Le Texas compile les dernières paroles des condamnés à mort

  • Par : 7sur7.be | Le 11 juillet, 2013 à 14:07:41 | Lu 7263 fois | 3 Commentaires
content_image

Le Texas compile les dernières paroles des condamnés à mort

Le département de la justice du Texas vient de prendre une initiative douteuse,en mettant en ligne les derniers mots des 500 condamnés exécutés depuis le rétablissement de la peine de mort en 1982. Cette liste, repérée par le HuffingtonPost et qui se trouve dans une rubrique froidement intitulée "couloir de la mort", reprend les crimes commis par les condamnés, renseigne les dates d'exécution, le Comté où elle a eu lieu, la... race et, donc, les derniers mots des condamnés qui renvoient la détresse, la douleur, la tristesse, mais paradoxalement une forme de soulagement de quitter ce couloir traumatisant qui s'assimile à l'enfer sur terre.Morceau choisi. "Je voulais simplement remercier toutes les personnes qui m'ont soutenues durant ces années: Révérend Campbell, pour ma quête spirituelle. Aaron, le père de Darrian, mon fils; et Maurie, mon avocate. Merci à tous. Ce n'est pas une défaite, c'est une victoire. Vous savez où je vais. Je retourne à la maison, pour être aux côtés de Jesus. Gardez la foi. Je vous aime tous", a exprimé Kimberly McCarthy, exécutée le 26 juin dernier pour avoir tué une dame de septante ans dans le but de la voler. Elle est seulement la quatrième femme à subir le châtiment suprême en trente ans. Si certains se réfèrent à Dieu et expriment vouloir partir en paix, d'autres continuent à clamer leur innocence jusqu'au dernier souffle. C'est le cas de Cameron Todd Willingham, condamné à mort le 8 janvier 1992 pour avoir causé un incendie qui emporta ses trois filles. Pendant les douze années passées dans le couloir de la mort, il n'a cessé de clamer son innocence. En vain. "Yeah. La seule déclaration que je souhaite faire est de répéter mon innocence, condamné pour un crime que je n'ai pas commis. J'ai été persécuté pendant douze années pour quelque chose que je n'ai pas fait. Je suis né poussière et je vais le redevenir, du coup, la terre deviendra mon trône. Je dois y aller. Je t'aime Gabby". La suite est volontairement effacée en raison, précise-t-on, des injures et des blasphèmes lâchés par le condamné. Au Texas, visiblement, il est interdit de jurer une dernière fois avant de passer de vie à trépas.


7sur7.be


Commentaire (2)


O_o En Juillet, 2013 (14:59 PM) 0 FansN°: 1
çà fait froid dans le dos !!!! :hun: 
Fd En Juillet, 2013 (17:33 PM) 0 FansN°: 2
Oh Dieu miséricordieux aie pitié de leur ame, comme le larron qui s'est converti à la toute derniere mn
Deug En Juillet, 2013 (09:24 AM) 0 FansN°: 1
l'étre humain est aveugle .nul n'a le droit d'oter la vie à klk'un.dieu est le seul juge suprême.exécuter klk'un sur terre l’enlèvera de ses péchés et le rendre propre.donc directement le chemin du paradis.l'humain est trop pressé de rendre sa justice .mes dieu est clément.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]