Accueil | Identifiez vous pour acceder à nos services |  Connexion | M'inscrire | Aide
actualites
PRESSE-REVUE:Le maintien sous mandat de dépôt de Luc Nicolaï à la Une des quotidiens
   Par Aps | APS |  Jeudi 13 décembre, 2012 09:35  | Consulté 4817  fois  | 0 commentaires   Favoris
| -Imprimer| Envoyer
source: APS

Les quotidiens reviennent jeudi en priorité sur le maintien sous mandat de dépôt du promoteur de lutte Luc Nicolaï, à l'issue de son face-à-face avec le doyen des juges d'instruction, pour une affaire de drogue, mais la question de la traque des biens mal acquis n'est également pas en reste. Les choses se corsent pour Luc Nicolaï, selon de nombreux titres de la presse quotidienne qui font état du maintien sous mandat de dépôt du célèbre promoteur de lutte, après son face-face la veille avec le juge, dans le cadre d’une affaire de drogue dans laquelle il est impliqué. ‘’Luc Nicolaï n’est pas encore au bout de sa peine. Il va continuer à occuper sa chambre d’hôtel à zéro étoile. Son +frère+ Bertrand Touly plus chanceux que lui, hume présentement l’air de la liberté’’, commente Direct Info, affichant à sa Une ‘’Luc Nicolaï s’enfonce, Bertrand Touly +libre+’’. Le promoteur et ses co-inculpés sont en détention pour corruption, tentative d’extorsion de fonds, usage de faux en écritures authentiques et association de malfaiteurs suite à une plainte de Bertrand Touly, propriétaire du Lamantin Beach, un établissement hôtelier de la petite-côte sénégalaise. ‘’Touly échappe à la prison, le cas de Luc se corse’’, relève également l’As, faisant le compte-rendu du premier face-à-face entre les mis en cause et le doyen des juges d’instruction, Mahawa Sémou Diouf qui ‘’n’a pas suivi le parquet dans ses réquisitions’’. ‘’Il (le magistrat) a décidé de laisser Bertrand Touly bénéficier de la liberté provisoire que lui avait accordée le juge d’instruction de Thiès. Par contre, pour Luc Nicolaï et les autres, le doyen des juges d’instruction leur a notifié leur inculpation et leur placement sous mandat de dépôt hier (mercredi)’’, rapporte l’As. ‘’Pire, ajoute le journal, le magistrat instructeur a corsé le dossier du promoteur de lutte en ajoutant aux chefs d’inculpation qui pesaient sur la tête de ce dernier le délit d’importation de drogue’’. ‘’Luc et Cie (re)placés sous mandat de dépôt’’, renseigne également Walf Grand place. ‘’Après 4 heures passées dans le bureau du juge, Touly a échappé au mandat de dépôt que le procureur de la République avait requis à son encontre’’, rapporte l’un des quotidiens du groupe Walfadjri. ‘’Toutefois, les conseils de ont espoir que leur client recouvra sa liberté très bientôt si le doyen des juges répond favorablement à la demande de mise en liberté provisoire qu’ils ont introduite hier durant l’audition’’, écrit Walf Grand place, avant d’en tirer une conclusion : ‘’Apparemment la chance est du côté de Bertrand Touly et non du côté de Luc Nicolaï et Cie’’. Le quotidien Libération semble en accord avec cette manière de voir les choses. ‘’Touly plus chanceux que Luc’’, juge ainsi ce journal, en soulignant que le doyen des juges a ‘’juste entendu (le patron du Lamantin Beach) avant le laisser vaquer à ses occupations’’. Mais Luc Nicolaï, le principal intéressé, semble d’n tout autre avis. ‘’Je suis victime d’une cabale’’, affirme le promoteur, assénant ses ‘’vérités’’ au quotidien L’Observateur. ‘’Une plaidoirie qui est un avant-goût de ce que réserve son pool d’avocats qui compte, dans les plus brefs délais, entrer dans le fond du dossier, pour obtenir ainsi une liberté provisoire. Ses conseils se réunissent aujourd’hui pour harmoniser leurs positions’’, annonce le quotidien. ‘’C’est reparti pour une rude bataille de procédure’’, prédit-il. Rewmi quotidien lui revient sur une autre affaire et rapporte que l’ancien président sénégalais Me Abdoulaye Wade se trouve ‘’dans tous ses états’’, après l’annonce de l’ouverture d’une information judiciaire à Paris contre son fils Karim Wade, dans le cadre de la traque des biens mal acquis. ‘’Sur quel pied danse dame justice’’, s’interroge à propos La Tribune, faisant état de ‘’cafouillages dans le traitement de certains dossiers’’ relatifs à la traque des biens mal acquis visant notamment certains responsables du précédent régime. ‘’La traque des biens mal acquis est relancée. Mais les auditions suivies de libération des dignitaires supposés s’être enrichis commencent à indisposer une bonne frange de la société. Le PDS pour sa part affûte ses armes car décidé à vendre chèrement sa peau’’, résume La Tribune. Pour enfoncer le clou, Me Félix Sow, un des avocats commis par l’Etat du Sénégal, évoque pour Le Populaire les effets de la plainte de l’Etat en France, pour le compte de cette traque des biens mal acquis. ‘’Les contrevenants sont très inquiets…’’, avance l’avocat en signalant notamment que les mis en cause sont notamment empêchés ‘’de bouger dans l’espace Schengen’’. Le Pays au quotidien jure pour sa part que l’instruction de cette affaire ‘’peut aller jusqu’en 2017’’, en soulignant, pour le déplorer : ‘’Justiciables à Paris, Karim Wade et Cie interdits de s’y rendre’’. ‘’Comme nous l’avons écrit, il y a quelques jours, c’est une question de bon sens patriotique, de justice indépendante et surtout de souveraineté nationale : pourquoi ne pas les juger à Dakar ?’’, écrit le journal. Sud Quotidien et Walfadjri s’intéressent à la dette commerciale de la SENELEC qui risque de faire arrêter les activités de cette société chargée de la distribution de l’énergie électrique. ‘’Les pétroliers menacent’’ et réclament à l’entreprise publique d’électricité ‘’le payement de la dette commerciale qui s’élève à 60 milliards de francs CFA’’. ‘’Sans donner un délai précis, la Société africaine de raffinage (SAR) décide de se faire rembourser les 60 milliards de francs CFA que lui doit la Senelec par la manière forte. Elle a décidé de ne plus approvisionner la société d’électricité en fuel. Un impair qui présage d’un retour des délestages’’, souligne également Walfadjri quotidien. Le Quotidien souligne une hausse de la corruption entre 2007 et 2010, précisant que 1.240 milliards ont été ‘’volés aux Sénégalais’’ dans l’intervalle, alors que pendant ce temps, Le Soleil annonce que le gouvernement compte ‘’mobiliser 250 milliards de francs CFA d’ici à 2015’’, pour l’accès à l’eau potable et l’assainissement. Selon ce journal, le chef de l’Etat, Macky Sall, ‘’a réaffirmé la volonté du Sénégal de conserver ses avances dans ces sous-secteurs. C’est dans cette optique que 250 milliards de FCFA seront mobilisés, pour l’atteinte des objectifs d’ici à 2015’’. BK
Nouveau!:   Retrouvez toutes les archives concernant Revue presse de 2006 à ce jour.
Commentaires:   0   Total dont   0   En attente - ( Voir les commentaires sensibles) .
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.

  Réagissez à cet article (en respectant les règles ci-dessous)

  • Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
    Ne devoilez pas
    les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
    de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
  • Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
  • Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Nom:
  
Commentaire:
:)   :-D   :cool:   :hun:   :cry:   :love:   :khelou:   :?:   :jumpy: :sad:   :bravo:    :haha:   :dedet:   :sn:   :down:    :up:  :tala-sylla:
   
Pour faire apparaitre vos commentaires immediatement, creez un compte seneweb (c'est rapide).

Nouveau!:   Retrouver toutes les archives concernant Revue presse de 2006 à ce jour.

 

 


Pub


 




HitParade




HitParade