Samedi 20 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Energie

Onze compagnies à pied d'oeuvre pour la découverte de l'or noir

Single Post
Onze compagnies à pied d'oeuvre pour la découverte de l'or noir

La ministre de l’Energie, Maimouna Ndoye Seck, a révélé mercredi que 11 sociétés internationales spécialisées dans la recherche pétrolière sont à pied d’œuvre sur des blocs de recherche à terre et en mer attribués par le gouvernement sénégalais, dans l'espoir de mettre au jour des gisements de pétrole.

 

‘’Nous avons plusieurs sociétés internationales dans des sites au Sénégal pour la recherche pétrolière. Trois compagnies sont dans la partie terrestre, c’est-à-dire en onshore et huit dans la partie maritime, que l’on appelle offshore’’, a dit Mme Seck, en présidant une rencontre de partage sur la situation du secteur de l’énergie au Sénégal.

 

‘’Nous avons une société basée à Sébikotane et qui évolue dans le gaz. Il y a aussi des sociétés britanniques, anglaises et australiennes qui s’activent au niveau du bloc de Rufisque sur le site où les opérations de forage en offshore se déroulent’’, a expliqué Maimouna Ndoye Seck.

 

Selon elle, sur les 16 blocs de recherche pétrolière délimités par le Sénégal, 11 ''sont occupés par de grandes compagnies''. ‘’Nous avons d’autres grandes sociétés spécialisées dans la recherche pétrolières. Il y a un intérêt de ces grandes sociétés pour la recherche pétrolière’’, a-t-elle fait remarquer.

 

Selon elle, aucun forage en offshore n'avait été effectué au Sénégal voilà plus de 20 ans. ‘’Ce forge qui est en cours de réalisation à Rufisque avec une profondeur de niveau de la mer de près de 1500 mètres, est le premier forage en offshore au Sénégal’’, a-t-elle souligné, avant de faire part de son optimisme sur les recherches en cours.

 

‘’Nous encourageons les autres compagnies internationales à venir faire de la recherche, parce que les découvertes pétrolières au niveau des pays qui nous entourent nous donnent des raisons d’être optimistes’’, a encore dit Maimouna Ndoye Seck. 

 

Outre le ministre de l'Energie, la rencontre a vu la présence des directeurs généraux de la SENELEC, de la Société africaine de raffinage (SAR), de l’Agence sénégalaise pour l’électrification rurale (ASER) et de l’Agence nationale pour les énergies renouvelables (ANER), ainsi que celle du président du Conseil permanent de régulation.

 

Des responsables d’associations consuméristes et plusieurs partenaires financiers dont la Banque mondiale, le Fonds monétaire international (FMI), l’Union européenne, la Banque africaine de développement (BAD), la coopération allemande (GIZ), entre autres acteurs, ont aussi participé à cette rencontre de partage.

 


Article_similaires

12 Commentaires

  1. Auteur

    Sdf

    En Mai, 2014 (18:27 PM)
    Alalou Gjiné  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry: 
    • Auteur

      Mbourou.

      En Mai, 2014 (06:37 AM)
      les emrats, le quatar sont les rares pays à qui la richesse du pays profitent grandeent aux populations .... des dirigeants avisés qui dirigent les richesses communes pour le bie de tous : que ça soit la russie, le vénézuela, l'algérie, le nigéria, la mongolie, .... tous ces pays ont des richesses immenses qui ne profitent à une oligarchie (comme le dirait k.s)...

      l'anc vient de remporter les élections legislatives haut la main en afrique du sud et pourtant des noirs vivent toujours dans les conditions de l'apartheid : manque d'eau courante, d'électricité dans un pays qui se veut le port tandard de l'afrique ....

      toujours la même chose, aucune idéologie de fonds, aucune fibre de dignité, tout pour le bien présent ... c'est une charge que de diriger un pay, c'est une responsabilité que gérer la destinée de millions de personnes... vous détournez combien 10 milliards, 20 milliards et puis quoi ? on sait que de votre vivant vous ne dormirez que dans 1 seul lit, dans une seule chambre aussi luxueux que puisse être votre chateau ... travaillez pour le peuple, esperer la posterite ...
      sauf à oublier comment il est arriver au pouvoir, tous es africains peuvent s'identifier à sankara .... traviller pour que vos populations vivent décemment dans leurs pays .... ni la banqu emondiale, ni le fmi ne le feront à votre place , tout ce qu'ils prédisent sur la croissance au sénégal et en afrique, les voies et moyens pour y acceder n'est qu'entourloupe ... ces pays du moyen orient qui ont reussi l'ont fait ar des scemas simples : l'intérêt du pays, partage des richesses avec le peuple et ensuite developpement de l'oligarchie, mais la part qui revient au peuple lui est donnée..

      mbourou.
  2. Auteur

    Korka12@setsima.com

    En Mai, 2014 (18:30 PM)
    Je souhaite que l'on ne découvre jamais du pétrole au Sénégal. Regardez les cartes, tous les pays producteurs de pétrole sont dans des difficultés énormes. Les vautours sont derrière la porte et prêts à bondir, l'odeur du pétrole attire les guerres résultats des coups bas que se donnent les occidentaux, aucun pays ne peut avoir du pétrole et la paix, faites vous mêmes la remarques. En outre, le peuple ne profitera jamais de la manne pétrolière, tellement les lobbys sont puissants et sans pitié. La corruption, la guerre, les discordes et les difficultés naitront avec la découverte de ce maudit pétrole. A quoi servirait le pétrole si le peuple ne voit que 30% des revenus du pétrole????? Seul l'occident et les lobbys locaux connaitront la réussite et jamais le peuple, alors réfléchissez. C'est eux qui fixeront les prix et c'est encore eux qui pomperont. Ils sont prêts à mettre en mal la cohésion sociale, les religions et tout ce qui pourrait foutre le bordel pendant que eux ils pomperont jour et nuit. Hormis les pays du Golfe, citez un pays qui a vu le bout du tunnel grâce au pétrole.
    • Auteur

      @korka12@setsima

      En Mai, 2014 (18:39 PM)
      les pays qui ont vu le bout du tunnel garace au pètrole sont l'arabie saoudite,le koweit,bahrein,le qatar etc.....
    • Auteur

      .....

      En Mai, 2014 (20:31 PM)
      le petrole maintenant est devenu une source de malediction a cause du manque de scrupule de certaines personnes dans certains pays.
    Auteur

    Energie

    En Mai, 2014 (18:32 PM)
    Felicitations . Madame Le ministre. Et to us mes encouragements.
    • Auteur

      Ananymous

      En Mai, 2014 (21:32 PM)
      c'est l'oeuvre des différents ministres de l'énergie du pds et non celle des ministres macky. il faut avoir le courage de l'avouer.
    Auteur

    Botswana

    En Mai, 2014 (20:49 PM)
    Allez cultiver la terre et développer industries agroalimentaires Sénégalaises au lieu de miser sur les propositions optimistes de ses soit disants sociétés internationales.



    Pur amateurisme vous brûlez les étapes le peuple Sénégalais à faim quelle honte pour ce gouvernement de tâtonnement et champion en slogan.



    Aidez dabord ces entrepreneurs Sénégalais qui sont tous au bord de la faillite depuis que le club de Paris a repris les reines du doing business au Sénégal.



    Le pétrole n'est qu'une catastrophe pour l'Afrique l'exemple du Nigeria devrait nous servir d'exemple avec tous ces problèmes que vit ce grand pays ces derniers mois.



    Dommage nous avons eu beaucoup d'espoir en Macky mais il n'est pas a la hauteur.







    Auteur

    C Bon

    En Mai, 2014 (21:39 PM)
    PERSONNE N A SIGNE L ARTICLE . BOULEN GNOU FOWE WAY .

    Auteur

    Agro Eleveur

    En Mai, 2014 (00:06 AM)
    ne vous moquez pas des sénégalais; miser sur l'agriculture développer l'irrigation à travers tout le pays au lieu de vous attarder sur une probable découverte de pétrole aucun pays africain francophone n'a émergé avec le pétrole au contraire la guerre et coups d'états y font la loi,

    Que Dieu fasse que le Sénégal n'aura jamais de pétrole par contre on a tout pour développer notre agriculture seule la volonté politique manque avec des sénégalais trés paresseux qui ne cherchent que l'argent facile
    Auteur

    Mo!

    En Mai, 2014 (05:23 AM)
    YALA NA GNIOU YALLA MAY PÉTROLE BOU BARRÉ BARRÉ. AMIN!
    Auteur

    Tiobalou

    En Mai, 2014 (08:27 AM)
    L'objectif du Ministère de l'énergie et de l'état du Sénégal est de fermer l'ASER pour manque de résultats
    Auteur

    Titen

    En Mai, 2014 (09:13 AM)
    @statut speciaale rey gama !!! hahahahah ..

    par contre vous avez raison non seulement on se fich e de notre gueule et meme si cela cela etait possible j'aurais preferè ne pas l'exploitè car foutera e bordel dans notre pays qui est deja un vrai bordel , il suffit de voir ce que nous offre kedougou avec l'or ,, que prostitution et malavita !!!
    Auteur

    Pharoah

    En Mai, 2014 (10:41 AM)
    Cette pauvre ministre ne connait rien ! il y a déjà une quinzaine d'année la société Maurel et Prom a fait de la recherche sur le territoire Sénégalais qui n'a rien donné ........en mer les Compagnies ne font des forages que si les études sismiques sont concluantes , en plus à 1500 m de profondeur il y a peu de sociétés au monde qui maitrisent la technologie
    • Auteur

      Oums

      En Mai, 2014 (12:35 PM)
      maurel et prom était un établissement ou une compagnie commerciale coloniale (alimentaire quincaillerie, textile etc) qui a fermé ses portes depuis des milliards d'années.beaucoup de saintlouisiens y ont travaillé .;elle ne s'est jamais intéressé au pétrole...je fais mon devoir de citoyen..sans rancune
    Auteur

    Ecologie

    En Mai, 2014 (11:57 AM)
    Certaines méthodes de forage et d'investigation pour le pétrole où le gaz sont très polluantes pour l'environnement. Je ne sais pas si cette paramètre est tenue en compte, il ne sert à rien de polluer nos terres ou mers pour une manne hypothétique. Personnellement je pense que le Sénégal peut résoudre sa demande d'énergie actuelle sans vraiment avoir à utiliser le pétrole ou gaz éventuellement présent dans ces terres avec toutes les conséquences que cela peut créer...
    Auteur

    Borom Keur

    En Octobre, 2014 (18:04 PM)
    ok si cette decouverte est serieuse et a l'avantage pour tous les fils du pays.et ne sape pas la cohesion nationale cependant il ya un grand ecart entre decouverte et exploitation.temps cout qualite Ne nous focalisons sur cette annonce il y a urgence partout et le temps n'attend pas.

    le soleil est la depuis quee le Senegal existe et peut a moindre cout peut regler tout nos problemes energetiques et Dieu sait les moyens de tout ordre sont la, mais la volonte politique fait defaut depuis.

    Senegalais reveillons nous et travaillons. Vive le Senegal

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR