Affaire Cheikh Amar : Cheikh Mbacké Gadiaga et Alioune Thiam risquent 3 ans ferme

  • Source: : Seneweb.com | Le 06 janvier, 2017 à 16:01:47 | Lu 2681 fois | 3 Commentaires
content_image

Affaire Cheikh Amar : Cheikh Mbacké Gadiaga et Alioune Thiam risquent 3 ans ferme

Jugés ce vendredi devant le tribunal de grande instance de Dakar statuant en matière de flagrants délits, Cheikh Gadiaga et Alioune Thiam risquent 3 ans ferme de prison. Ils sont poursuivis pour association de malfaiteurs, faux et usage de faux, extorsion de fonds et usurpation de fonction au préjudice de Cheikh Amar, patron de Tracto services équipement (Tse). Ils seront fixés sur leur sort le 10 janvier prochain, date du délibéré.

Le 26 décembre dernier, Cheikh Gadiaga s'était présenté devant Cheikh Amar avec son complice, Alioune Thiam qu'il a présenté comme un élément des renseignements généraux (Rg). Sur place, le faux Rg a sorti un faux procès-verbal de la gendarmerie pour lui dire qu'un de ses fils est impliqué dans un accident mortel. Il a ainsi réclamé à Cheikh Amar 10 millions pour étouffer l'affaire.

Cheikh Amar a fait semblant d'accepter avant d'alerter les gendarmes de la brigade de Ngor qui ont arrêtés les deux mis en cause sur les lieux.

A la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar où ils ont comparu ce matin, Cheikh Gadiaga a nié toute implication dans cette affaire. «Je n'ai joué qu'un rôle d’intermédiaire entre Alioune et Cheikh Amar. Je ne suis en rien mêlé à cette affaire. Je n’ai pas vu ni touché l’argent de Cheikh Amar», se défend-t-il.

Quant à Alioune Thiam, il a soutenu que c'est Cheikh Amar qui l'avait envoyé, comme intermédiaire, pour régler à l'amiable l’affaire de son enfant qui date de 2013. “Je devais intervenir dans la communauté léboue où habite la famille de la victime. Je reconnais avoir parlé avec cheikh Amar. Et ça n’a pas duré 5 secondes. C'est lui-même qui a mis les 10 millions dans mon sac», explique Alioune Thiam.

Dans son réquisitoire, le Procureur a soutenu que les délits d’association de malfaiteurs, de faux et usage de faux dans un document administratif, d’extorsion de fond et d'usurpation de fonction sont établis. Il requiert, en conséquence, la condamnation des deux prévenus à 3 ans ferme. La partie civile ne réclame que le franc symbolique.

Les avocats de Cheikh Gadiaga, pour leur part, ont estimé qu'il n'y a aucun élément objectif dans le dossier sur lequel le tribunal peut se baser pour entrer en voie de condamnation. “Ce n’est pas lui qui a pris l’argent, mais Alioune Thiam”. Ils ont plaidé pour une relaxe pure et simple de leur client. Le tribunal rendra son verdict le 10 janvier.

Ce n’est pas la première fois que Cheikh Mbacké Gadiaga est empêtré dans un scandale de ce genre. En effet, en 2015, en complicité avec Seynabou Diallo dite «Nabou Osé», ils avaient monté un coup pareil pour soutirer des fonds à Cheikh Amar. Ils avaient ainsi été arrêtés, jugés par le tribunal de grande instance de Dakar statuant en matière de flagrants délits et condamnés. Cheikh Gadiaga avait écopé de 3 ans ferme et transféré de la prison de Rebeuss au Camp Pénal de Liberté 6. Il avait finalement été gracié par le chef de l'Etat Macky Sall, à l'approche de la fête de Korité.

Alioune Thiam également avait été condamné à 6 mois ferme pour abus de confiance avec un nommé Ahmed Khalifa Niasse.


Auteur: Mamadou Salif Dieng - Seneweb.com




Commentaire (3)


Anonyme En Janvier, 2017 (16:51 PM) 0 FansN°: 1
Mbaa du Alioune Thaim mi ma xam Geneve!!!!? J'espere sincerement que non.
Anonyme En Janvier, 2017 (01:31 AM) 0 FansN°: 2
Ce Alioune Thiam dont tu parles est devenu l'ombre de par Sarr du pds. Si tu le cherches rapproche toi des manifestations du pds. Il a grossi et a un O et une cicatrice sur la main
Anonymous En Janvier, 2017 (13:01 PM) 0 FansN°: 3
Ce Gadiaga est obsede par Cheikh Amar

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]