Lundi 19 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Ouverture à Paris d'une audience pénale sur les avoirs de Karim Wade

Single Post
Ouverture à Paris d'une audience pénale sur les avoirs de Karim Wade

Affaire Karim Wade : le fils de l'ancien président a été gracié par Macky Sall en fin de semaine dernière, après avoir purgé la moitié de sa peine. Karim Wade avait été condamné à six ans de prison et 210 millions d'euros d'amende pour enrichissement illicite. Aussitôt libre, l'ancien ministre d'Etat a pris la direction du Qatar. Les autorités sénégalaises insistent sur un point : les sanctions financières et les procédures de recouvrement sont maintenues. C'est dans ce cadre que s'ouvre ce lundi à Paris une audience pénale concernant les avoirs de Karim Wade.

L'audience se tient au Tribunal de grande instance de Paris. Elle concerne les avoirs en France de Karim Wade et de son ami, Bibo Bourgi, également concerné par la grâce présidentielle.

La procédure vise deux appartements parisiens, tous deux situés dans le 16e arrondissement, l'un appartenant à Karim Wade et l'autre à Bibo Bourgi.

Selon une source proche du dossier, le but de cette audience est de déterminer si l'arrêt de la Cour de répression de l'enrichissement illicite peut s'exécuter en France. En clair, il s'agit de savoir si les biens de Karim Wade et de Bibo Bourgi peuvent être saisis ou non, au profit des autorités sénégalaises.

Libération controversée

De leur côté, les conseils de Karim Wade n'ont pas souhaité s'exprimer depuis la grâce accordée à leur client. Une libération qui alimente bien des débats. Mais pour la présidence, le message est bien clair : pas question de transiger sur les intérêts civils. A ce titre, le ministre de la Justice avance la somme de 50 milliards de francs CFA déjà récupérés par l'Etat.

D'après les avocats de l'Etat sénégalais, sept appartements et des terrains ont ainsi déjà été saisis à Dakar. A cela s'ajoute la société aéroportuaire AHS, placée sous administration de l'Etat.

Outre la France, le gouvernement sénégalais a lancé des procédures afin de saisir des comptes gelés à Monaco et au Luxembourg.

Article_similaires

24 Commentaires

  1. Auteur

    Osez

    En Juin, 2016 (03:50 AM)
     :contaan:  putain, ils amusent la galerie , en se foutant de votre gueule !

    Ils ont déjà décidé du partage du pouvoir depuis leurs loges maçonnique , macky sall 2 mandats , après on passe la main à karim , ainsi de suite ...
    • Auteur

      Miss Diallo

      En Juin, 2016 (05:10 AM)
      me djibril war :

      "la reddition des comptes n'aurait pas due être détournée de sa vocation et de sa finalité par des esprits revanchards qui ont trompé le président, pour assouvir leur vengeance sur la personne de l'ancien président abdoulaye wade, à travers son fils, en utilisant la crei. j'avais bien décrié ses limites, dès le début, de par ses règles de fonctionnement et de procédures qui jurent d'avec les règles d'une bonne justice dans un etat de droit digne de ce nom, comme le sénégal, à savoir le renversement de la preuve sur le dos de l'accusé, la violation de la présomption d’innocence et l’existence du double degré de juridiction admis même dans les procès de crimes, meurtre, assassinat, le mépris des principes fondamentaux du droit, tels que les attributs du droit de la propriété, comme la donation, l'acte notarié qui fait foi jusqu'à inscription de faux. vous vous rappelez les campagnes d'accusation de vols de véhicules, des humiliantes interpellations de chefs de villages, marabouts, pour confisquer, en plein jour des voitures que le président abdoulaye leur avait gracieusement offerts, des cadeaux de peinture "cachés" ou enterrés dans les champs, portées en l'encontre de l'ancien président qui, pourtant, après avoir félicité le président macky sall, avant la proclamation des résultats du 2e tour de la présidentielle de mars 2012, et l'avoir béni après par des prières, avait même instruit ses hommes, femmes, d'être à la disposition du nouveau président, leur frère, pour qu'il réussisse sa mission".
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2016 (05:14 AM)
      ils sont marrant lorsqu'ils parlent de 50 milliards saisis.qu'ils donnent les détails.je suis persuadé qu'il s'agit d'une agrégation de montant de comptes vides et de valeurs de sociétés.
    • Auteur

      Ngor Diegane Diouf

      En Juin, 2016 (05:38 AM)
      les choses sont claires maintenant. macky sall tient bien le gosse karim meissa wade fils de ablaye wade. après l'article avoir envoyé à doha au qatar récupérer l argent volé au sénégal karim wade doit aller à paris récupérer l argent vole aux pauvres sénégalais il y avait placé. après avoir remis tout cet argent aux autorités du sénégal karim wade aura alors le droit de aller voir ces parents âges et malades et ces 3 filles qui ont le malheur de avoir un papa voleur de deniers publics
    • Auteur

      Averti

      En Juin, 2016 (06:16 AM)
      le départ de karim c'est aussi une manière d'éviter la commission chargée des affaires mystiques de l'apr...suivez mon regard vers les agnames...
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2016 (06:47 AM)
      osez::ceux qui amusent la galerie se foutent de ta gueule et non de ma gueule. indiscipliné.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2016 (10:32 AM)
      etes-vous certain devant dieu de ce que vous dites? qu'en savez-vous réellement en dehors de ce qui vous est rapporté par les "soi-disant médias, loin d'être des sources fiables? pensez au jour où vous serez seul dans votre tombe! Ça peut être l'instant d'après!!
      alors pensez-y avant de dire quelque chose sur autrui...
    • Auteur

      Senegal En Peril

      En Juin, 2016 (13:49 PM)
      le senegal en peril par les demons de la politique et de la religion :


      la politique sénégalaise : un no ethic land !

      À la lumière des scénarii de la scéne politique sénégalaise, l'on serait tenté d'affirmer sans risque de nous tromper que l'éthique qui doit y être le lit de tout acte est en effritement total. le cheval s'amourache avec la truie engendrant un produit hybride ni cheval ni truie. le diable d'hier peut opportunément devenir l'ange et le bel allié d'aujourd'hui.
      sur ce terrain, les cartels s'organisent et s'unissent autour des prairies verdoyantes et vont toujours dans le sens du vent. les discours des politiciens changent au grès des événements et avènements juteux et profitables.
      un véritable chienlit où la vérité se trouve inféodée par le mensonge maquillé et l'intérêt commun, une province vassalisée par le nombrilisme.

      théâtre d'apostasie, de combines et de reniement, l'échiquier politique sénégalais porte un coup dur à l'économie en apnée depuis belle lurette.
      l'idéologie politique, jadis un creuset de discipline et de production d'idées structurantes est aujourd'hui substituée à cette itération du mal-être politico-socio-économique : la politique comme tremplin vers "sa"réussite sociale. À l'image de l'hyène qui, pour profiter du grand festin dans la cour des bovins se drape la peau de cette espèce pour s'y confondre, le politicien telle une sangsue suce la moelle du bas-peuple dans le but d'assouvir les désidératas de son moi insatiable et démesuré.

      au sortir des élections de 2012, le nouveau régime où ne foisonnent que des néophytes en pratique d'etat et de revanchards, avait jeté l'anathème sur l'équipe sortante. des milliers de milliards de nos francs ont été déclarés flanqués dans les oasis fiscales. le toupet est allé à son paroxysme quand l'opération de chasse aux sorcières est enrôlée de ce légitime zeste de "demande sociale".
      une demande sociale qui prend le contre-sens ces derniers temps. l'horizon étant très lointain, le raccourci est épousé afin de présenter un plat (réchauffé) au peuple, le dindon de la farce.

      les simulacres de procès et actions judiciaires ont accouché d'une fourmi. l'adversaire se révèle trop important qu'on le caresse dans le sens du poil. un parfum de remariage sous le couvert d'un "dialogue national" empeste l'air à nous couper la respiration. marketing politique ou toilettage politicien ?
      les signes avant-coureurs ont été émis par cet avocat rusé (avocat de l'etat dans ce dossier) l'appel du pied par le président de république qui transforme une cérémonie de présentation des condoléances en meeting politique.
      À celui qui avançait que la politique est une femme qui enfante sans en être enceinte au préalable, les faits nouveaux apportent un cinglant démenti : ici la politique est cette femme enceinte qui, par la magie des irm, connaît d'abord le sexe de son enfant et la date de sa naissance.
      la politique de chez nous s'accommode de la triptyque : corruption, mensonge et dilapidation des ressources publiques.
      l'imaginaire sénégalais est modelé à ne générer que de choix non productifs. il boite dans sa capacité à gérer savamment cet attribut. les bons choix se font ainsi opérer inopinément.
      le peuple dans sa majorité écrasante se trouve tristement responsable de son sort en atteste cette assertion de montesquieu :
      affirmatif ! seule la politique peut nous asseoir sur les rampes du développement, mais pas cette politique de l'individualisme. il urge alors de reconsidérer le contrat social qui régit les rapports entre gouvernants et gouvernés !

      vive la politique des valeurs !
      vive le renouvellement de la classe politique !
      vive le sénégal !
  2. Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (03:55 AM)
    Je prefere de loin les saisies que la prison!!!!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2016 (05:15 AM)
      cisse lo dixit :

      « c’est vrai que j’avais demandé à cheikh kanté de me recruter 10 personnes de mbacké dont mon fils, qui est chauffeur. il a refusé. s’agissant de mon fils, il m’a demandé si mon fils a le bfem, je lui ai dit non, mais plutôt le certificat. alors, il m’a dit qu’il va le recruter comme chauffeur. je lui ai fait savoir que s’il s’agit d’être chauffeur, je préfère que mon fils reste avec moi. j’emploi des chauffeurs qui ont un bon salaire. je ne peux pas comprendre que cheikh kanté me refuse ce qu’il accepte aux autres. au port, il n y a que des recrutements politiques. presque toutes les autorités y ont des protégés.’’
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2016 (05:16 AM)
      jules diop :
      souleymane jules diop sur macky sall en december 2011: "macky sall louait un modeste appartement à derklé (en 2000). il possède maintenant une radio qui vaut 200 millions de francs, un appartement plus coûteux à huston, une maison qui vaut un milliard de francs dans laquelle il vient de déménager avec un parc automobile que personne ne possède dans ce pays. qu’il nous dise comment il s’est bâti cette fortune colossale en six ans. nous osons aussi lui demander, lui qui a fait nommer sa sœur à l’ambassade du sénégal à paris, son frère à l’ambassade du sénégal en chine, son beau-frère au consulat à new-york, s’il ne souffre pas des mêmes maux dont il accable l’actuel régime. et que ceux qui ont eu la patience de me lire me disent s’ils ont vu dans mes écrits une volonté de nuire ou un souci de vérité. qu’ils me disent, dans ce qui vient d’être dit, une seule chose qui ne méritait pas d’être sue par mes concitoyens. qu’ils me disent ensuite si un homme qui figure dans un rapport d’une institution comme l’onel, pour avoir voté de force dans une élection, sans pièce d’identité, qui a fait nommer les membres de sa famille dans nos ambassades et consulats alors qu’ils n’ont jamais été diplomates, qui, parti de rien, s’est bâti une fortune colossale en six ans, ne mérite pas que l’on s’interroge sur ses prétentions." souleymane jules diop
    Auteur

    Nev

    En Juin, 2016 (04:05 AM)
    QUOI QUE CE GOUVERNEMENT DISE, N Y CROYEZ POINT. MACKY CROIT QU IL EST PLUS MALIN QUE LES SENEGALAIS QUE NOUS SOMMES. MACKY TU N ES QU UN " come on town", UN PETIT VILLAGEOIS. TERMINES TON DEAL ET TAIS TOI. ON N EST PAS NE DE LA DERNIERE PLUIE. MACKY PEUT JOUER SON JEU DE DUPE A TOUBA MAIS PAS A LA JEUNESSE. THIS IS BULLSHIT
    • Auteur

      Villageois Et Fier!!!!

      En Juin, 2016 (13:56 PM)
      tous les prÉsidents sÉnÉgalais sont des villageois. vous devez vous regarder dans la glace.pourquoi vous les citadins etes toujours diriges par des villageois qui sont moins intelligents que vous!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (05:05 AM)
    Qui vivra verra pas de précipitation le chien aboie la caravane passe moi je trouve qu au Sénégal surtout on ne sait pas c'est quoi le rôle de l'opposition et la signification
    Auteur

    Sunuman

    En Juin, 2016 (05:21 AM)
    l'expression " les avoirs de karim wade" est en soi incongrue....quels avoirs avant 2000? la vérité, en ce qui me concerne, est que ce gars se moque du monde et macky a fait une bourde en le graciant. ce karim est dans la logique de son père, le mépris à l'égard des sénégalais et visiblement cela marche chez certains...plus vous les méprisez plus ils vous adorent. :sunugaal: 
    Auteur

    Remboursez

    En Juin, 2016 (05:49 AM)
    Remboursez!
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (06:15 AM)
    Et AHS est administrée par Bécaye Sène, un condamné pour enrichissement illicite sous le régime Diouf. Thièy li!!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (06:28 AM)
    Bonjour quelqu'un pourrait m'interpreter mon reve svp

    Dans le reve il y a un petit chien qui m a mordu je me suis bagarré avec des gens mais je pris le dessus et j ai remarqué j avais plus mes chaussures mais en courant je suis tombé sur une maison oú je trouvais des chaussures devant la porte que j'ai mi et les habitants de cette maison sont venus vers moi pour me consoler et m aider je me suis mis a pleurer et c'est là que je me suis reveillé.

    Merci

    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (07:35 AM)
    tOI Ngor Diégane DIOUF, tu es pathétique. J'ai pitié des moutons de panurge que toi. Vous faites hontes aux honnêtes et intélligents citoyens sénégalais. Continuez de croire à cette juridiction qui est la crei et mensonges de ceux qui la manipulent. Bagne lène yéhou. Il n'ont plus le choix que de continuez à mentir aux sénégalais pour ce tirer d'affaire. Yène mome ahi nague nguène reck. Da niou khamné ay dof la nioiu amal afaire mo takh.
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (07:36 AM)
    Karim pour toujours

    Auteur

    Senegalais

    En Juin, 2016 (07:53 AM)
    Chers freres et soeurs ce qui me preoccupe le plus ce n'est pas la politique mais l'avenir de notre economie. regarder cette video https://www.youtube.com/watch?v=XuezQc6RXiI
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (08:08 AM)
    ne révons pas et osons au moins regarder la réalité. Il faut accepter qu'il n'y a rien à rembourser et personne ne saisira rien. Karim en sort vainqueur pour le moment.
    Auteur

    Wax

    En Juin, 2016 (08:33 AM)
    LEGALIZE MARIJUANA
    Auteur

    Anonyme Pain.noire

    En Juin, 2016 (08:53 AM)
    et les autres depuis 50 ans qui.on aussi voler p ex anciens ministres directeur de societer juriste journaliste ipres syndicaliste comptable.genereux de l.armee tous des anciens regime de sehngor diouf,wade.maky,plus ce qui vont venir apres c.est ca le senegal.pays de terrorites finacier,danke
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (08:58 AM)
    ca n nous intéress plus
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (09:39 AM)
    C'est simple : si on fait le con et que Karim Wade et les gens du PDS arrivent au Pouvoir sur fond de Senegal producteur de pétrole et de gaz, nous vivrons la pire dictature du Monde !



    Vous êtes avertis nak ! ....mais comme dénguène meuna khoutarr khoutarri et en plus geumoulenn darra surtout ceux qui font l'éloge des voleurs libérés,...alors LA FOUDRE S'ABATTRA SUR VOUS !!!! et très violemment... Wait and see coz' Time will tell !



    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (09:58 AM)
    Karim Wade le voleur ira en enfer, Macky Sall quittera le pouvoir pour avoir libérer ce voleur du siécle
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (10:27 AM)
    Ces biens dont on parle à Paris ne font même pas 1 milliards cfa Macky a 8 . Le fils du président peut pas avoir un appartement soyez logique . Bibo bourgi sa famille était riche avant Karim Wade ou abdou diouf . Macky c un encule  :emoshoot:  :fbhang: 
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (10:46 AM)
    La chose SE resume ainsi au Senegal: Je suis au Sommet de l appareil de l Etat, je vole le pognon que je planque apres, je declare etre candidat aux presidentielles que je finance avec l argent vole et le Tour est joue! On appelle cela la Methode liberale. Jugez en donc: Idy Seck, Macky et 4Karim Meissa Wade ! Que c est beau mon pays!
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (10:59 AM)
    macky va encore perdre comme dhabitude. en France cest du serieux on demande des preuves. macky ne peut la ou il choisit sesjuges comme ala crei
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (11:05 AM)
    JE SOUTIEN LE POSTE 1

    SIGNATURE AVEC LES G2RANTS DU GRAND LOGE MACONIQUE
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (11:08 AM)
    Révélations…Karim Wade poursuivi à Paris…Mais l’Etat va perdre son procès



    Il s’agit de deux appartements du 16ème arrondissement : l’un se trouve à la rue Émile Ménier et l’autre rue de la Faisanderie.

    Au départ la CREI disait que l’immeuble la rue Faisanderie appartenait à Karim Wade. Mais après la CREI s’est résigné à réclamer un seul appartement, celui du 126 rue de la Faisanderie.



    L’appartement de de la Rue Emile Ménier qui est parallèle à la Rue de la Faisanderie appartient à Bibo Bourgi.



    Mais selon des sources proches du dossier, l’agent judiciaire de l’Etat va subir un sérieux revers aujourd’hui au tribunal si ‘audience n’est pas rejeté. « Le tribunal va classer le dossier sans suite car ces appartements ont été acquis bien avant l’arrivée de Me Wade au pouvoir. Et on n’achète pas des appartements avec l’argent qui n’a pas encore été acquis. Bibo et Karim ont eu ces appartements avant 2000. Même si l’échéance des prêts immobiliers a été soldée après 2000, les propriétaires concernés en ont fait l’acquisition avant que le président Abdoulaye accède au Palais. C’est la même chose que la résidence de Wade au point E qu’on a attribué à Karim. Wade l’a acquise bien avant d’arriver au pouvoir. L’agent judiciaire de l’Etat va prendre une raclée au tribunal…On se donne rendez-vous lundi soir si l’audience n’est pas rejetée. »



    Après cette révélation, xibaaru a essayé de joindre ne vain l’agent judiciaire de l’état qui se trouve dans la capitale française selon les dernières informations…



    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (11:30 AM)
    « Je déclare sur l’honneur que la présente déclaration de patrimoine est sincère et véritable et que les fonds ayant servi à l’acquisition desdits biens proviennent pour partie de mes gains et salaires, de prêts auprès d’organismes financiers et de dons d’amis, de militants et sympathisants »,a énuméré le président Macky Sall qui liste son patrimoine. 



    Biens immobiliers 



    Au chapitre des biens immobiliers directs, inscrits à son nom, apparait la première acquisition de Macky Sall qui remonte en 1998 : un terrain de 205m² auprès de la Scat Urbam, situé au niveau de la Patte d’oie. Selon le journal, ce n’est que trois ans plus tard, en 2001, qu’il y construit une villa grâce à un crédit de 8 millions de francs CFA de la Banque de l’Habitat du Sénégal, remboursable sur 15 ans. 



    Macky Sall possède aux Almadies un terrain nu dont il a bénéficié peu de temps après son arrivée à la Primature en 2004. Selon Libération, c’est sur instruction du président Wade que Macky Sall a bénéficié de ce terrain nu d’une superficie de 2069m² estimé à 200 millions de francs CFA. 



    Par ailleurs, le président Macky Sall avait bénéficié en 2004 d’un bail sur un terrain de 9 hectares situé à Sébikotane pour usage d’exploitation agricole. 



    En dehors de la capitale, l’actuel président de la République a acquis en 2004, moyennant 12 millions de francs CFA une villa sur un terrain de 240m² à Niague (lac rose). 



    Sur la Petite-cote, Macky Sall détient deux biens immobiliers. Il s’agit selon Libération, d’une villa R+1 bâtie sur une superficie de 2000 mètres carrés acquise en 2003 auprès de la Société d’aménagement et de promotion des côtes et zones touristiques du Sénégal, moyennant un bail annuel de 880 000 francs CFA et un autre acquis un an auparavant (2002). Cette villa de deux chambres avec salon qui a couté 35 millions CFA. 



    A Fatick où il fut maire de 2001 à 2012, Macky Sall n’a qu’un terrain nu dans le lotissement de Fatick2, terrain d’une superficie de 1200m² et estimé à 06 millions francs Cfa. 



    Comme bien immobilier indirect inscrit au nom de la Sci Bilbassy ne figure que sa villa qu’il occupe actuellement à Fenêtre Mermoz. D’une superficie de 699 mètres carrés, il l’a acquise en octobre 2006 à 130 millions de francs Cfa. 



    Un Sci et une Sarl mise en veilleuse 



    Dans le chapitre de ses sociétés, libération écrit que le président de la République détient 60% des parts sociales contre 40% pour son épouse. Macky a aussi 70% des parts de M3 Consult Sarl, un cabinet de consultance qui n’a jamais fonctionné. 



    Parc Automobile 



    S’agissant du parc automobile du président de la République, Libération révèle qu’il est constitué de 35 véhicules détaillés comme suit : 4 véhicules (1 Land Cuiser, 2 Mercedes dont une GL et 1 Prado) entre la dernière année passée à la primature et son départ de l’Assemblée nationale et 31 (24 pick-up simples, 6 Thundra et 1 Land Cuiser) offerts par des soutiens en 2011, et utilisés durant la dernière campagne présidentielle. 



    Un appartement à Houston 



    D’après Libération, Macky Sall possède un appartement à Houston, la plus grande ville de l’Etat du Texas aux Etats-Unis. L’appartement s’étend sur 300 mètres carrés et est acquis en 2002 au prix de 220 000 dollars soit 109 millions de francs Cfa. Il verse un acompte de 30 000 dollars (15 millions de francs Cfa). Le reste est étalé sur une durée de 15 ans, à raison d’un paiement mensuel de 1370 dollars soit 682 mille francs Cfa. En définitive, ce n’est qu’en 2017 que Macky Sall sera propriétaire de plein droit de cet appartement qu’il a mis en location pour rembourser le prêt bancaire et payer les prestations de l’agence immobilière qui l’a en charge. 



    Les biens de sa femme 



    Par soucis de transparence, le président de la République a fait état des biens de son épouse, Marième Faye Sall. Cette dernière possède deux villas R+1. L’une qui est estimée à 80 millions se situe à Sacré-Cœur 3 et sert de siège à l’Apr. À en croire Libération, l’autre villa de la Première dame est située à la cité Comico et a couté 90 millions de francs Cfa.





    Voici, in extenso, la déclaration de patrimoine du président Macky Sall, faite le 20 avril 2012. 



    «Aux termes de l’élection au suffrage universel direct, j’ai été élu Président de la République du Sénégal. A ce titre j’ai décidé en conformité avec les dispositions de l’article 37 de la Constitution de la république du Sénégal et dans le cadre de l’application des principes de l’éthique et de la charte de bonne gouvernance dans laquelle le Sénégal s’est inscrit, de faire une déclaration de mon patrimoine. 



    Ceci exposé, il est passé comme suit à l’énumération des différents actifs composant mon patrimoine. 







    I- Immobilier



    1- Immobilier direct



    A- Une villa en nature de terrain bâti, sis à Dakar, lieudit Patte d’Oie 2, lot n°S032, d’une contenance superficielle de deux cent cinq mètres carrés (205m2) à distraire par voie de morcellement du titre foncier numéro dix mille cent soixante quatorze des Communes de Dakar et Gorée ( TF n°10.174/DG), acquis le 05 octobre 2001 au prix de douze millions (12.000.000) de francs CFA, dont huit millions en crédit par la BHS sur 15 ans. La villa est actuellement évaluée à la somme de deux cent cinquante millions (250.000.000) de francs CFA, en considération du prix moyen des transactions dans la zone. 



    B- Une villa consistant en des peines et soins édifiés sur un terrain sis à Niague, lotissement Jardins du Lac, formant le lot numéro 10 d’une superficie de deux cent quarante(240) mètres carrés, acquis le 21 décembre 2004 au prix de douze millions (12.000.000) de francs CFA. Ladite villa n’a pas enregistré de plus value en raison de sa vétusté et est évaluée à la somme de douze millions (12.000.000) de francs CFA. 



    C- Un terrain nu, sis à Dakar, lieudit Almadies, d’une superficie de deux mille soixante neuf (2069) mètres carrés et faisant l’objet du titre foncier numéro sept mille cent quatre vingt deux de la commune de Grand Dakar (Titre foncier numéro/7182/GRD). Ledit terrain est actuellement évalué à la somme de deux cent millions (200.000.000) de francs CFA, en considération du prix moyen des transactions dans la zone. 



    D- Un appartement (Town Home) sis à Houston, au Texas (USA), d’une superficie de trois cent (300) mètres carrés. Ledit appartement est estimé à la somme de deux cent vingt mille dollars (220.000$), dont la contre-valeur en francs CFA à la date de ce jour est d’environ de cent neuf millions cinq cent vingt mille trois cent douze (109.520.312) francs CFA. Cet appartement fait l’objet d’un remboursement bancaire en cours jusqu’en 2017. 



    E- Une villa de deux mille mètres carrés à Saly Portudal, face hôtel Teranga. Ladite villa est construite en rez-de-chaussée plus un (R+1). Elle a une valeur estimée de deux cent cinquante (250.000.000) millions. 



    F- Une villa de deux chambres plus salon à plein Sud-Saly, acquise à trente cinq millions (35.OO0.OOO) de francs CFA, en 2002, d’une valeur actuelle de cinquante millions (50.000.000) millions de francs CFA. 



    G- Un terrain nu sis à Fatick (lotissement Fatick 2) de mille deux cent (1.200) mètres carrés par attribution d’une valeur actuelle de six (6) millions. 



    H- Un terrain de neuf (9) hectares en bail accordé en 2004 à Sébikhotane Filfili pour usage d’exploitation agricole. 







    2- Immobilier Indirect/ 



    A- Une villa à fenêtre Mermoz, Dakar d’une superficie de six cent quatre vingt dix neuf (699) mètres carrés, formant le lot numéro FM/87, morcellement du titre foncier numéro cinq cent soixante neuf du livre foncier de Grand Dakar (TF. N° 569/GRD ex TF N° 22259/DG), acquis le 07 octobre 2006, au prix de cent trente millions (130.000.000) de francs CFA, en considération du prix moyen des transactions dans la zone. 



    Cette villa appartient à la SCI "Bilbassy", Société Civile Immobilière Familiale, ayant son siège social à Dakar (Sénégal), Fenêtre Mermoz, au capital social de : un million (1.000.000) de francs CFA, divisé en cent (100) parts sociales de dix mille (10 000) francs CFA, dans laquelle je détiens les 60% et les 40% restant au profit de mon épouse. 







    II- Titres sociaux : 



    A- Soixante pour cent (60%) des parts sociales de la SCI "Bilbassy", Société Civile Immobilière Familiale, ayant son siège social à Dakar (Sénégal), Fenêtre Mermoz au capital social de : un million (1.000.000) de francs CFA, divisé en (100) parts sociales de dix mille (10.000) francs CFA. 



    B- Soixante dix pour cent (70%) des parts sociales de la société "M3 Consult Sarl", société à responsabilité limitée (SARL) au capital de : un million (1.000.000) de francs CFA, ayant son siège social à Dakar (Sénégal), Sacré cœur 3 villa n°10447 et immatriculée au Registre de Commerce et du Crédit mobilier de la Ville de Dakar sous le numéro SN DKR2008B18620. 



    Néanmoins ladite société a fait l’objet d’une suspension d’activité et mise en sommeil aux termes d’un procès verbal des délibérations de l’Assemblée générale extraordinaire en date à Dakar du 11 avril 2012, et publiée conformément à la loi. 





    III- Parc automobile 



    Un parc de trente cinq (35) véhicules divers, qui servent essentiellement aux activités de mon parti (Ndlr : Alliance pour la République – APR). 



    En "Nota Bene" et "à titre d’information", précise le chef de l’Etat Macky Sall : «Mon épouse, Madame Marème Faye Sall, est propriétaire de deux villas R+1 : une à Sacré cœur 3 servant de siège à l’Alliance pour la République (APR), d’une valeur estimée à quatre vingt (80) millions, et l’autre à Comico III, d’une valeur estimée à quatre vingt dix (90) millions». 





    AFFIRMATION DE SINCERITE 



    Je déclare sur l’honneur que la présente déclaration de patrimoine est sincère et véritable et que les fonds ayant servi à l’acquisition desdits biens proviennent pour partie de mes gains et salaires, de prêts contractés auprès d’organismes financiers et de dons d’amis, de militants et sympathisants sénégalais. 



    En foi de quoi, la présente déclaration de patrimoine a été établie conformément aux dispositions de l’article 37 de la Constitution de la République du Sénégal et pour servir et valoir ce que de droit.» 



    Comme quoi, le chef de l’Etat sénégalais est loin d’être un souffre-la-faim, même s’il réfute le titre de «milliardaire». En tout état de cause, une telle fortune ne saurait être cumulée par un fonctionnaire, en seulement huit ans d’exercice, quel que soit son indice salariale, ses revenus et autres avantages

    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (14:36 PM)
    KARIM PRESIDENT

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR