Affaire Moustapha Yacine Guèye : Près de 2 milliards dans le vent...

  • Par : SenewebNews | Le 13 août, 2013 à 10:08:30 | Lu 10687 fois | 10 Commentaires
content_image

Affaire Moustapha Yacine Guèye : Près de 2 milliards dans le vent...

Le contenu du dernier arrêt datant du 19 juillet 2013, rendu par la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar à propos de l’affaire Ndongo Diaw, est troublant. Le quotidien d'information L'As, dans sa livraison du jour, révèle que selon la haute juridiction, nulle part dans les éléments du dossier, il a été prouvé que Moustapha Yacine Guèye a effectivement versé un milliard huit cent soixante millions deux cent quatre vingt deux mille trois cent soixante cinq (1 860 282 365) francs Cfa à titre de cautionnement.

Par ailleurs, poursuit l’arrêt, puisque la Cdc est l’institution habilitée à recevoir les cautionnements, conformément à l’article de la loi nº 2006-03 du 4-2-2006, « seul un acte émanant d’elle et attestant qu’elle a effectivement reçu les sommes en cause peut suffisamment prouver la réalité du cautionnement ».

En clair, selon la juridiction de recours, l’acte attestant de cautionnement n’a pas été produit. Jointe au téléphone par nos confrères, une source au fait du dossier avance que " ce n’est pas parce que la Chambre d’accusation dit qu’elle ne détient pas la preuve de ce cautionnement que ce dernier n’existe pas ". Pour rappel, la médiation pénale a eu lieu devant le procureur sur la base de ce cautionnement.


SenewebNews


Commentaire (7)


Xeme En Août, 2013 (11:32 AM) 0 FansN°: 1
Oui. Honte à l'intelligentsia sénégalaise qui a accepté la prostitution intellectuelle. A ma connaissance, jamais dans l'histoire du monde, un pays n'a vu ses intellectuels assister muets à autant de bassesses, à autant de négation de l'humain.

Oui. Honte à l'intelligentsia sénégalaise qui assiste muette à la spoliation de simples privés qui n'ont eu que le tord d'investir au Sénégal sous une présidence et de voir celle-ci perdre le pouvoir. Et puisque les nouveaux venus au pouvoir (les légionnaires ) n'ont comme stratégie que de négativiser toute réussite du gouvernement précédent, les investisseurs privés se voient présenter comme des voleurs et à défaut de le prouver, on leur fait mal quand même. Et le reproche n'est rien d'autre que: Pourquoi avez-vous investi au Sénégal ? Ils n'avaient pas compris que le Sénégal est la chasse gardée de la France. Ndaw, à DPW se remplit les poches de millions indus. Conséquences ? Arrêt de la mise sous administration. Tu peux quitter avec tes millions et donnes nous notre part. Sans conséquences nous sommes au pouvoir. Et Sylla se dit: "Et moi, alors ?" Toi aussi prends tes millions. C'est l'argent des "idiots" qui ont investi au Sénégal sous Wade.

Les conséquences pour ce pauvre pays tombé en de mauvaises mains:

- Si le coeur vous pousse à prendre le très grand risque d'investir au Sénégal, pensez à trouver la formule qui vous permet, le temps d'un mandat présidentiel, de rentabiliser vos investissements, de fermer boutique et plier bagages, avant qu'un nouveau président ne s'installe. Voilà la leçon que le pouvoir Arc en Ciel jette à la face du monde. Des légionnaires qui agissent comme s'il sont arrivés au pouvoir dans un pays qui vient de naître et qui mourra avec eux. Avant eux tout était mauvais, après eux le déluge, et pendant qu'ils sont là, on nourrit les médias qui nourrissent le peuple.
Sxd En Août, 2013 (11:55 AM) 0 FansN°: 1
merci xeme, pour ton infatigable combat en faveur de la restauration de letat de droit.
je pense que ton combat doit être porte sur le terrain, a travers une initiative citoyenne a laquelle tous ceux qui sont soucieux de l'image de notre pays et de la restauaton de ses râleurs pourraient adhérer.
je puis d'ores et déjà t'assurer que j'y adhère, tout comme de nombreux sénégalais indignes par les dérives du régime actuel.
j'ouvrirai, des çe soir un groupe sur google, pour que nous puissions échanger.
cordialement.
Ngor V En Août, 2013 (13:45 PM) 0 FansN°: 1
j'y adhéré et encore bravo à xeme.
Féticheur En Août, 2013 (11:38 AM) 0 FansN°: 2
Encore de l'arnaque de l'Etat, après l'affaire DPW, puis celle de AHS, c'est une caution qui disparait dans la justice. Est ce que ces gars ne sont là que pour amasser de l'argent, comme Maky qui en moins de 8 ans a ramassé plus de 8 milliards
Yatt En Août, 2013 (12:02 PM) 0 FansN°: 1
arnaque de l'etat ou celle de pseudo-journalistes, mercenaires de la plume et champions du parjure ?
reposons la question : quels sont les liens "ombilicaux" entre l'as, réputé vendre sa ligne éditoriale au plus offrant, et seneweb qui reprend systématiquement les aff
Yatt  En Août, 2013 (12:09 PM) 0 FansN°: 3
Arnaque de l'Etat ou celle de pseudo-journalistes, mercenaires de la plume et champions du reniement par le démenti ?

Reposons la question : quels sont les liens "ombilicaux" entre « l'AS », réputé vendre sa ligne éditoriale au plus offrant, et « SENEWEB » qui reprend systématiquement les affabulations sans scrupules de ce journal ?

Toute l’arnaque est dans la dernière phrase : « Pour rappel, la médiation pénale a eu lieu devant le procureur sur la base de ce cautionnement ». Certes, le mensonge ne s’encombre pas de ma gestion des contradictions…

Bra En Août, 2013 (13:44 PM) 0 FansN°: 4
cest connu lAS mome moy lolou.......
Bbb En Août, 2013 (14:50 PM) 0 FansN°: 5
cet décision de la chambre d'accusation sonne comme un camouflet pour le doyen des juges d'instruction qui s'était empressé à donner un non lieu en faveur de yacine gueye, le mouride!
Artp En Août, 2013 (15:08 PM) 0 FansN°: 6
artp c le bordel
Boldak En Août, 2013 (20:13 PM) 0 FansN°: 7
Basta pour ces energumènes qui polluent le site en voulant défendre l'indéfendable...Que les voleurs et pilleurs soient pourchassés et punis...

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]