument du MESR

    reposant sur la livraison prochaine des locaux de UGB2 ne tient pas car ces

    derniers étaient destinés à résorber un gap qui existait depuis 2006).

    Situation financière de l’UGB

    L’Assemblée Générale constate avec amertume l’asphyxie financière et le dénuement

    total dans lesquels le MESR maintient volontairement l’UGB avec les conséquences

    suivantes :

    ??des retards récurrents sur le paiement des salaires et des heures

    complémentaires ;

    ??l’impossibilité pour les UFR d’exécuter leur budget de fonctionnement ;

    ??les nombreux manquements dans la gestion des voyages d’études ;

    ??le non règlement des factures dues aux structures hospitalières.

    L’Assemblée Générale rappelle que les difficultés financières traversées actuellement parl’UGB sont en grande partie issues de la gestion calamiteuse, sur le plan administratif et financier, de l’actuel MESR alors Recteur de l’UGB, mise à nu par différents rapports d’audits(DREAT et Banque Mondiale) et matérialisée, entre autres, par :

    ??la création d’un nouvel organigramme avec plus de 20 directions n’obéissant pas

    aux critères d’efficacité et de cohérence ;

    ??le non respect des textes qui régissent le fonctionnement de l’université ;

    ??le recrutement massif de personnels teinté de népotisme (soeur, belle soeur,

    neveux, femmes de neveux, etc.) ;

    ??l’octroi d’indemnités et d’avantages indus, de subventions sans aucune base

    légale (refus d’approbation du compte administratif 2011 de l’UGB alors dirigée par

    l’actuel MESR) ;

    ??etc.

    Tous ces errements ont largement contribué à augmenter le déficit que connaissait déjà le budget de l’UGB.

    La section prend à témoin l’opinion publique sur les risques d’instabilités qui pèsent sur l’année universitaire 2013--?2014.

    Ainsi, l’AG recommande au BN :

    --? d’attaquer immédiatement le décret illégal du MESR sur l’orientation des nouveaux bacheliers au niveau duConseild’Etat

    --? de sortir

    Un communiqué :

    o d’une part, pour dénoncer avec la dernière énergie, les méthodes cavalières du ministre

    o d’autre part, pour informer l’opinion publique et les parents d’élèves sur les mesures fantaisistes du MESR et les blocages inéluctables qu’elles vont entrainer.

    --? de mobiliser tous les camarades de tous les campus pour un BN élargi.



    APPEL A TOUTES LES SECTIONS DU SAES

    La Section de Saint--?Louis lance un appel aux camarades de Dakar, Thiès, Bambey et Ziguinchor pour une mobilisation autour de cette exigence incontournable de respect de l’autonomie scientifique de nos universités, notamment sur la question du recrutement des nouveaux bacheliers.



    Vive l’Université sénégalaise, vive le SAES !

    Fait à Saint-Louis le 20 novembre 2013

    L’Assemblée Générale de la Section SAES/SL

  2. Auteur

    Université.com

    En Novembre, 2013 (17:01 PM)
    Les nervis n'ont pas leur place a université, c'est une réservée aux étudiants
    Auteur

    Masse45

    En Novembre, 2013 (20:03 PM)
    le SAES comprend les étudiants par ce qu'ils sont des patriotes ce qui n'est pas le cas des ministres politiciens....

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR