Une domestique condamnée à 5 ans de travaux forcés, pour le meurtre de son bébé

  • Par : Aps | Le 29 mars, 2013 à 19:03:06 | Lu 12165 fois | 11 Commentaires
content_image

Une domestique condamnée à 5 ans de travaux forcés, pour le meurtre de son bébé

La cour d’assises de Dakar a condamné vendredi à cinq ans de travaux forcés, l’accusée Fatou Diouf pour le meurtre de son bébé, qu'elle avait tué dans des toilettes, avant de placer le corps dans un sachet.

 

L’affaire éclate au grand jour le 31 août 2010. Ce jour-là, le nommé Saliou Kama se présente au commissariat de police des Parcelles Assainies, dans la banlieue de Dakar. Il vient informer les limiers de la découverte, dans sa chambre, d’un sachet contenant le corps sans vie d’un nouveau-né. 

 

Aux policiers qu’il trouve sur les lieux, il explique que la veille, sa nièce Fatou Diouf avait été acheminée au centre de santé Nabil Choucair à la Patte d’Oie, suite à des saignements abondants.

 

Les policiers se rendent du coup à son domicile où ils découvrent effectivement un sachet contenant le corps sans vie d’un nouveau-né de sexe féminin, emballé dans une serviette verte.

 

Aminata Dièye, qui employait Fatou Diouf, déclare aux policiers que le jour des faits, sa domestique s’était longuement enfermée dans les toilettes, en prétextant vouloir prendre un bain.

 

La patronne affirme qu’elle a même dû menacer de défoncer la porte pour l’obliger à sortir. Et quand la domestique est enfin sortie des toilettes, elle a dit avoir remarqué que du sang coulait entre ses jambes.

 

Le certificat de genre de mort établi montre que l’enfant de Fatou Diouf était né à terme et a respiré à la naissance. Et qu’il est décédé des suites d’une fracture du rachis cervical.

 

L’accusée, née en 1992 à Kaolack, a d’emblée déclaré à la barre : ‘’J’avais envie d’aller aux selles. Quand je suis allée aux toilettes, l’enfant est tombé.’’ 

 

‘’L’enfant n’a pas crié, il est mort juste après sa naissance. Je l’ai laissé dans les toilettes pour chercher un pagne pour l’envelopper. Quand ma patronne m’emmenait chez mon oncle, j’avais mis le cadavre de l’enfant dans le sachet contenant mes habits’’, a-t-elle ajouté. 

 

Puis, elle renchérit : ‘’Devant la douleur vive que je ressentais et le sang que je perdais, on m’a amenée au centre de santé Nabil Choucair où l’on a découvert un accouchement récent.’’

 

Revenant sur sa grossesse, Fatou Diouf, célibataire sans enfant, a indiqué que c’est durant le sixième mois qu’elle s’en était rendu compte et cela en dépit du fait qu’elle n’avait pas vu ses règles ‘’depuis plusieurs mois‘’.

 

‘’J’ai couché une seule fois avec Alioune Dane, qui est un parent. Lui était au courant, mais je reconnais avoir caché ma grossesse à tous mes parents’’, finit-elle par lâcher.

 

Les témoins, son ancienne patronne, Aminata Dièye, et son oncle, Saliou Kama, ont tous déclaré à la barre qu’ils n’étaient pas au courant de sa grossesse.

 

Dans ses réquisitions, l’avocat général Amadou Seydi déclare : ’’ Nous avons eu affaire à une accusée de mauvaise foi qui a donné des explications incohérentes.’’ 

 

‘’Le certificat de genre de mort montre que l’enfant est né viable et a respiré, donc il a été tué ‘’, a-t-il rappelé.

 

‘’L’intention y était puisqu’elle a dissimulé sa grossesse à tout le monde’’, a-t-il indiqué, avant de requérir cinq ans de travaux forcés pour Fatou Diouf.

 

Mais pour l’avocat de la défense, Me Abdou Aziz Djigo, ‘’ la patronne qui était dans la maison n’a pas entendu de cri, donc l’enfant n’a pas crié’’. 

 

‘’Rien ne nous permet de dire que Fatou Diouf a tué son enfant. Que des supputations ! Elle a accouché, seule, sans assistance ‘’, a-t-il ajouté. Il de fait demandé l’acquittement de sa cliente qui, selon lui, ‘’n’est pas l’auteur du crime qu’on lui reproche, car la preuve n’est pas rapportée’’.

 

La cour d’assises, après en avoir délibéré, a déclaré coupable Fatou Diouf d’infanticide et l’a condamnée à une peine de cinq ans.




Aps

Articles similaires

Commentaire (10)


Mc Mbirkilane En Mars, 2013 (21:16 PM) 0 FansN°: 1
c'est une triste histoire quand meme. Elle a commis une erreur. Le juge aurait pu etre plus severe. triste
Law And Order En Mars, 2013 (05:17 AM) 0 FansN°: 2
ELLE AURAIT PU BENEFICIER DE CIRCONSTANCES ATTENUANTES COMPTE TENU DES PESANTEURS SOCIALES QUI AMENENT CERTAINES FILLES A CES ACTES DE DESESPOIR POUR EVITER LA STIGMATISATION.CE SONT SURTOUT DE JEUNES PAYSANES COMME ELLE QUI SONT PARFOIS DES PROIES FACILES POUR DES HOMMES QUI REFUSENT DE SAUVER LEUR HONNEUR EN ACCEPTANT DE LES MARIER.C EST TRISTE !
Coincoin En Mars, 2013 (12:04 PM) 0 FansN°: 3
C'est incroyable, on sent une femme trés jeune et surtout trés seule... Tout ceux qui l'entourent se liguent pour la condamner. Comme pour justifier leur présence et leur responsabilité. Mais une partronne et un oncle qui n'aurait rien vu à 9 mois foutaise. Personne ne semble se poser la question :"comment une jeune femme peut vivre aussi solitairement 9 mois de grossesses travailler jusqu'au bout sans que personne ne voit rien, accoucher dans des toilettes et envelopper son enfant mort sans souffrance personnelle ? on la p

rend pour une moins que rien, coupable d'avance, c'est limite de l'esclavage. Et en plus on la condamne. Quelle détresse pour elle de vivre tout cela seule et sans aucun appuie. Si c'est ça sa famille et sa patronne franchement BEURRRKKK !!!!



Moi En Mars, 2013 (12:19 PM) 0 FansN°: 1
bien dit . tu m'as marche sur la langue. ............... la prison l'a rendra mauvaise alors qu'elle était tout simplement ignorante et sans éducation. on lui donne pas ses droit et on lui réclame ses devoirs . ......... le droit à la santé ,à l'éducation, à la sécurité . l état à failli à sa mission . ........... vivement l'école obligatoire partout au sénégal. service militaire obligatoire pour tous les garçons .
Lepère ?  En Mars, 2013 (12:24 PM) 0 FansN°: 4
et le père ? il ne va pas en prison pour non assistance à personne en danger ? et les criminels haut placés politiquement, ils ne vont pas en prison eux ? INJUSTICE ! toujours les femmes pauvres qui payent ! SCANDALE
Dramatique ! En Mars, 2013 (13:00 PM) 0 FansN°: 5
Quelle tristesse et quelle misère humaine que cette condamnation ! on ne donne pas l'âge de cette jeune femme, et le père , pourquoi est-il resté silencieux, est-il marié ? pour ce qui est de la patronne et de l'oncle, une femme enceinte de 9 mois ça se voit non ? que d'hypocrisie , juste pour que cette fille travaille comme une bête de somme jusqu'au dernier instant. tout le monde est fautif dans cette affaire, pas seulement l'accusée ! La justice ne donne bonne consciente, mais les voleurs de la répuplique eux, ne sont jamais condamnés .
Miage En Mars, 2013 (16:44 PM) 0 FansN°: 6
tiey sou ma ko mayone, moi qui ai perdu la mienne :cry:  :cry: 
Ageam En Mars, 2013 (16:45 PM) 0 FansN°: 7
Elle est née en 1992. Donc elle a maintenant 21 ans. Au moment des faits il y a 2 ans, elle avait à peine 18 ans.
Fgbgt En Mars, 2013 (21:11 PM) 0 FansN°: 8
:) :-D   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">   :hun:  :cry:  :love:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">   :?:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :sad:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :haha:  :dedet:  :sn:  :down:  :up:  :tala-sylla: zdxfvtbhydfzfhnjsdqwxdcvvbyh,ij;: :tala-sylla: 
Deug En Mars, 2013 (16:56 PM) 0 FansN°: 9
esk 5 ans de prison va regler le probleme de fond. cette fille n'est pas dangereuse pour la société. et c pas parcekél a été emprisonnée pour 5 ans que les autres filles dans sa meme situation se ravisent.

il fau voir les problém de fond.

ouvrir ds centre d'acceille pour que les filles ensceintes puissent etre encadré et orienté de telle sorte que l'enfan soi recuperé et qu'on évite le meurtre. sinon tout le monde est aussi coupable que ces filles mere
Sera En Avril, 2013 (20:26 PM) 0 FansN°: 10
ses triste nanou diapale khaleyi di disoc gnom waye dieul khale def codiabrou dodisocmom nirec

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]