Mardi 16 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Energie

Le Sénégal dans un réseau régional de transport d’électricité

Single Post
Le Sénégal dans un réseau régional de transport d’électricité

Le Conseil des administrateurs du Groupe de la Banque mondiale a approuvé récemment le financement d’un réseau régional de transport d’électricité visant à permettre des échanges d’énergie électrique entre la Gambie, la Guinée, Guinée-Bissau et le Sénégal, a appris l'APS.

''D’un montant de 200 millions de dollars (plus de 100 milliards de francs CFA), le crédit de l’IDA financera la construction de lignes de transport d’électricité qui relieront les réseaux électriques des quatre pays, ainsi que l’installation de câbles de garde à fibre optique pour améliorer les communications publiques’’, selon un communiqué reçu de la Banque mondiale.

Outre les fonds de l’IDA, la BM souligne que le projet sera financé par l’Agence française de développement (AFD), la Banque africaine de développement (BAD), la Banque islamique de développement (BID), la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), la Banque européenne d’investissement (BEI), le Fonds koweïtien et l’État allemand (KfW). 

Les gouvernements des quatre pays concernés débloqueront environ 16 millions de dollars pour financer les charges d’intérêts pendant la phase de construction, pour un coût total du projet de 711 millions de dollars.

Le communiqué relève qu’en raison de la forte dépendance de la région à l’égard de la production d’énergie thermique au fioul, particulièrement onéreuse, ‘’le coût de la production d’électricité en Gambie, en Guinée-Bissau et au Sénégal est extrêmement élevé’’.

Le document souligne que l’appui apporté par la Banque au Projet d’interconnexion de l’OMVG (Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie) ‘’permettra à plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest de réduire la part de la production thermique dans leur bouquet énergétique en recourant à des sources d’énergie plus durables et plus rentables telles que le potentiel hydroélectrique de la Guinée, estimé à 6 000 MW’’. 

Il ajoute que le gaz, que ‘’l’on trouve le long des côtes allant de la Côte d’Ivoire au Nigéria ainsi qu’en Mauritanie, peut également être converti en électricité’’.

Le communiqué rappelle que de nombreuses lignes d’interconnexion ‘’sont déjà en place ou sont en cours de construction’’ et indique que le Projet de l’OMVG ‘’est le maillon manquant qui permettra de compléter l’épine dorsale du Système d’échanges d’énergie électrique ouest-africain (EEEOA)’’. 

Pour la Banque mondiale, ‘’la réalisation du projet de l’OMVG représente une étape décisive vers l’interconnexion du réseau EEEOA’’.

Elle souligne que le projet ‘’permettra une utilisation plus efficace de la capacité de production d’électricité actuelle et limitera les coupures de courant, du Nigéria, dans le secteur oriental de l’Afrique de l’Ouest, au Sénégal’’.

OID/AD


Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2015 (15:36 PM)
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2015 (17:32 PM)
    " Le Sénégal dans un réseau régional de transport d’électricité ". Voici un projet qui vient à son heure et qui est tout de même à encourager car il constituera un véritable levier du développement et favorisera également les échanges économique de la sous région. Je remercie particulièrement les différents acteurs de ce grand projet innovateur !!!!!!!!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR