Mardi 23 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Justice

Affaire Bassirou Faye – La douille de la balle remise à la DIC par le frère de la victime

Single Post
Affaire Bassirou Faye – La douille de la balle remise à la DIC par le frère de la victime

Les enquêteurs de la Division des investigations criminelles (DIC) ont entre leurs mains la douille de la balle supposée avoir tué l’étudiant Bassirou Faye. Comment les enquêteurs ont-ils pu avoir cette pièce si précieuse, eux qui ont effectué plusieurs déplacements et ratissages sur les lieux du crime ? A en croire le journal Libération, c’est le frère de la victime qui s’est présenté à eux, hier, pour leur remettre la douille. À ses dires, c’est un des étudiants qui l’avait ramassée et qui la lui a donnée. La douille a été automatiquement mise à la disposition de l’expert balistique français, Alain Mélas. Ce dernier devrait facilement déterminer la nature du calibre de l’arme, en travaillant sur la douille. Déjà, celui-ci avait transmis des observations aux enquêteurs, après avoir fait autopsier le corps de la victime.

 

Ces observations sont en train d’être analysées par les enquêteurs qui devraient se faire une idée plus précise de l’endroit exact où se trouvait le tireur au moment des faits. Quoiqu’il en soit, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, a instruit ses services de mettre tous les moyens à contribution pour boucler au plus vite cette affaire qui continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive.


Article_similaires

6 Commentaires

  1. Auteur

    Bizarre

    En Août, 2014 (09:56 AM)
    A t-on sérieusement besoin de tout ce tintamarre et d'une enquete avec des experts balistiques pour savoir qui a tiré.



    Cela sous entend que la police NIE TOTALEMENT avoir tiré. Ce qui est trés inquiétant, on serait de fil en aiguille en présence d'un meurtre par un intrus ???
    • Auteur

      Honoris Causa Diom Ak Diomb

      En Août, 2014 (12:00 PM)
      respectons au moindre mot la mÉmoire de la victime....

      les philosophes scientifiques bayle et fontenelle vous auraient tout de suite recommandÉ de ne pas essayer de de chercher les causes d'un effet qui n'existe nulle part sur cette terre du bon dieu....

      ce n'est pas une douille tombÉe a terre qui a tuÉ..... mais la balle-projectile projetée dans le corps de la victime....

      donnez-nous d'abord la preuve par quatre que c'est la balle qui Était dans cette douille ramassÉe partout sur terre en mer ou dans les airs qui a tue la victime....

      le peuple sÉnÉgalais est assez noble et assez intelligent pour ne brouter dans cette sale salade d'intoxication facile...
    • Auteur

      Expert Criminologue

      En Août, 2014 (12:22 PM)
       :sn:  "ce qu'il faut dire selon l’adjudant mbaye sady du ministère de l’intérieur, « aujourd’hui la présence des forces de l’ordre répond à des mesures sécuritaires. il arrive très souvent que les étudiants barrent la voie publique au-delà de l’espace universitaire…
      « n’accepterons pas dans ce pays qu’un ou des groupes puissent semer le désordre », avertit l’adjudant mbaye sady." source ndarinfo.com. : rapporté par die ba le 6 mai 2014
      mettre la main sur cet individu ou adjudant c'est trouver l'assassin de l'étudiant .patriotes debout  
    • Auteur

      Police Criminelle

      En Août, 2014 (12:31 PM)
      le problème du cop ou policier sénégalais c'est l'excès de zèle .
      certains policiers comme ce sady diop se croit munir d'une force surprapatrotique ou extra républicaine lui faisant croire qu'il peut tuer ces compatriotes quand ils exercent leur droit constitutionnel de crier leur ras de bol.
      il est un devoir de l'État sénégalais de trouver l'assassin de l'étudiant bassirou faye dans sa police pour avertir les autres en leur faisant comprendre que leur rôle n'est pas de tuer au hasard un étudiant pour mettre fin ou faire peur aux manifestants mais de les encadrer même s'il faut bloquer la circulation pour kelk heures.
      vouloir étouffer toute manifestation par des grenades lacrimogenes,des coups de matraks c'est coincer un chat dans un coin.  , c'est vouloir instaurer la dictature et l'oppression. nous n'avons pas besoin de cela dans ce pays. :sn: 
  2. Auteur

    Er

    En Août, 2014 (10:00 AM)
    Aprés les autoroutes à péage, les incendies d'immeubles, etc..Donc 60 ans après nos indépendances, ni la gendarmerie ni notre police n'est capable d'élucider ce genre de cas, qui requiert un expert "occidental".



    Triste afrique
    • Auteur

      Xeme

      En Août, 2014 (14:17 PM)
      et l'expert balle-istique alors ? il a fait son expertise balle-istique sans balle ni douille ? et le journal enquête (dont je me demandais, ici, quelle nouvelle mission lui est allouée) qui nous disait qu'il est impossible de falsifier le travail de cet expert balistique sans balle, sans douille ? a force de prendre ses lecteurs pour des buffles du massaï mara ont finit par devenir ridicule.
    Auteur

    Makahito

    En Août, 2014 (11:52 AM)
    Hum!!!!! Comment la famille peut elle remettre à la DIC la douille sachant que le seul en possession de celle ci est le médecin légiste qui après autopsie confie les preuves et autres indices prélevés sur le corps aux enquêteurs. Nous avons un réel problème de déontologie dans le métier de journalisme de journalisme au Sénégal, on écrit des articles comme des romans de science fiction...
    • Auteur

      @makahito

      En Août, 2014 (12:28 PM)
      la douille c'est une partie de la balle qui tombe au moment du tir.
      ce qu'on retrouve dans le corps c'est juste une partie de la balle pas la douille qui en principe s'échappe de l'arme au moment de la détonation
    • Auteur

      Nix

      En Août, 2014 (12:37 PM)
      makahito so tire balle bi moy dém douille wad ci tanki ki tire .cartouche =douille plus balle
    Auteur

    Paco

    En Août, 2014 (15:24 PM)
    Messieurs les journalistes, soyez plus intelligents et agissez avec plus de réserves quand on vous distille des informations sans fondement et qui discrédite davantage cette enquête. Comment cette douille peut être récupérée par un étudiant qui part ensuite la remettre au frère de la victime alors que la police devait revenir sur les lieux et faire son enquête et ratisser toute la scène du crime avec ses indices. Encore un autre crime parti pour rester impuni...Cette démarche des autorités n'a aucune cohérence. Revoyez votre copie avant de faire valider votre thèse.
    Auteur

    Papa Dieng

    En Août, 2014 (18:34 PM)
    La dic ne devait prendre en compte de cette douille qui est ce qui prouve que cette douille vient du lieu du crime?
    Auteur

    Foudre

    En Août, 2014 (22:37 PM)
    TOUS CEUX QUI SE SONT AMUSES A FAIRE DE FAUX TEMOIGNAGES, NE CONNAISSANT RIEN EN BALLISTIQUE, SAURONT QU'IL EST DANGEREUX DE VOULOIR INDUIRE EN ERREUR LES ENQUETEURS AVEC CETTE DOUILLE RAMASSEE ON NE SAIT OU. LA DOUILLE FERA SES REVELATIONS TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES QUE SEUL UN EXPERT PEUT MAITRISER.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR