Vincent Bolloré, super raider d'Afrique

  • Source: : Seneweb.com | Le 26 avril, 2018 à 16:04:50 | Lu 10020 fois | 48 Commentaires
content_image

Vincent Bolloré, super raider d'Afrique

The smiling killer. Le Prince du cash flow. The money maker. Vincent Bolloré, dont le nom est plus connu en Afrique que le visage, traine plus une réputation de raider que d'industriel. Dépeint comme un financier diabolique, il a été placé en garde à vue, mardi dernier, pour corruption. Mais, qui est-il réellement ?

En trente ans, Vincent Bolloré, est parvenu à faire du groupe qu'il dirige, un conglomérat international. Il est présent dans les secteurs de l'énergie, de l'agriculture (plantations d'huile de palme en Afrique, vin en France), du transport, de la logistique, du fret maritime, de la publicité (Havas) ou encore des médias (Direct Matin, institut de sondage CSA). Aujourd'hui, son groupe est présent dans 152 pays, emploie 66 000 personnes et réalise un chiffre d'affaires de 21,5 milliards d'euros (près de 15 000 milliards de francs Cfa). Et ses activités en Afrique représentent 80% des bénéfices du groupe. "Bollo", comme l'appellent les intimes, a réussi à placer son empire parmi les 20 premières entreprises européennes.

Si le groupe s'est implanté un peu partout dans le monde, l'Afrique semble être sa terre de prédilection. Le continent, qui représente officiellement un quart de son chiffre d'affaires, est un des piliers du groupe. Avec ses dix-neuf mille salariés, ses deux cents agences réparties dans quarante-trois pays et les installations qu'il y occupe, ports, transports, plantations, Bolloré entretient des relations plus ou moins douteuses avec certains chefs d'État. Son solide réseau d'amitiés et les médias qu'il y possède, lui servent de bras armé.

En l'espace de cinq années, il a raflé à travers ses différentes filiales, la gestion de plusieurs terminaux à conteneurs au Cameroun, en Côte d'Ivoire, au Bénin, au Ghana, au Nigeria et en République démocratique du Congo. Avec ses chemins de fer, ses milliers de mètres carrés de stockage, la gestion des ports assure à son groupe une redoutable ancrage en Afrique. Sous la marque Bolloré Africa Logistics, créée en septembre 2008, Bollo contrôle le "premier réseau intégré de logistique en Afrique".

Mais, gagner le marché de la concession du Port de Dakar en 2007, ne fut pas lettre à la poste pour Bolloré, qui a dû utiliser tout son réseau d'influence. Outre l'intervention de Sarkozy, Alain Madelin et François Léotard, il a fait consacrer une émission spéciale à l'ancien Président sénégalais, Abdoulaye Wade sur la chaine D8. Résultat des courses : c'est finalement le géant des Emirats Arabes unis, Dubaï Ports World, qui l'emporte.

L'empire de Bolloré ne se limite pas uniquement aux concessions. Profitant de la vague de privatisation imposée par les institutions financières internationale (IFI), il obtient la concession d'infrastructures stratégiques héritées de l'époque coloniale, comme la Société internationale de transport africain, par rail (Sitarail), et Camrail. Le groupe possède aussi plusieurs sociétés de transport, de transit et d'import-export. La Société commerciale d'affrètement et de combustibles (Scac) sera fusionnée plus tard pour donner naissance à SDV, Logistique internationale et à SAGA.

En 2016, l'empire Bolloré semble quelque peu secoué avec la perquisition des locaux d'Africa Logistics dont le siège se trouve à Puteaux en France. Depuis plus de deux ans, l'enquête judiciaire française ouverte sur la société Pefaco, spécialisée dans l'hôtellerie et les jeux et très implantée en Afrique, a conduit chez Bolloré les policiers de l'Office de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales. Les enquêteurs s'interrogent sur l'implication d'Havas, son bras armé publicitaire, pour faciliter l'obtention de la gestion des ports de Conakry en Guinée et de Lomé au Togo. Ce que le groupe avait formellement démenti.

Aujourd'hui, l'affaire refait surface. Le milliardaire français vient d'être placé en garde à vue dans le cadre d'une information judiciaire ouverte notamment pour "corruption d'agents publics étrangers". L'enquête porte sur les conditions d'obtention en 2010 de deux terminaux à conteneurs par le groupe Bolloré au Togo et en Guinée. Mais aussi, sur l'utilisation de la filiale de communication Havas pour faciliter l'arrivée au pouvoir de dirigeants africains via des missions de conseil et de communication "sous-facturées".

L'enquête pourrait s'entendre à d'autres pays en Afrique. Le début de la fin pour Bollo ?


Auteur: Seneweb news - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (31)


Yugo En Avril, 2018 (16:52 PM) 0 FansN°: 1
AH, CES IDIOTS LEADERS DANS LES PAYS FRANCOPHONES,ILS DOIVENT S'INQUIETER MAINTENANT.
Reply_author En Avril, 2018 (17:06 PM) 0 FansN°: 1
il n'y a pas 43 pays francophones en afrique et lui est présent dans 43 pays africains. ce n'est pas une question de francophone ou anglophone c'est tout le monde qui pille. c'est la même patate sénégal, nigeria, ghana. ....liberia, guinée, sierra leone, angola. qui est meilleur que son voisin ? il y a juste des chefs des chefs d'état qui serigent en donneurs de leçons oubliant de balayer devant leurs portes.
Reply_author En Avril, 2018 (00:03 AM) 0 FansN°: 2
il y a une relation entre bollore, macky sall, youssou ndour et le fils de ce dernier à éclaircir. mais une chose est sûre: dans notre combat contre wade pour un troisième mandat, il nous a beaucoup aidés au moment d'internationaliser le combat... il y avait une main étrangère très puissante qui nous facilitait l'accès aux média européens pour vilipender wade. lors de notre guerre contre wade, je me pose encore des questions sur des choses qui nous tombaient du ciel avec une incroyable facilité.
Anonyme En Avril, 2018 (16:54 PM) 0 FansN°: 2
Il va dégager lui et toutes les entreprises françaises suceuses et esclavagistes.
Anonyme En Avril, 2018 (20:42 PM) 0 FansN°: 1
regardez ce neanderthal avec sa tete de con..
je ne comprend pas comment les africains sont aussi betes piur se laisser exploiter par des cons pareils...

wake the fuck up !
Reply_author il y a 3 semaines (10:31 AM) 0 FansN°: 1
pauvre con toi meme , au passe c'est la france qui l a mis en examen pas les"africains"
Kirikou En Avril, 2018 (16:58 PM) 0 FansN°: 3
Bienvenue dans le pillage organisé. Comment l'Afrique qui ne représente que 1/4 du chiffre d'affaires contribue à hauteur de 80% des bénéfices. C'est hallucinant. C'est à dire les 3/4 du chiffre d'affaires n'ont généré que 20%. Quelle plus-values ! 80% des bénéfices dans 43 pays africains, et 20% dans 109 pays du reste du monde.
Anonyme En Avril, 2018 (16:58 PM) 0 FansN°: 4
Chers Africains, je vous demande d'etre trés prudents sur cette affaire. C'est tout juste des stratégies pour encore vous faire dormir et mieux sucer les ressources africaines. Comme la jeunesse vient de comprendre le jeu. Ils veulent faire du turnover et remplacer le ouissant vincent par un sang neuf plus subtil. Un train peut en cacher un autre ...
Reply_author En Avril, 2018 (22:49 PM) 0 FansN°: 1
t'inquiète, avec nos moutons de présidents, les blancs n'ont pas besoin de stratagème. on est tellement bête en afrique que nous tromper, c'est comme tromper des bébés.
une des solutions c'est de se débarrasser des ânes de président comme macky. ces gens nous vendraient pour des miettes.
Anonyme En Avril, 2018 (17:03 PM) 0 FansN°: 5
en tout cas toutes les entreprises françaises en Afrique sont des Vincent Bolloré avec la complicité de nos dirigeants de merde
Reply_author En Avril, 2018 (22:08 PM) 0 FansN°: 1
tu as tout dit, merci !
Anonyme En Avril, 2018 (17:11 PM) 0 FansN°: 6
Espérons que cela soit la fin de cet individu, mais d'autres prendront sa place car certains dirigeants africains ont besoin de ce type de personnage!!! :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla: 
Pith  En Avril, 2018 (17:12 PM) 0 FansN°: 7
Le corrupteur Bollore et le corrompu Macky Sall ( on ne parle pas encore du port de Dakar
Reply_author En Avril, 2018 (17:52 PM) 0 FansN°: 1
on a parlé du togo et de la guinée ... sénégal nak.... macky qui refile gracieusement le port à bolloré est-ce clean????
Anonyme En Avril, 2018 (17:19 PM) 0 FansN°: 8
pour avoir un corrompu il faut un corrupteur ....a méditer .... en afrique si tu ne joue pas avec la corruption tu ne fait rien .......pas pour rien que karim avait le surnom de monsieur 15 % ....si tu ne lmui donnait pas de rétrocommission aucune chance d ' avoir un contrat donc avant de fustiger bolloré que les africains se regardent dans une glace
Reply_author En Avril, 2018 (17:27 PM) 0 FansN°: 1
mackey sall =
aibd = erdogan+faye sall 25 ans concessions sans appel d'offres
Reply_author En Avril, 2018 (18:11 PM) 0 FansN°: 2
mdr sombre manipulateur...va!
Reply_author il y a 3 semaines (10:44 AM) 0 FansN°: 3
mon ami lorsque l'on aura déjà dégager les propos complexé de "en afrique"
et remplacé par "en affaires" car ceci ce passe dans tout les pays de la planètes !..
il n'y a qu un seul maitre en affaire, l'argent !
le corrupteur le corrompu .pas de blancs ceci le blancs cela... ce qui compte pour le corrompu c'est "est ce que le corrupteur peut rendre son argent invisible"
et c'est ainsi partout
Anonyme En Avril, 2018 (17:20 PM) 0 FansN°: 9
C’est l’intrépide journaliste Adama Gaye qui l’a affronté le 28 mars au Tribunal de Grande Instance de Paris. Il lui a infligé le coup fatal. Depuis, telle une poule mouillee, Vincent Bollore se fait marcher dessus partout et par tous. Oui, les carottes sont cuites. Chant du cygne. Requiem Bollore !
Anonyme En Avril, 2018 (17:24 PM) 0 FansN°: 10
En tous cas si ils s'inquiètent c'est à cause de la justice française qui combat autant les corrupteurs que les corrompus. Parce que ce n'est pas ici que Bolloré risque d'être inquiété.
Bila En Avril, 2018 (17:31 PM) 0 FansN°: 11
bolorré s'est fait chasser comme un malpropre par le president Mauritanien lors d'une reunion où il a essayer de corrompre pour obtenir la gestion du port de nouakchott.  :emoshoot: 
Anonyme En Avril, 2018 (17:41 PM) 0 FansN°: 12
Bollo, Frank Timis...,thieyye Afrique
Anonyme Dom Rewmi En Avril, 2018 (17:43 PM) 0 FansN°: 13
Sans étre un Wadiste PDS Pour une fois il faut rendre à césare ce qui appartient à césare , sans A WADE ET KARIM BOLLORE allait mettre la main basse sur le port de Dakar le pouvoir wade a toujours été pour la diversification de notre coopération multipartinariat aujourd'hui avec le pétole et le gaz tout est pour la france déjà la facture du fameux TER COMMENCE A EXPLOSER on disait il va coùter 650.MDS maintenant on pale 750.MDS POUR 55KMS avec ALSTHOM ET TOTAL SONT LES GAGNANTS  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
Anonyme En Avril, 2018 (17:48 PM) 0 FansN°: 14
Sénégalais réveillez-vous ont passent TT notre temps à critiquer les autres alors que nous devons travailler.l'iran-la Corée du sud etc ont mis moins de 30 ans pour être la ou il sont.nous devons accepter intelligament d'être exploiter comme la Chine et ensuite a pouvoir produire comme TT le monde plutôt que de bombe le torse et croire que nous avons l'expertise sufisament dans ttles domaine.
Reply_author En Avril, 2018 (23:26 PM) 0 FansN°: 1
ils ont des dirigeants honnêtes, travailleurs qui aiment leurs pays. nous on n'a pas encore cette chance.
Anonyme En Avril, 2018 (18:46 PM) 0 FansN°: 15
Renseignez vous aussi sur Canal+, il fait aussi des marges de plus de 50%.

Tous ces revenus, ils les gagnent avec nos misérables porte monnaies. Les tarifs sont très élevés en plus qu'il a commencé à récupérer tous les distributeurs qui se sont battus pour développer cette chaine en Afrique.

Il use des complicités des gens du gouvernement pour les intimider et récupérer leurs sociétés.
Anonyme En Avril, 2018 (18:52 PM) 0 FansN°: 16
C'est quoi ce titre? Il est inculpé et pas condamnée. et même s'il l'était son groupe vivra toujours au travers de son fils....
Anonyme En Avril, 2018 (19:15 PM) 0 FansN°: 17
Oh non tant qu'il y aura des corruptibles il y aura des corrupteurs! Regardez la SAR.....
Anonyme En Avril, 2018 (19:16 PM) 0 FansN°: 18
Comme Bougane vous le dit Geum sa Bopp. C’est ce qui manque aux africains. Comment un individu à lui seul peut controler les marcher de tout un continent ?

Moi ce qui me fait toujours rire, c’est le fait de confier l’exploitation de l’or à des multinationales alors que ça ne demande pas une très grosse expertise, juste des gens vertueux et patriotes. Quant j’ai vu comment le diamant est exploité au Lesotho et Botswana je me suis dit ouff au moins eux ils ont compris le deal en créant une socièté nationale  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">  
Anonyme En Avril, 2018 (19:35 PM) 0 FansN°: 19
Ça se passe comme ça quant vous dormez encore quant sera le Reveille des pays Africains????
Anonyme En Avril, 2018 (20:31 PM) 0 FansN°: 20
En tous cas il faut pousser l'enquête plus loin,surtout concernant le Sénégal.Comment et pourquoi il est revenu en force après avoir été chassé par Wade.
Anonyme En Avril, 2018 (21:04 PM) 0 FansN°: 21
Il faut enquêter sur le montage du Groupe de Tfm, de la campagne électorale de Youssou NDour et du financement de la campagne électorale de 2 012!!!!!
Truth En Avril, 2018 (21:25 PM) 0 FansN°: 22
En afrique la corruption est vulgarisée...arrêtons d être hypocrites nos politiciens utilisent nos fonds pour se faire réélire nos privés financent des campagnes sans impunités et la on joue les offusqués...sauf qu en Europe la Justice se respecte et ca c est le caractère de ces juges qui fait la différence
Bill En Avril, 2018 (22:08 PM) 0 FansN°: 23
Le voyage dr Mackay en France just avant larrestation de bollore me void fit rien
Anonyme En Avril, 2018 (22:41 PM) 0 FansN°: 24
Si ca ne change pas, l'Afrique va continuer a souffrir.

Bolloré a participe aux pillages de nos biens.

Auteur: En Avril, 2018 (22:54 PM) 0 FansN°: 25
Reportage de TF1

sur Vincent Bolloré (1986) (1).



Pendant longtemps, les médias français se sont attendris sur le visage poupin de M. Vincent Bolloré. Le « petit prince du cash- flow », comme on l’appelait dans les années 1980, incarnait le « capitalisme nouveau », l’entrepreneur éthique, qui avait su concilier paix sociale et rentabilité financière. Micros et caméras se bousculaient devant le responsable de la Confédération générale du travail (CGT) de sa papeterie d’Odet, en Bretagne, qui affirmait main sur le cœur vouloir « jouer le jeu du profit » et préférer la « modernité à la lutte des classes ».



Mais le portrait du golden boy breton des « années fric » a, depuis, pris quelques rides. Il y eut d’abord ces opérations boursières dans les années 1990, contre le groupe Bouygues en particulier, qui lui valurent une réputation d’homme d’affaires rapace, empochant de juteux dividendes sur les cadavres trahis. Il y eut aussi cette familiarité affichée avec insolence, de son yacht de luxe à son jet privé, avec un Nicolas Sarkozy fraîchement installé à l’Elysée. Soupçons, collusions, l’ange milliardaire est, dans une partie de la presse, devenu démon (2).



Et voilà que remonte à la surface une autre facette de M. Bolloré : les activités de ses entreprises en Afrique. En vingt ans, ce continent est devenu un des piliers d’un groupe dont il a longtemps constitué la « face cachée ». L’Afrique ne représente, certes, qu’un quart de son chiffre d’affaires officiel (1,4 milliard d’euros sur 6,4 en 2007). Mais, avec ses dix-neuf mille salariés, ses deux cents agences réparties dans quarante-trois pays et les installations hautement stratégiques qu’il contrôle (ports, transports, plantations), M. Bolloré y agit comme un empereur conquérant dont les réseaux politiques et médiatiques constituent les armes favorites.



La bataille qui fait le plus de bruit dans les médias est celle des ports africains, lesquels constituent la clef de voûte de son réseau local de transport et de logistique. Le groupe Bolloré est en effet propriétaire de plusieurs sociétés qui ont fait fortune, à l’époque coloniale, dans le transport, le transit et la manutention des produits d’import-export avec le continent. Les deux principales sont la Société commerciale d’affrètement et de combustibles (SCAC) d’une part, rachetée en 1986 et fusionnée par la suite avec d’autres branches du groupe pour donner naissance à SDV Logistique internationale ; et d’autre part SAGA, sœur jumelle de la précédente, rachetée après moult intrigues en 1997. En outre, Bolloré profite de la vague de privatisations imposée aux pays africains par les institutions financières internationales (IFI), obtenant la concession d’infrastructures stratégiques héritées, elles aussi, de l’époque coloniale — comme, en 1995, la Société internationale de transport africain par rail (Sitarail), qui relie le Burkina Faso à la Côte d’Ivoire, et, en 1999, la Camrail, compagnie ferroviaire du Cameroun qui joue un rôle essentiel dans le désenclavement du Tchad et de la Centrafrique.



En ce qui concerne les installations portuaires, Bolloré a — en seulement cinq ans — raflé, à travers ses différentes filiales et parfois en partenariat avec d’autres opérateurs, la gestion de plusieurs terminaux à conteneurs mis en concession : Douala (Cameroun), Abidjan (Côte d’Ivoire), Cotonou (Bénin), Tema (Ghana), Tincan (Lagos, Nigeria) et plus récemment Pointe-Noire (République du Congo)...



En connexion avec les deux cents agences dont dispose le groupe dans une quarantaine de pays africains, et avec ses chemins de fer, ses milliers de camions et ses millions de mètres carrés de surface de stockage, la gestion des ports assure de fait au groupe Bolloré une redoutable emprise sur le continent. Sous la marque ombrelle Bolloré Africa Logistics, créée en septembre 2008, il est devenu le « premier réseau intégré de logistique en Afrique » (3). Mais, derrière les communiqués triomphants, c’est une véritable guerre aussi politique qu’économique qui se joue autour des ports africains.



Ainsi, pour remporter la concession de celui de Dakar en 2007, M. Bolloré a utilisé tous ses leviers d’influence. Outre son affichage au côté de M. Sarkozy, il a mobilisé MM. Alain Madelin et François Léotard pour appuyer son dossier, et missionné M. Arnaud Lagardère pour tenter de décourager son principal adversaire, le mastodonte des Emirats arabes unis Dubai Ports World (DPW) (4). Il a aussi fait consacrer une émission spéciale au président sénégalais sur la chaîne de télévision de son groupe, Direct 8, et une double « une » dans ses journaux dits gratuits, Matin plus (devenu au début de 2008 Direct matin plus) et Direct soir. Avec un titre d’une touchante sobriété : « Abdoulaye Wade : un grand d’Afrique » (Direct soir, 20 mars 2007)...
Reply_author En Avril, 2018 (23:49 PM) 0 FansN°: 1
merci pour la documentation.
Anonyme En Avril, 2018 (07:10 AM) 0 FansN°: 26
^`7^7^4^8^1^0^2^1^4^TRAITEMEN_ FAIBLESSE_SEXXUELLE_PAR LES PLANTES EFFICACITE_GARANTIE^`7^7^4^8^1^0^2^1^4^TRAITEMENT_FAIBLESSE SEXXUELLE_PAR LES PLANTES EFFICACITE GARANTIE^`7^7^4^8^1^0^2^1^4^TRATEMENNT_AASMPERMIEE_AZZOSPERMIE OOLIGOSPERMIE_FAIBLESSSE_DIABETIQUUE
Seneralleur il y a 3 semaines (07:52 AM) 0 FansN°: 27
Quand je vois le nombre de commentaires sur ce sujet, je trouve dommage que nos torchons nationaux et nos multitudes de télébidons ne s'intéressent qu'à des ragots, lutte et du bavardage. Avant, il n'y avait pas beaucoup de journaux et de télés, la presse n'avait pas assez de moyens et était peu diversifiée. Aujourd'hui, en plus nous avons des réseaux sociaux et divers moyens de communications. Malheureusement, à la place de vrais journalistes, nous avons de petits amateurs qui ne font que nous disperser et détourner de la vraie information utile. Des émissions avec des sujets et thèmes importants n'existent plus, ils rivalisent d'ingéniosité pour nous proposer des âneries à longueur de journées sur tous les plateaux de toutes les chaines.

Tous les matins, de l'étranger, je fouille le net à la recherche de sujets intéressants sur mon pays mais hélas je reste toujours sur ma faim.



Nous sommes toujours à la marge de la bonne marche de tout !



Thiey GJIOLOFF

Bill il y a 3 semaines (09:42 AM) 0 FansN°: 28
LE VOYAGE DE MACKY EN FRANCE JUSTE AVANT L'ARRESTATION DU GARS NE VOUS DIT RIEN?
Anonyme il y a 3 semaines (10:23 AM) 0 FansN°: 29
l'ennemi de l'Afrique ce ne sont pas les Bolloré et consors . Ces gens sont des business men sans foi ni loi qui utilisent tous les moyens pour gagner de l'argent . Le problème est qu'en Afrique ce sont les chefs d'Etat eux mêmes qui traitent avec des gens comme Bolloré et qui leur offrent sur un plateau les ressources de leur pays . Bolloré sait utiliser ses relations politiques en France pour mettre la pression sur les responsables africains et obtenir ce qu'il veut . Sarkosy lui a servi de lobbyiste auprès des PR africains . Ce que fait Bolloré en France c'est ce que font les autres prédateurs comme Orange , Eiffage , Total etc ... C'est le même mode opératoire pour les mêmes résultats . Ce que ces multinationales peuvent obtenir si facilement en Afrique noire jamais ils ne l'obtiendraient dans le Maghreb . Tout cela est symptomatique de la corruption de nos élites . Nos hommes politiques comme nos hommes d'affaires se soucient trés peu des intérêts de leur pays et de leurs compatriotes . Ils sont corruptibles et corrompus et cela facilite la tâche à des Bolloré et consors . S'y rajoute la pression que le pouvoir politique français exerce sur les dirigeants africains pour qu'ils cédent presque sans contrepartie réelle les ressources de ce continent à des aventuriers comme bolloré .A qui la faute ? A nous même . On a une arme redoutable comme ces gens , c'est le boycotte . Le port on ne peut pas le boycotter mais les chaines de télé de bolloré comme canal+ oui .
Hm1 il y a 3 semaines (10:27 AM) 0 FansN°: 30
^`7^7^4^8^1^0^2^1^4^ et garantie GARANTIE^`7^7^4^8^1^0^2^1^4^00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&0àààààà@"""""""""""""######################################fin hm1 :taala_sylla: 
Anonyme il y a 2 semaines (06:06 AM) 0 FansN°: 31

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]