Sidiki Kaba coupable de « détournement d’objectif »

  • Source: : SenewebNews-RP | Le 07 janvier, 2017 à 09:01:55 | Lu 2321 fois | 3 Commentaires
content_image

Sidiki Kaba coupable de « détournement d’objectif »

Le Syndicat national des travailleurs en éducation spécialisée de la justice du Sénégal (Syntesjustice) accuse le ministre de la Justice, Sidiki Kaba, d’avoir commis un « détournement d’objectif ». Son tort, selon eux, c’est d’avoir admis au sein du Centre d’adaptation sociale de Sébikotane, dédié aux mineurs en rupture de ban, des futurs gardes pénitentiaires en formation.

« Le ministre de la Justice a pris cette décision sans concertation, a tonné en conférence de presse le secrétaire général du Syndicat, Oumar Ndiaye. En moins de trois semaines, (il) ordonne l’expulsion de l’équipe éducative et de tous les jeunes placés par les tribunaux pour enfants, juste pour qu’une promotion 2015, boutée hors de l’École nationale de police, puisse subir une formation qui ne se prête pas au cadre socioéducatif du Centre d’adaptation sociale. (Il introduit) la cohabitation dans l’espace éducatif du centre d’adaptation sociale de Sébikotane des mineurs en conflit avec la loi, présentant les caractéristiques d’une forte inadaptation psychologique et sociale avec 200 élèves militaires et paramilitaires. »

Le Syntesjustice entend s’opposer à cette décision de Sidiki Kaba qui, selon son secrétaire général, « dépossède la direction de l’éducation surveillée et de la protection sociale de son outil de travail le plus moderne ». « C’est là, martèle Oumar Ndiaye, une décision qui amoindrit davantage le rôle du ministère de la Justice dans la stratégie nationale de protection de l’enfance, et ce au moment où l’État du Sénégal investit des milliards pour sortir les enfants de la rue et bannir toute incarcération de mineurs. »

(Source : L’AS)


Auteur: Seneweb News - SenewebNews-RP


Commentaire (2)


Anonymement Correcte En Janvier, 2017 (10:24 AM) 0 FansN°: 1
Cette précipitation cache des dessins inavoués. Ce n'est pas le Centre qui est visé mais plutôt ces 20ha qui peuvent bien être morcelés à des fins de construction de villa pour cadres fortunés.
Reply_author En Janvier, 2017 (14:40 PM) 0 FansN°: 1
pire, le garde des sceaux ne sait pas faire la différence entre un centre de sauvegarde et un centre d'adaptation sociale. cela prouve qu'il ne connaît pas les structures. honte à lui qui a trainé en culotte courte au sein de l'enaes qui a formé les éducateurs spécialisés.
Modou Xulle En Janvier, 2017 (11:12 AM) 0 FansN°: 2
c'est vrai que le Garde des sceaux se moque de la république. sa simple lettre circulaire du 23 décembre ne peut pas abroger le décret 81-104 qui fixe les règles d'organisation et de fonctionnement du centre et sa cible, les mineurs en conflits avec la loi. Sidiki est un toccard :fbhang:  :emoshoot: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]