Un touriste arrêté à cause d'un tatouage de Bouddha à l'aéroport de Colombo

  • Par : 7sur7.be | Le 18 mars, 2013 à 17:03:36 | Lu 9461 fois | 2 Commentaires
content_image

Un touriste arrêté à cause d'un tatouage de Bouddha à l'aéroport de Colombo

Bien qu'il possédait un visa touristique en règle, un voyageur britannique en transit vers la Malaisie s'est vu refuser l'entrée sur le sol sri lankais, vendredi à l'aéroport international Bandaranaike, en raison d'un tatouage à l'effigie de Bouddha sur le bras, ont rapporté l'AFP et la BBC.

Antony Ratcliffe, âgé de 42 ans et originaire de Nottingham, a été refoulé vendredi alors qu'il voulait quitter l'aéroport international Bandaranaike, à 35 kilomètres de Colombo, espérant profiter de son escale entre Londres et la Malaisie. Lorsque les agents de l'immigration ont remarqué le tatouage à l'effigie de Bouddha sous la manche de son t-shirt, le touriste a été emmené dans une zone de détention.

Colère
"Dès que le chef l'a vu, il est devenu fou", a témoigné M. Ratcliffe. "On pouvait lire la colère sur son visage et il disait que je devrais rentrer à Londres", a-t-il ajouté.

Contradiction
Si le touriste affirme être resté calme tout au long de la procédure, les autorités prétendent qu'il s'est montré "très irrespectueux" envers le bouddhisme au cours de son audition.

Tension
"Ils m'ont pris mon passeport et m'ont retenu pendant une heure et demie. Des gens rentraient continuellement pour regarder mon bras, puis ils hochaient la tête", a raconté M. Ratcliffe. "J'expliquais simplement mon cas, mais le chef me disait de la fermer et refusait de me parler", a-t-il affirmé.

Croyance
"J'apprécie les tatouages et, en raison de ma croyance en la philosophie bouddhiste que je suis depuis plusieurs années, je pensais qu'un beau tatouage de Bouddha était plutôt approprié. Ce n'était pas quelque chose que j'ai pris à la légère ou que j'ai fait sur un coup de tête", a encore déclaré le touriste.

Finalement, M. Ratcliffe a été autorisé à continuer son voyage vers Kuala Lumpur, en Malaisie, mais il a encore dû subir des questions à son arrivée.

"L'expérience dans son ensemble a été un choc, ça a été une vexation et une perte de temps", a commenté M. Ratcliffe. "Je n'irai pas plus loin, mais quand j'ai lu qu'ils m'accusaient d'avoir manqué de respect envers le bouddhisme, je devais donner ma version de l'histoire", a-t-il conclu.

Plus de 100.000 voyageurs britanniques ont visité le Sri Lanka en 2012, soit 10% du nombre total des touristes, selon la BBC. Le ministère des Affaires étrangères recommande aux citoyens britanniques qui visitent le Sri Lanka de ne pas poser pour des photos devant les statues de Bouddha et souligne que le manque de respect envers les images ou objets bouddhistes constitue une grave offense, rappelant que des touristes ont déjà été condamnés par le passé. 


7sur7.be


Commentaire (1)


Yo En Mars, 2013 (17:12 PM) 0 FansN°: 1
Mok boudha yeup ak gni ko arrete, dans le feu pour l'eternite!

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]