[ Video] Sur écoute, la femme la plus recherchée de France révèle être en Syrie

  • Source: : 7sur7.be | Le 11 janvier, 2017 à 11:01:00 | Lu 1726 fois | 2 Commentaires
content_image

Femme recherchée en France

Hayat Boumeddiene, la veuve de Amedy Coulibaly, est activement recherchée par les services de renseignement français. Elle a quitté la France le 2 janvier 2015, quelques jours avant l'assaut visant Charlie Hebdo et la fusillade de l'Hyper Cacher. Hayat Boumeddiene, la compagne d'Amedy Coulibaly, est en Syrie comme le révèlent des écoutes téléphoniques publiées par Mediapart. La jeune femme, aujourd'hui âgée de 28 ans, avait disparu de la circulation le 2 janvier 2015, lorsqu'elle embarquait à bord d'un vol Madrid-Istanbul.

En territoire Daesh Initialement, son billet retour était prévu le 9 du même mois; or, le 8, jour de la tuerie de Montrouge où une policière municipale tombe sous les balles de Coulibaly, elle franchissait la frontière syrienne. Chose qu'elle confirme par téléphone à ses frères et soeurs, moins de quatre mois plus tard. Sans donner de localisation précise, elle affirme être sur le territoire contrôlé par l'Etat Islamique, mais dément toute implication dans les attentats de Charlie Hebdo, de Montrouge et de l'Hyper Cacher. Selon ses dires, Coulibaly devait la rejoindre.

La Syrie, cet eldorado Cet appel, effectué depuis un téléphone turc, permet à la DGSI (Direction générale de la Sécurité intérieure) de la placer sur écoute. À plusieurs reprises, elle entrera en contact avec sa famille. À son oncle, elle confirme être en Syrie et déclare qu'elle va bien. À l'une de ses soeurs, elle explique ne pas s'être remariée et dément la prétendue grossesse évoquée dans les médias au lendemain des attentats de janvier 2015.

Elle partage ensuite le bonheur de sa nouvelle vie. "C'est trop trop bien! C'est mieux que ce que j'imaginais" dira-t-elle. "Là où je suis, c'est sécurisé. C'est très, très bien. Tu sais quoi: tu vis mieux ici qu'en France, franchement!". Ce seront ses dernier mots. Car, selon des sources judiciaires, son dernier appel remonte à septembre 2015 et la DGSI a décidé d'abandonner une année d'écoute le 26 avril 2016 dernier. On ignore dès lors si la femme la plus recherchée de France est toujours en vie.


Auteur: 7sur7.be - 7sur7.be

Articles similaires


Commentaire (1)


Anonyme En Janvier, 2017 (13:00 PM) 0 FansN°: 1
Cette femme, au demeurant très jolie, a très probablement été « exfiltrée » par cette même DGSI (Direction générale de la Sécurité intérieure) française.

Elle a utilisé un téléphone turc en Syrie ? Quel est l’opérateur dont les puces fonctionnent en Turquie et en Syrie ? Téléphone satellitaire ? Alors DAESH avec ses administrateurs civils, ses informaticiens de très haut niveau, ses services de renseignements performants a dû être étourdi par les terrifiants missiles de croisière « Kalibr » russes.

Souvenons-nous du déballage de M. ERDOGAN lorsque la France, toujours égale à elle-même a commencé sa fameuse « danse des fesses » pour les USA lors du « coup d’état avorté en Turquie : il avait rappelé que des milliers de « djihadistes » français avaient transité par la Turquie pour rejoindre la Syrie.

En fait qui est Al Badgadi, émir de DAESH ? Un ex-prisonnier des USA libéré, un agent du MOSSAD israélien, un des chefs de l’Armée Syrienne Libre (sous le nom de Abou Youssef lors de la rencontre de l’état-major des rebelles modérés de cette nébuleuse avec M. John McCain).

Pour rappel ce sénateur de l’Arizona, candidat malheureux à la présidentielle américaine a été surnommé le chef d’orchestre du « printemps arabe ».

L'histoire retiendra qu'il a été l'instigateur du massacre de dizaines millions de musulmans en Tunisie, en Égypte, en Libye, et plus récemment en Irak et en Syrie. :frustre:  :frustre:  :frustre: 
Reply_author En Janvier, 2017 (13:01 PM) 0 FansN°: 1
signé yatt

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com