Espagne: Des centaines de migrants ont forcé la frontière

  • Source: : 20minutes.fr | Le 17 février, 2017 à 15:02:49 | Lu 2956 fois | 10 Commentaires
content_image

Des centaines d’immigrés ont forcé ce vendredi la haute barrière entourant l’enclave espagnole de Ceuta. - Jesus Moron

Ils ont pris d’assaut la frontière. Des centaines d’immigrés ont forcé ce vendredi au petit matin la haute barrière entourant l’enclave espagnole de Ceuta au Maroc, et certains ont été blessés.

L’enclave de Ceuta est entourée, depuis le milieu des années 2000, par une double clôture grillagée de huit kilomètres de long.

 


Des centaines de migrants ont forcé la... par 20Minutes

« Plusieurs centaines » ont réussi à passer

« […] 500 personnes ont peut-être réussi à entrer dans la ville », ont indiqué les services de secours sur leur compte Twitter. La garde civile a de son côté précisé que « plusieurs centaines » de migrants étaient entrés dont certains ont été blessés, ainsi que des membres des forces de l’ordre.

Des images tournées par le service de télévision du journal local Faro de Ceuta, montraient des grappes de dizaines de migrants errant euphoriques dans les rues de l’enclave située en bordure de la Méditerranée.

Revendiquée par Rabat, l’enclave constitue avec celle de Melilla la seule frontière terrestre entre le continent africain et l’Union européenne, et un point de passage pour l’immigration clandestine venue d’Afrique noire et du Maghreb. La surveillance de la frontière et le contrôle des passages dépendent non seulement des forces de l’ordre espagnoles mais aussi de celles du Maroc.


Auteur: 20minutes.fr - 20minutes.fr






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (9)


Ibou En Février, 2017 (16:01 PM) 0 FansN°: 1
 :taala_sylla:  Et ensuite ils vont faire quoi maintenant ?

Rester enfermer dans des centres de rétention ou errer dans les rues en Europe avec la peur au ventre d'être attrapé par la police et rapatrié sur le 1er vol vers L'Afrique.

Ces images sont une honte pour toute l'Afrique qui malgré ses richesses n'arrivent même pas à donner une vie digne à ses enfants

By En Février, 2017 (17:09 PM) 0 FansN°: 1
bonne question. c'est avec les larmes au yeux que je regarde ces images
Anonyme En Février, 2017 (17:12 PM) 0 FansN°: 2
En effet ces images sont honteuses pour l'Afrique, choquantes et inquiétantes. On aura beau expliquer aux jeunes africains que l'Europe est en crise et n'a jamais été un eldorado mais hélas rien à faire, certains ne seront convaincus qu'en allant eux même découvrir la dure vie d'immigrés. Les vagues de migrants venant des pays en guerre comme la Syrie, l'Afganistan et la corne de l'Afrique ont anéanti toutes les chances des jeunes africains d'obtenir des status de réfugiés. L'Europe va continuer de se barricader et c'est vraiment triste et inquiétant pour ces jeunes

Seven En Février, 2017 (19:17 PM) 0 FansN°: 3
rien ne justifie cette follie de la part de ces personnes.

La volonte qu'elles mettent dans la conviction d'entrer ou

morrir en europe,si elles la faisaient dans le travail chez eux,

ils seraient des milliardaires.

Nous devons arreter d'imputer tout a nos gouvernants ,il y'a aussi

une tres grande responsabilite des parents qui n'eduquent plus
Anonyme En Février, 2017 (22:31 PM) 0 FansN°: 4
On dire des moutons:et nos responsable politique afriquen ils sairvre quoi.
Anonyme En Février, 2017 (23:14 PM) 0 FansN°: 5
Faisons moins de populations et occupons nous a les nourrir et a les preparer a la vie. C est deja cela.Si chacun et chacune le fait ce serait deja mieux. Et les chefa d Etat bons a rien, eh bien... comme avec Louis 16 avec Marie Antoinette:enlever la tete!
Reply_author En Février, 2017 (01:14 AM) 0 FansN°: 1
va te fair f...tr conna..dr cest pas humanite tes pensement , manipuleurrrr d mer..dr
Anonyme En Février, 2017 (01:03 AM) 0 FansN°: 6
Ou???
Anonyme En Février, 2017 (13:17 PM) 0 FansN°: 7
je n'ai pas de larmes aux yeux je me dis qu'ils ont choisi de partir, c'est leur choix. maintenant il faut assumé les conséquences. il pense trouver mieux en europe pour faire la grosse vie et les gros salaires à ne rien faire. même ici, ils arnaque et commette des infractions.
Mbayedjoby En Février, 2017 (18:02 PM) 0 FansN°: 8
Il est vrai que partir dans des conditions normales est beaucoup plus paisible que de clandestiniter
Mbayedjoby En Février, 2017 (18:02 PM) 0 FansN°: 9
Il est vrai que partir dans des conditions normales est beaucoup plus paisible que de clandestiniter

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]