Les derniers vœux d’ Ablaye Mbaye

  • Source: : Seneweb.com | Le 10 janvier, 2017 à 21:01:19 | Lu 7319 fois | 7 Commentaires
content_image

Les derniers vœux d’ Ablaye Mbaye

Il fallait être à la levée du corps pour se rendre compte qu’Ablaye Mbaye était aimé. Dans la maison familiale, au cœur du populeux quartier de Fass Delorme, sympathisants, amis, artistes, sportifs..., étaient présents pour rendre un dernier hommage à cet illustre artiste à la voix d’or. Un artiste qui, malgré son handicap visuel, a su mettre d’accord tout le monde sur son talent, sa générosité, son sens de l’humour et son amour profond à ses parents.

Ce mardi, le climat a été relativement clément. Le soleil a caché ses rayons pour laisser la place au vent frais ventiler les sympathisants venus présenter leurs condoléances à la famille éplorée. La maison fait face au canal fermé de Fass-Gueule-Tapée-Colobane. Une tente installée sur la route permet à ceux qui ne pouvaient pas entrer dans la maison de s’asseoir.

Non loin du portail de la maison, à droite, est assise la maman du défunt chanteur, entourée des tantes, des sœurs d’âge avancé et autres proches de la famille. Très accueillante, mère Gagnesiry Fall, vêtue de blanc, tente tant bien que mal de contenir son émotion, pour mieux accueillir les gens venus présenter leurs condoléances. Pourtant, elle souffre intérieurement, elle qui, il y a 60 jours, a perdu son mari. Aujourd'hui, elle va assister, impuissante, à l'enterrement de son fils.

Les témoignages sont unanimes : Ablaye était quelqu'un de bien, qui adorait sa famille.

«Ablaye Mbaye voulait emmener sa maman à La Mecque…»

Rencontré au portail de la maison en train de s’affairer pour accueillir les proches, Pathé Mbaye, l'oncle du défunt, soutient qu'Ablaye Mbaye était quelqu'un qui cherchait à toujours régler les problèmes de ses proches. « On a perdu un grand homme. Il fut mon ami. Je suis son oncle, mais quand vous nous voyiez, cela ne se sentait pas. Nous étions des complices. Tout ce qu’il avait, c’est pour ses parents. Il était gentil. Il était très discret. Le samedi passé, il avait remis à sa maman de l’argent et avait promis de lui faire une rallonge ce lundi à la sortie du studio (le jour de son décès : Ndlr). Son voeu était d'emmener sa mère à la Mecque et de lui acheter une maison. Il disait-il à sa maman : “continue de prier pour moi. Si mon album sort, je t’emmènerais à La Mecque et je te construirais une maison à Keur Massar”. Sa maman et lui étaient très complices», témoigne son oncle.

Nogaye Mbaye, l’aînée de la famille, ne tarit pas d'éloges à l'endroit de son défunt frère. «Lorsqu’il a épousé sa première femme, ils sont revenus directement de l’hôtel pour me rendre visite. Il me l'a confiée. Je n’oublierai jamais ce geste», déclare Nogaye.  

Mame Coumba Mbaye , la cadette de la famille, assise sous une tente, ne dit pas autre chose. «Il nous aimait tous. Il adorait notre maman. Il m’a fait ses adieux le 23 décembre dernier. Il avait un concert. A un moment donné, il m’a fait venir sur le podium pour que je chante avec lui la chanson «yaye mag na». Il a promis au public qu’on nous verra ensemble parce qu’il prépare quelque chose. Je devais chanter avec lui dans son nouvel album. Mais Dieu en a décidé autrement», témoigne Coumba Mbaye.

Ablaye Mbaye a été inhumé cet après-midi à Yoff, le même cimetière qui a accueilli son père au mois de novembre dernier.


Auteur: Chamsidine Sané - Seneweb.com


Commentaire (7)


Anonyme En Janvier, 2017 (22:01 PM) 0 FansN°: 1
que la terre lui soit legere
Anonyme En Janvier, 2017 (22:01 PM) 0 FansN°: 2
Rip
Anonyme En Janvier, 2017 (22:01 PM) 0 FansN°: 3
Rip
Anonyme En Janvier, 2017 (22:01 PM) 0 FansN°: 4
sow Que Dieu l'accueil dans son paradis
Anonyme En Janvier, 2017 (22:01 PM) 0 FansN°: 5
Rip
Anonyme En Janvier, 2017 (00:01 AM) 0 FansN°: 6
ri

Anonyme En Janvier, 2017 (01:59 AM) 0 FansN°: 7
ou sont Macky et sa femme dans de pareils monents. Celui-ci, Ablaye Mbaye n'etait pas un artiste ordinaire car rare sont les personnes avec handicaps qui font quelque chose de leur vie. Celui ci a refuse de mendier, chose a laquelle la societe senrgalaise s'attend en general. Macky rate encore l'occasion de galvaniser les troupes, parler des hanidicappes et leur rappeler qu'Ablaye devrait etre un modele dont tous devraient s'inspirer. C'est quand meme pas difficile de penser a faire prendre conscience le peuple de realites aussi simples dans le reste du monde. Pfffttt!

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]