Sénégal : le ministre de la communication pour un encadrement des journalistes contre les ‘'dérapages''

  • Par : Apanews | Le 03 mai, 2013 à 17:05:59 | Lu 5948 fois | 4 Commentaires
content_image

Sénégal : le ministre de la communication pour un encadrement des journalistes contre les ‘'dérapages''

Le ministre de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique, Cheikh Bamba Dièye, s’est dit, vendredi à Dakar, favorable à un encadrement des journalistes pour éviter les éventuels ‘’dérapages’’ de certains membres de la corporation.

 

''En matière de liberté de presse, nous pouvons disposer d'un arsenal de textes les plus consensuels, mais sans un encadrement, sans responsabilité du journaliste dans la collecte, le traitement et la diffusion, sans un respect des valeurs d'éthique et de déontologie, nous assisterons toujours à des dérapages'', a dit M. Dièye, lors d'un panel sur ‘'parler sans crainte : assurer la liberté d'expression dans tous les médias'', organisé dans le cadre de la célébration la Journée mondiale de la liberté de la presse. 

 

Cette rencontre a regroupé des responsables du Syndicat national des professionnels de l'information et de la communication (SYNPICS), des blogueurs, des étudiants en journalisme.

 

‘'Les dérives de la presse blesseront toujours dans leur chair des mères et des pères de famille, parfois innocents et souvent qui ne le méritent pas. Sans cette responsabilité, nous assisterons toujours à des dérapages qui détruiront'', a poursuivi le ministre de la Communication.

 

Dans un communiqué publié ce vendredi, l'organisation internationale de la francophonie (OIF) a invité ses pays membres à garantir la sécurité des journalistes.

 

''La liberté de la presse est encore trop souvent entravée dans les pays membres de notre organisation, notamment là ou surviennent des ruptures de l'ordre constitutionnel mais plus encore durant les phases de transition démocratique'', a dit Abdou Diouf. 

 

Le Secrétaire général de l'OIF ajoute que l'organisation ''appelle au strict respect de la presse dans tout l'espace francophone et invite les Etats et gouvernements membres de la Francophonie à garantir la sécurité des journalistes dans l'exercice de leurs fonctions''.




Apanews

Commentaire (3)


Xeme En Mai, 2013 (17:52 PM) 0 FansN°: 1
Et qu'est ce qu'il appelle dérapage ? Il utilise quel dictionnaire ? Le Larousse ou celui de la Novlangue ? Le sens de ce qu'il dit en dépend.
Sam En Mai, 2013 (20:15 PM) 0 FansN°: 2
C'est aujourd'hui que vous voyez que nos journalistes derapent? Quand ils insultaient Wade c'etait normal en ce moment. Maintenant a votre tour d'encaisser ces injures. Quelle facon de voir les choses. Vous avez forme ces journalistes a insulter, ils ont bien appris, c'est donc bien normal qu'ils vous insultent.
Flo En Mai, 2013 (09:10 AM) 0 FansN°: 3
Est-ce une raison suffisante pour les laisser dans cet égarement? Beaucoup parmi ces journalistes ignorent les b.a., -ba du journalisme ou en font fi, et c'est cela qu'il faudrait corriger. Comment peut-on laisser un gars comme A. Aïdara, qui ne sait pas la différence entre le présent de l'indicatif et le présent du conditionnel, faire une revue de la presse?

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]