Dimanche 21 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
International

Une entreprise britannique propose un congé "spécial règles"

Single Post
Une entreprise britannique propose un congé "spécial règles"

L'entreprise Coexist, basée à Bristol, aimerait accorder un "congé menstruel" à ses salariées.

Pour certaines femmes, la période des règles peut être très douloureuse. Nausées, maux de têtes ou encore crampes, celles qui souffrent le plus peuvent parfois avoir des difficultés à se rendre au travail.

Pour permettre à ses employées de prendre un jour d'arrêt maladie sans avoir à en expliquer la raison, la société d'événementiel britannique Coexist a relancé le débat d'un "congé menstruel", inspirée du modèle asiatique. En effet, de nombreux pays du continent offrent des jours de congés supplémentaires aux femmes, spécialement dédiés à cette période douloureuse. Au Japon par exemple, une loi de 1947 offre aux femmes deux jours de congé supplémentaires par mois, tandis qu'à Taïwann, elles ont droit à 3 jours de congé payé en plus par an. 

Bex Baxter, la codirectrice de l'entreprise Coexist, a expliqué au Daily Mail que c'est son expérience dans le monde du travail qui lui a inspiré ce nouveau mode d'organisation. "J'ai géré beaucoup de femmes durant ma carrière et j'en ai vu certaines pliées en deux pendant leurs règles. [...] Les femmes refusent de rentrer chez elles car, pour elles, elles ne sont pas malades. Elles se sentent coupables et elles ont honte", a-t-elle constaté.

"Elles ont besoin de cocooner"
La solution serait donc pour elle de leur offrir deux jours de congé supplémentaires ou de leur permettre de travailler depuis leur domicile. Elle estime en effet que "lorsqu'elles ont leurs règles, les femmes vivent une sorte d'hiver. Elles ont besoin de cocooner, rester au chaud et nourrir leur corps. Alors que, juste après leurs menstruations, elles connaissent un printemps où leur productivité est multipliée par trois". De quoi, selon elle, rentabiliser ces quelques jours d'absence.

Si la mesure est considérée comme sexiste par certaines personnes, renforcant ainsi les clichés au sujet du corps des femmes, Bex Baxter ne compte pas en rester là. Le 15 mars prochain, elle organise une conférence intitulée "S'engager pour une politique des règles: valoriser les cycles naturels au travail", à laquelle plus de cinquante d'entreprises sont déjà inscrites.


Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (15:12 PM)
  2. Auteur

    Ok

    En Mars, 2016 (15:17 PM)
    Sénègal nakh
    Auteur

    Sallnguary

    En Mars, 2016 (15:59 PM)
    Je préfère venir au boulot plutôt que de rester chez moi et que tout le monde en sache le pourquoi qui est facilement devinable

    On préfère rester dans notre monde de femme plutôt que de le partager d'autant plus qu'on en parle même pas c  :angle: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (18:21 PM)
    Faudra revoir la copie pour le Japon, ce pays dont les jours de vacances annuels est de 10 jours...

    pour l'Afrique, pas de problème, l'absentéisme est de rigueur, hommes et femmes confondus.

    Pour les femmes no problem, elles ne s'absentent que pour donner naissance, elles sont toujours en état de grossesse d'une année à l'autre

     :baby-crawl:  :baby-crawl:  :baby-crawl:  :baby-crawl:  :baby-crawl:  :baby-crawl:  :baby-crawl: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR