Mardi 16 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Education

Situation critique à l’ UCAD : le recteur Saliou Ndiaye fond en larmes

Single Post
Situation critique à l’ UCAD : le recteur Saliou Ndiaye fond en larmes

Le recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) ne sait plus à quel Saint se vouer. Il fond en larmes. Et de deux! En une semaine, des étudiants ont empêché la tenue de deux (2) rencontres importantes à l'UCAD II. Le mardi, c'était sur l'emploi des diplômés de l'institution, aujourd'hui, c'est une conférence sur Léopold Sédar Senghor. "Inquiétant" pour Cheikh Hamidou Kane, "déplorable" pour Djibo Leyti KA. Le recteur Saliou Ndiaye, ému, fond en larmes. 

 

En effet, la tension allant crescendo dans les universités sénégalaises, les étudiants qui ne veulent pas avaler la pilule des nouvelles réformes universitaires augmentant les frais d’inscriptions à hauteur de 25.000 et 75.000 F CFA et 200 et 400 F CFA pour les tickets resto, se sont introduits à l’improviste dans l’enceinte de l’UCAD 2. Le Professeur Souleymane Bachir Diagne qui présentait son ordre du jour de la rencontre sur la négritude, a été arrêté sur le champ. 

 

Même si des violences physiques n'ont pas été notées, les étudiants reprochent au professeur Bachirou Diagne d’avoir porté les réformes alors qu’il ne vit pas les réalités du Sénégal


Article_similaires

47 Commentaires

  1. Auteur

    Lam

    En Décembre, 2013 (03:04 AM)
    franchement la mais nous vivons dans quel pays?ce sont des réformes nécessaires pour l'école sénégalaise,
    • Auteur

      Jamama

      En Décembre, 2013 (03:57 AM)
      toutes les facons, ils ne font que ca: des colloques sur senghor.
      chaque annee ya un colloque sur la negritude, changer de disque nak.
    • Auteur

      Sama Xalaat

      En Décembre, 2013 (10:55 AM)
      waaouuhhh j'avais compris que c'était jusque les inscriptions qu'ils augmentaient et je me disais que ce n'est pas si grave que ça (bien qu'à mon avis une inscription qui vaut le montant de sa bourse est assez chère !).
      mais là, les tickets de restau à 200 et 400 f cfa c'est abusé. si je calcule bien cela fait 30.000 f cfa le mois + la chambre à payer (si on la chance d'avoir un lit) ou le transport à assurer ! là même avec la bourse de 36.000 on s'en sort pas.
      certain vont dire que c'est le cas en europe. alors je leur rétorque
      1) qu'en europe tu peux plus facilement trouver un petit boulot pour compenser les frais d'études. au sénégal, nada !
      2) en europe, en moyenne les bourses (pour ceux qui l'ont bien sûr) tournent autour de 1200 euros pour des frais d'inscription publique de 350 euros (environ) : un rapport de 4 presque. avec la réforme au sénégal, on aura un rapport de 1,4 (pour une bourse entière) et 0,7 (demi-bourse). j'ai estimé mentalement nak !
      3) en europe (comme aux usa), les banques font des prêts studentins. dites quelles banquent le font au sénégal ? ha j'oubliai ils n'auront aucun garanti. on est dans un pays pauvre !
      4) ...

      le dilemme dans tout cela est que le coût de l'éducation est cher pour notre état d'un côté. de l'autre, la plupart des sénégalais ne peuvent se payer des études à l'université publique. alors comment faire ? la faute à qui ?
      1) à l'état ? lui qui préfèrent subventionner les gamous et magals, les manifestations politiques ... lui qui promeut sa propre famille au détriment des compétences (aminata tall, macky ... et j'en passe)
      2) ou au sénégalais "lambda" qui dépense avec excès le peu qu'il a là où il ne faut pas : baptêmes, marriages, manifestations ...
      xaral ma nopi sah. deug bi mouno wah léépeum !!
  2. Auteur

    Avis

    En Décembre, 2013 (03:05 AM)
    Où va le senegal. Des problèmes partout et au lieu de s'en occuper le président va se pavaner à touba, deuk bu seel ba quoi  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  
    Auteur

    M Bidou

    En Décembre, 2013 (03:07 AM)
    Les etudiants ont raison aucun de ces responsables n a des enfants dans une structure pedagogique superieure senegalaise
    • Auteur

      Thior

      En Décembre, 2013 (17:32 PM)
      tu mens l'un des fils du recteur que je connais très bien a fait ses études en informatique à l'ucad. désolé
    Auteur

    Krapush

    En Décembre, 2013 (03:16 AM)
    Il faut mener une guerre réelle contre les étudiants qui empêchent les institutions de fonctionner correctement. Déployons l'armée s'il le faut pour régler définitivement ce problème qui ne fait que trop durer. C'est une raison d'état.
    • Auteur

      @krapush

      En Décembre, 2013 (04:14 AM)
      quand tu donne des idées, il faut faire de sorte que ça soient fondées, tu sais très bien que si l'armée sort ce sera pas bon pour macky sall,

      si tu étais son conseiller, il allait te foutre une baffe et te demander de te taire.
      macky est élu, au lieu de travailler, il continue de battre campagne et ignore ces priorités. l'argent qu'il distribu à l'extérieur pourrait servir à subventionner certains secteurs.
      en plus de quel état tu parles? cet etat composé d'arrivistes qui s'entre dévorent pour le partage du gateau. non mais réveillez-vous quand même.

      je suis apolitique, mais j'ai mes yeux pour voir ce qui se passe.

      moustapha cissé lo est l'illustration parfaite sur l'image de ce gouvernement. même si les autres ne le déclarent pas, ils ont les mêmes visions que lui.
    • Auteur

      Liw

      En Décembre, 2013 (14:51 PM)
      met toi seulement à la place d'un étudiant ki à des parents pauvres et qui ont même des problèmes pour nourrir leur familles et fondant tous leurs espoirs sur ce la réussite de cet etudiant.pense tu réellement peut supporter une augmentation exponentielle de ces augmentation;en plus de cela une annulation de sa bourse sans oublier l' augmentation exorbitante des ticket resto.
      pense tu vraiment à ton avis:cet etudiant affame,pensif a la situation familiale peut rÉussir????????????????????????????????????????????????????
      le blém est que t'a pas de cœur ou tu ne pense pas ou encore t'es corrompus
    • Auteur

      étudiant 001

      En Décembre, 2013 (21:13 PM)
      krapush d'ou u sors avec té idé débile je suis dans un institut mé vraiment ce k u di la c ................... je ne veux pas te vexé kw
    Auteur

    Medouno

    En Décembre, 2013 (03:17 AM)
    Bienvenu à pleurs academy.
    Auteur

    Pasteef Ci Leer

    En Décembre, 2013 (03:36 AM)
    Dear souleymane !

    Wolof dafa lakk ne " Li yengou liko yeuguel moo ko eupp doole " ...Tout humain appauvri rejette toute augmentaion de ses depenses .Dailleurs il ne saurait y avoir d'augmentation des depenses sans augmentaion du revenu ! Point final !



    Voici la logique cynique du sous-developpement .



    La fonction premiere du savoir humain est et demeurera pour toujours de servir la cause economique d'abord ...

    We love you Prof..and you know it , but nothing will displace the determination of the poor to fight for survival. The whole of the Third world is confronted by extreme poverty which is , as you may have taught to your students, a challenge that will be met as nature dictates !The neo-colonial state will not survive ! Not in its current form ! Leading it from within without earnestly seeking that breakthrough will only feed the ego of the Presidents and other amateurs of " power " who live of debt , pretense and flawed non-plans !



    Once again Prof we love you sincerely but horrendous times are inevitably coming to the men and women of this old nation...but we have been there before between slave traders and all sorts of atrocities in our recent history , and we are still here resilient ! I pray , yearn for, hope, scrutinize every horizon looking for the rehabilitating " breakthrough "

    May the heavenly gates of mercy be opened to the African people , so humanity catches up once again with progress following the " breakthrough "

    Think if you like that this note is only from a psychopath.....
    Auteur

    Latdior2012

    En Décembre, 2013 (03:38 AM)
    S'il est vrai que les frais d'imscrition doivent être revus à la hausse, les etudiants ont raison de souligner que la plupart des enfants de ces dirigeants n'étudient au Sénégal. Ils sont tous à l'étranger, souvent dans les universités les plus chères et les moins accessibles, y compris aux étudiants de ces pays d'accueil. La méthode empluyée pour la mise en place e ces réformes est déplorable, démagogique et anti-démocratique.  :sn:  :sn:  :sn: 
    • Auteur

      Padré

      En Décembre, 2013 (09:48 AM)
      quand leurs pères volaient oui!
      ceux qui travaillent continuent de le faire dignement.
      il y en a qui sont passé d'un grand père vendeur de foin à sommité internationale. ceux- là ont bossé, de même que leur père. les autres que des voleurs!
    • Auteur

      Kads

      En Décembre, 2013 (13:09 PM)
      j s8 désolé car un religieux n doit pas penser ainsi. fait preuve d'humilité. dans la vie il y'aura tjrs des nantis et des pâuvres. mais attention yallah wakhoul kén dara. concernat les réformes , l'etat doit revoir sa position.
    • Auteur

      Man Tamit

      En Décembre, 2013 (15:28 PM)
      le mien non plus. baay diou baakh te gorée laa am. ma témoigné ko. mala beug waay papeu.
    Auteur

    Sister Saloum Saloum

    En Décembre, 2013 (03:57 AM)
    Les établissements scolaires privés pullulent dans le pays. Les étudiants vieillissent dans les universités. L'anarchie totale dans l'enceinte des universités. La pagaille bien organisée. Le non respect de l'autorité. Une jeunesse vieillissante en désarroi... A qui cette responsabilité.

    SENEGAL daal War na ñu setaate suñu bop : Développement, stabilité mentale etc etc etc

    Que tout le monde s'y mette afin d'apaiser la situation de trouver une solution consensuelle

    au Sénégal des étudiants en âge très avancé toujours sur les bancs...les générations se côtoient.

    Toutes mes excuses

    Salam.
    Auteur

    Codu

    En Décembre, 2013 (04:15 AM)
    Il suffit de cultiver un lopin de terre ou de riziere pendant l'hivernage pour s'octroyer les frais d'inscription. Mais comme la paresse est la compagne adoree des etudiants, il n'est pas surprenant que les mediocres utilisent le vandalisme comme moyen de survie.
    Auteur

    Ziz

    En Décembre, 2013 (04:57 AM)
    franchement diangoum universite dakar avec ses profs nuls diaroule fay autant pour s inscrire deux mois rek lanouy diang si annee bi
    Auteur

    Sn

    En Décembre, 2013 (05:12 AM)
    C'EST LE YONOU YOKUTEY = TICKET RESTAURANT A 4OO FRS (AVEC WADE 200 FRS ) . INSCRIPTION 25.000FRS MAINTENANT # (AVEC WADE 4.800 FRS) . MACKY SALL  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :hun: 
    Auteur

    Bousem

    En Décembre, 2013 (07:00 AM)
    Je ne suis pas d'accord avec l'idée que d'éminents professeurs aient l'autorité absolue en matière de savoir. Non, c'est le complexe colonial ça. Les pouvoirs publics doivent accepter de faire évoluer les réformes selon la volonté générale... C'est le prix à payer dans une démocratie quelque soit sa forme aristocratique.

    Ces élites ont perdu le combat depuis qu'ils ont adopté une posture de suffisance sans pour autant être en mesure de fournir des réponses concrètes au sous-développement.

    Qu'ils cessent de profiter des deniers publics; Qu'ils commencent enfin à devenir des modèles de progrès et d'innovation en créant des pôles économiques multifonctionnelles; Qu'ils se démarquent par leur autonomie vis à vis de l'argent destiné aux projets de développement social.

    Dans cette logique les représentants de l'État n'auront d'autres choix que de protéger les intérêts des électeurs...

    À bon entendeur
    Auteur

    Ndiguil

    En Décembre, 2013 (08:02 AM)
    Ils sont vraiment con ces étudiants. Vous êtes entrain de mener un combat d'arirère garde. Allez vous inscrire car vous perdez votre temps. Vos paires étudiants africains, européens, américains et asiatique étudient pendant vous manifestez pour 25000 CFA. Vous perdez du temps et vous faites perdre au Sénégal du temps.

    Auteur

    Pol

    En Décembre, 2013 (08:29 AM)
    chers étudiants, il faut être raisonnable....au secondaire, les élèves s'inscrivent avec 16 000 fcfa...vous voulez payer moins cher par rapport a vos frères de l'élémentaire ou du secondaire???? soyez sérieux way...
    Auteur

    Babs1

    En Décembre, 2013 (08:33 AM)
    Ces etudiants sont tres impolis car meme si on n'est pas d'accord avec quelqu'un ou quelque chose,on n'a pas le droit d'empecher la tenue de conferences.L'universite est l'endroit ideal pour faire valoir ses idees par des arguments et non par la force phisique.Avec des comportements pareils ces etudiants participent beaucoup au retard de notre pays.Tous les degats materiels causes par eux sont couverts par l'argent du pauvre peuple senegalais.La casse n'a jamais fait avancer un pays.Les etudiants ne sont pas une race humaine au dessus des autres.Partout la vie devient tres chere et eux ils veulent que les prix a l'UCAD restent au meme niveau.Les prestations dont ils beneficient ont leur cout reel.Un peu de civisme,chers etudiants!Retournez a la fac.
    Auteur

    Deco

    En Décembre, 2013 (08:35 AM)
    je pense que les sénégalais dans leur majorité approuve l'augmentation des frais d'inscription mais ce que nous déplorons c qu'on veuille augmenter les tickets de restauration alors que les bourses ne connaissent pas une hausse je crois que cela dénote d'une méconnaissance totale des réalités et des conditions dans lesquelles les étudiants sont confrontées.Ceci est un appel fait au Président de revoir ne ce reste sur ce point afin que les étudiants reprennent le chemin des amphis car ils ne demandent que cela! Vous étudiants faites un efforts et acceptez que les frais d'inscription soient revus a la hausse car vous n’êtes pas sans savoir que les charges sont très lourdes et que l’université relève des administrations publics disposant a cet effet d'une autonomie de gestion.
    • Auteur

      Peu Et Bien

      En Décembre, 2013 (09:04 AM)
      je pense que le malheur des etudiants est de croire que par ce que ils ont raison il doivent par tous les moyen qu'ils juge adequoit.
      souleymane b diagne au campus desolé mais a mon avis il a perdu le privilege de parlé au etudiants senegalais, il a démontré qu'il s'interesse a une infime partie des etudiants il est bien servi à columbia qu'il y vive en paix. il est noble de vouloir preserver l'institution que represente l'ucad ;cependant les etudiants ne sont pas les prinipaux rsponsables de la situation a l'université ils ont justes les premieres victimes la situation
    Auteur

    Brutus

    En Décembre, 2013 (08:55 AM)
    L'université est prise en otage par un groupuscule peu interessé par les études. Il faut faire prevue de fermeté et les exclure purement et simplement afin de laisser les autres etudiants aller en cours.



    Quiconque a ecouté les interviews de ces pseudo etudiants sur RFI l'autre jour ne peut avoir de doutes sur le niveau des ces énergumènes incapables d'aligner quelques mots pour en faire une phrase compréhensible. On se demande comment ils ont fait pour avoir le bac. Ils ne sont pas là pour les etudes, donc n'ont rien à y faire :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    Auteur

    Thiessois

    En Décembre, 2013 (09:01 AM)
    Oui, il y´a la pauvreté au pays et il ne faut pas le nier. Ensuite il y´a ceux qui se servent gracieusement ( Salaires non mérités ) et ceux qui piquent les liasses en détournement, vols etc..Pour ceux là 25000 F c´est rien. Savez vous seulement qu´il y´a des gens qui peinent à payer une ordonnance de 10.000 F, et qui restent à la maison avec leur souffrance au prix de leur vie ? Certes, une Université ca coute beaucoup d´argent et doit etre en grande partie supportée par l´Etat, bien qu´une part modique de participation peut etre demandée aux étudiants, mais cela en considérant les realités sociales. Que les politiciens et par là je nomme les élus, pensent d´avantage aux miséres de ce pays pauvre et meme tres pauvre. Vouloir vivre comme les gens des pays riches, avec des Villas, des voitures dernier cris avec des ameublements insolents, alors qu´on ne fait que servir un peuple, ce n´est pas normal. C´est aberrant. Les salaires au Senegal sont nettement meilleurs que dans beaucoup de pays plus avancés que nous. On se demande pourquoi.
    Auteur

    Toto

    En Décembre, 2013 (09:02 AM)
    pendant que vous êtes en gréve, les étudiants des autres universités du pays sont dans les amphis alors que la situation concerne tous.

    je me demande si les étudiants de Dakar utilise leurs têtes pour réfléchir ?

    Retourner dans les amphis!
    Auteur

    Rahne

    En Décembre, 2013 (09:45 AM)
    c'est que en fait nos autorités ne savent pas que faire de ces universités et à quoi elles servent dans la mesure où avec tout ce qui est investi ,les sortants de ces institutions,seront de potentiels chomeurs;nos Etats ne sont pas capables de trouver des réceptacles à la sortie de ces étudiants
    Auteur

    Le Patriote

    En Décembre, 2013 (10:10 AM)
    cette situation commence à prendre une allure très inquiétante que personne ne pourra prédire l'issue. A ce niveau je pense que les autorités universitaires doivent accepter de discuter avec les étudiants pour qu'une solution définitive puisse être trouvée. Pour revenir maintenant à la hausse des inscriptions, nous pensons que cela devrait se faire progressivement, au lieu de multiplié les frais par cinq en un seul cout.

    VIVE LE SENEGAL.

    Auteur

    Bouki Sine

    En Décembre, 2013 (10:25 AM)
    Mai 1968, les grèves sévissent partout au Sénégal, les confrontations sont vives entre étudiants et forces de l'ordre. Le président Senghor excédé par le désordre et les dégats causés par la gente étudiantine décide d'y mettre fin en ces termes :



    " Si au dialogue on m'oppose la force, à la force je répondrais par la force, pour que la force reste à la loi !..."



    Le lendemain l'université de Dakar était pris d'assaut par l'armée, les responsables des émeutes incarcérés, l'ordre rétabli, manu-militari pour 20 ans... Jusqu'a ce qu'un individu du nom d'Abdoulaye Wade fasse son apparition... la suite vous connaissez.
    Auteur

    Boubes

    En Décembre, 2013 (10:36 AM)
    propotionnellement augmenter les bourses
    Auteur

    Ami Du Recteur

    En Décembre, 2013 (10:43 AM)
    monsieur le recteur faite face avec à cette situation avec rigueur et fermeté . je voudrais juste vous rappellez que toutes les grandes réformes sont passées par la mais au finish on les applique . le gouvernement a parfaitement raison d'entreprendre ces réformes . du courage et bonne chance .
    Auteur

    Askan Wi

    En Décembre, 2013 (10:49 AM)
    Il faut voir qui est derrière ces étudiants: il y a toujours des vieux loups étudiants-politiciens qui poussent nos étudiants à commettre l'irréparable pour leurs intérêts personnels ou bien des opposants au régime en place, ou bien des opposants au ministre de tutelle ou du recteur en place....Ils offrent des bourses aux étudiants leadeurs qui déclenchent des grèves et s'envolent pour d'autres universités d'Occident. La preuve, beaucoup de ministres ou d'anciens ministres vous diront qu'ils ont été meneurs de grève à l'université ou secrétaire général de l'union des étudiants de tel ou de tel autre parti...

    J'ai vécu dans 3 pays africains beaucoup plus développés que nous, mais après le bac, des élèves font du xoslu un ou deux ans pour se payer les frais d'inscriptions et la vie même à l'université est beaucoup plus cher: logement, restauration, abonnements.....

    Auteur

    Revolté

    En Décembre, 2013 (10:54 AM)
    je pense qu'il s'en fou de l'existance des etudiants, je defi quiconque de faire le tour de lucad

    et vs ne verrez jamais un enfant issu des flanc des autorités etatique fair le pied de gru dans cette espace

    eminement et foncierment constiuté de fils des etres laissés a eux meme,

    bilahi souniou deugbi danio amm natou, toujours les memes ambitions obscures des gouvernant priment sur la les besions vitaux des gouvernés. Kou meuneu guenn dekkbii , gueneull té boul niowatt.



     :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha: 
    Auteur

    Didy

    En Décembre, 2013 (10:59 AM)
    kou dmoul université sénégal meuno juger les étudiants. ce ki sy pass est plus que désolant. imaginez vs ke juska présent lané académik 2012 2013 né pa bouclé. est ce digne dune université ki se respecte? en plus on ne peut pas initier des réformes sans consulter les principaux concernés
    Auteur

    Expliquezmoi

    En Décembre, 2013 (11:03 AM)
    Bon,

    J'ai pas trop compris la logique derriere la reforme.

    A mes dernierse nouvelles la demie bourse etait de 18.000 f cfa.

    Si un ticket restaut coute 400f. Donc 800f pour dejeuner et dinner.

    AU final l'etudiant va debourser 24.000f cfa rien que pour avoir deux repas par jours.

    Donc sans compter la location de sa chambre et son petit dej et potentiel argent de poche, on est deja au dela des 18.000. Du coup je ne comprends pas.



    Expliquez moi SVP.



    Est-ce que la reforme prevoit de doubler les bourses et remettre 36.000f a tout le monde?
    • Auteur

      Xeme

      En Décembre, 2013 (12:34 PM)
      @expliquezmoi.
      j'explique si tu veux ? au début de leur pouvoir n'avaient-ils pas agiter la suppression des bourses ? puis ils ont glissé vers la réduction des bourses pour les étudiants absentéistes ou retardataires ? eh bien, ils n'ont pas abandonné cette idée. toute la stratégie est de reprendre par les réformes, ce qu'on donne par les bourses. mais n'allez pas croire que leur presse des 100 vont nous laisser comprendre cela.
    Auteur

    Expliquezmoi

    En Décembre, 2013 (11:05 AM)
    Bon,

    J'ai pas trop compris la logique derriere la reforme.

    A mes dernieres nouvelles la demie bourse etait de 18.000 f cfa.

    Si un ticket restaut coute 400f. Donc 800f pour dejeuner et dinner.

    AU final l'etudiant va debourser 24.000f cfa/mois rien que pour avoir deux repas par jours.

    Donc sans compter la location de sa chambre et son petit dej et potentiel argent de poche, on est deja au dela des 18.000. Du coup je ne comprends pas.



    Expliquez moi SVP.



    Est-ce que la reforme prevoit de doubler les bourses et remettre 36.000f a tout le monde?
    Auteur

    Asly

    En Décembre, 2013 (11:14 AM)
    IL FAUT FAIRE APPELLE A PERE WADE IL L AVAIT BIEN GERE
    Auteur

    Koutoukouyé

    En Décembre, 2013 (11:44 AM)
    c une bonne chose, le budget pour ces colloques est en général immense et ne servent à rien au finish, on a dépasser le thème de la négritude, c'est le développement qui est à l'ordre du jour.

    Il faut bien utiliser l'argent du contribuable. C'est une bonne chose cher étudiant faite vous entendre ou trouver l'argent pour acheter des ticket de 400f

    Waye il faut être logique
    Auteur

    Lui

    En Décembre, 2013 (11:58 AM)
    Le problème chez nous n'est rien d'autre qu'un manque de COMMUNICATION notoire entre La Population et Nos Gouvernants. Et, pourtant comme on le dit bien chez nous, " Thi WAXTAN la lépeu khath ". De telles réformes doivent être faites de façon progressive. Lou la béte meune la !
    Auteur

    Le Contre Pantin

    En Décembre, 2013 (12:01 PM)
    L université doit créer des futurs entrepeneurs ,professeurs, etc.. et rien d autre pour le futur du sénégal.il faut une grosse réforme de l université au sénégal sur la manière d enseignier et sur le clientelisme.il faut de la discipline et de la rigueur afin d avoir un avenir prospére.un colloque sur la négritude n avancera pas le sénégal mais des colloques sur la haute technologie , informatique,la medecine , l economie,l astronomie,etc...sont bénéfiques.touS augmentes dans chaques pays du mondes c est a nous de nous adaptéS par un effort des étudiants mais surtout de l état.
    Auteur

    Kit

    En Décembre, 2013 (12:12 PM)
    La contestation des étudiants semble légitime.

    La méthode laisse à désirer.
    Auteur

    Autrui

    En Décembre, 2013 (12:31 PM)
    « Quand il s’agit de faire des nominations basées sur aucun critère objectif, de créer une indemnité pour les députés qui ont un salaire considérable et de leur payer des véhicules dont le coût avoisine à 15 ans de salaire d’un enseignant, de mettre en place contre vents et marrées des institutions pour recaser des politiciens, d’organiser des rencontres partisanes avec l’argent du contribuable, en ce moment il y a moyens. Mais, quand il s’agit de mettre les enseignants dans leurs droits, il n’y a pas de moyens ».
    Auteur

    Mado

    En Décembre, 2013 (12:34 PM)
    c'est regrettable ce qui se passe à l'ucad comment on demander à souleymane bachir qui préfère donner son savoir à d'autres étudiants et pas à des étudiants sénégalais,de diriger des réformes.Mais c'est bien fait pour la gueule de mary teuw niane qui ne veut pas associer les professeur de l'université cheikh anta à ces réformes?Il a préféré faire du copinage et voici maintenant les résultats. Ce faut transhumant qui a lâché wade au moment ou le bateau commençait à chavirer , on fait de ce faux type un ministre. Macky , ouvre les yeux avant qu'il ne soit trop tard, réveilles toi quand même.
    Auteur

    Pleureur

    En Décembre, 2013 (13:14 PM)
    Rien à faire ! Le cri est un aveu d'incompétence. Qui pleure est vaincu. Ouvrons les yeux. Le problème n'est ni la hausse du coût des inscriptions. Les hommes qui sont-ils? Voyons qui a mis ce Recteur à la place de Abdou Salam Sall et de quelle manière. Comment l'Université est gérée?

    Qui est le Ministre de l'Enseignement Supérieur ? Un militant APR de la 25è heure. Que des frustrations.

    Qui est ce Bachir Diagne? Quand Wade est arrivé au pouvoir, ancien conseiller de Abdou Diouf, il prend ces clics et familles, enfants et tous et émigrent au pays de l'oncle Sam. Révolution du 23 juin, il revient pour réformer l'Enseignement supérieur en omniscient.

    Tous les trois exemples cités : Mary Teuw, Saliou Ndiaye, Bachir Diagne, vous êtes tous Saint-Louisiens. Est-ce une coincidence. Doungngène Dème. démissionnez ça ne marchera pas les frustrations que vous avez semées est la symbolique de ce que vous récoltez.Bel et bien un Prof qui vous connaît bien !
    • Auteur

      Pleureur

      En Décembre, 2013 (15:56 PM)
      saule pleureur, car il ne meuble que son bureau. mais qui des 3 ou des deux ou du recteur? qui vivra verra. rira bien qui rira le dernier!
    Auteur

    Yero

    En Décembre, 2013 (13:21 PM)
    c'est dommage que cultuellement la jeunesse sénégalaise en recul elle pense pas a une bonne éducation mais elle pense qu'au matériel. les responsabilités dans les lycées et facultés sont convoités pour de l'argent les mentalités doivent être revues
    Auteur

    Bounkhatab

    En Décembre, 2013 (13:38 PM)
    MON CHER RECTEUR, IL NE FAUT JAMAIS PLEURER A CAUSE D'INDIVIDUS QUI NE LE VALENT PAS .CES ETUDIANTS SONT D'UN AUTRE AGE ,DU FAIT QU'ILS AIMENT RESTER DANS LE MISERABILISME , NE MERITENT PAS VOTRE DESESPOIR.IL FAUT LES RETROUVER SUR LEUR TERRAIN ET RAMENER LE MONTANT A 1000FRS CFA, JE DIS BIEN MILLE FRANCS.JE SUIS AHURI QUAND J'ALLUME LA TELE SUR DES IMAGES D'ETUDIANTS BLESSES PAR LES FORCES DE L'ORDRE OU DE PRINCIPAL DE CEM, CAILLASSE PAR DES ELEVES.NOTRE UNIVERSITE ET NOS COLLEGES SONT PIRES QUE KIDAL.JE PENSE QUE LA FAUTE INCOMBE AUX JURY DES EPREUVES DE BAC QUI FONT PASSER DES GENS QUI NE PEUVENT NI ECRIRE, NI S'EXPRIMER CORRECTEMENT EN FRANCAIS.C'EST A CE NIVEAU ET SEULEMENT A CE NIVEAU QU'IL FAUDRA ASSAINIR.SINON ON AURA TOUJOURS DES ETAUDIANTS QUI ONT POUR SEUL ARGUMENT LES CAILLOUX ET LES PNEUS BRULES.
    Auteur

    Deug

    En Décembre, 2013 (13:49 PM)
    il faut être honnête avec soit même ! comment peut on accepter une augmentation des privilèges des députes et ministres de la république et accepter qu on retire aux étudiants leurs droits acquits !si l état ne veut pas investir sur ses étudiants sur qui il va le faire ? bien sur dans les poches de ses dirigeants !et les étudiants ont compris c est pour quoi ils font face et puis quoi encore ces conférences sur la négritude n a plus de sens vu que même ceux qui nous dirigent et ceux qui animent ces conférences ne vivent pas en Afrique ou a l AFRICAINE ils veulent nous endormir !réveiller vous on est en 2013-2014 ces sujets ne vont pas développer le SÉNÉGAL fortiori l AFRIQUE étudiants tenaient bon la cause est noble et il faut lutter avec tous les moyens nécessaires et nous vaincrons !

    NOUS DISONS NON NOUS DISONS CAMARADES ÉLÈVES CAMARADES ETUDIANTS IL EST TEMPS DE NOUS OPPOSER !
    Auteur

    Golf

    En Décembre, 2013 (13:51 PM)
    Avec tout ce que Wade a fait pour les étudiants , ces derniers ont été les premiers à le traiter de sénile et le foutre dehors. Maintenant ils sont entrain de lutter non pas pour avoir des avantages meilleurs que ceux laisser par Wade mais ils luttent pour garder les avantages acquis sous Wade. Vous n'avez encore rien vu.
    Auteur

    Nafi

    En Décembre, 2013 (14:24 PM)
    voilà bien des gens qui refusent d'évoluer et de contribuer à la croissance de leur pays .

    nous sommes en 2013 les gars réveillez vous

    vous êtes des étudiants sauvages qui débarquent de nulle part , sans aucun niveau , qui ne savent pas s'exprimer , attributaires de bourses non méritées , on vous arrange , vous nourrit , vous loge , vous vous permettez de casser , de barrer les routes , d'empêcher la tenue de conférences ... et vous vous revendiquez intellectuels ? mais vous vous prenez pour qui finalement ? bande d'idiots

    danioulène wara encercler biir ucad niouss lène ba nguène régler  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 

    c'est quoi ces manières même ?

    mon pauvre Sénégal
    Auteur

    Ucad Allô ?

    En Décembre, 2013 (15:13 PM)
    mise à jour des avancées universitaires :

    des milliers de bacheliers dont la bonne moitié devrait être recalée vu la moyenne péniblement obtenue, vient ensuite l'orientation faite en grande partie par des passe-droits , copinage ou finances.

    des profs vieillissants qui se cramponnent à leurs chaires, qui font faire leur travail par des assistants sous-payés qui galèrent des années sans parvenir à enseigner comme profs nommés officiellement. Ne parlons pas des vacataires que l'on emploie corvéables à merci, rétribués en cacahuètes et qui végètent des années dans les pires conditions dans l'attente d'une nomination.

    Des soi-disant étudiants , amicales qui rackettent leurs frères sans aucune moralité et se font de l'argent.

    Des amphis bondés où les étudiants restent la plupart debout. Les profs doivent dédoublés les classes pour un enseignement correct. Des grèves de ces délinquants qui font que l'année universitaire tarde à débuter et à se terminer. Des examens faits sans avoir étudier la matière dont ils doivent rendre la copie. Le TEMPLE DU SAVOIR RESSEMBLE AU MARCHE AU POISSON. Si ces énergumènes ne comprennent pas où sont les priorités, que l'Etat intervienne en envoyant l'armée pour calmer ces délinquants attardés et nocifs .#
    Auteur

    Sana

    En Décembre, 2013 (15:45 PM)
    A vous lire on ne peut pas comprendre la vie des étudiants au Sénégal. iL vous faudra peut etre une inscription de 5000 FCFA annuellement et les charges de l'université?. Comparons avec les autres universités d'ailleurs. Le monde a évolué et vous (étudiants) avez besoin de réussir vite , ces retards cumulés de certains étudiants, par manque d'assuidité dans les études, faute de gréves, de revendications et autres feront de vous et pour toujours les subordonés de ces fils de riches dont vous faites allusion et qui ont le temps d'étudier à l'extérieur comme le cas de Karim WADE le fils de WADE Président que beaucoup de sénégalais ont connu qu'àprés l'election de son pére à la majustrature supréme. Réfléchissez il est temps.
    Auteur

    @bouki Sine

    En Décembre, 2013 (15:50 PM)
    u mens u oublies que l année blanche de même que celle invalide c'était du tps de Diouf lol
    Auteur

    Balde Ugb

    En Décembre, 2013 (18:07 PM)
    Chers amis étudiants je suis parfaitement d'accord avec vous.Je ne peux pas tirer en longueurvvez vous savez nous vivons la dictature mais 2017 sorétoul tout sera clair.Merci a tous



    Auteur

    Dr

    En Décembre, 2013 (22:16 PM)
    N'importe quoi ces étudiants allez étudier et laisser les gens travailler.  :haha:  :haha:  :haha:  :haha: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR