Affaire Khalifa Sall : Aliou Sall écrit à Anne Hidalgo

  • Source: : Seneweb.com | Le 02 janvier, 2018 à 18:01:39 | Lu 19107 fois | 245 Commentaires
content_image

Affaire Khalifa Sall : Aliou Sall écrit à Anne Hidalgo

Le soutien d'Anne Hidalgo, maire de Paris, à Khalifa Sall, n'est pas un secret. L'édile socialiste ne rate jamais une occasion de le manifester ouvertement. Sa dernière sortie en faveur de son homologue dakarois n'est pas du goût d'Aliou Sall, maire de Guédiawaye. En tant que président de l'Association des maires du Sénégal, le frère du chef de l'État l'a fait savoir à l'intéressée à travers une lettre que nous reproduisons in extenso.

LA LETTRE D'ALIOU SALL

Madame le Maire,
Une certaine idée de la République et des principes sacrés qui fécondent son esprit et son intangibilité m'imposent, en ma qualité de Président de l'Association des Maires du Sénégal (AMS), le devoir de vous saisir suite à la maladroite ingérence de votre part relative à un dossier pendant en justice au Sénégal.

Respectueux du sacro-saint principe de la séparation des pouvoirs et de la souveraineté des États, je me fais l'écho, du sentiment des Maires du Sénégal qui constatent que cette prise de position inédite a installé un malaise réel dans l'esprit des élus.

Cette intrusion s'avère bien plus sérieuse qu'un simple dérapage verbal en décalage avec la hauteur et la densité auxquels l'écosystème politique est tenu. Un maire ne peut se soustraire aux précautions oratoires et s'auto proclamer "Procureur".

Aucune personnalité politique, ici au Sénégal, ne s'est jamais prononcé sur des décisions émanant de la justice française, quand bien même il s'est agi du dossier d'emplois fictifs à la Mairie de Paris qui a conduit à la condamnation de hautes personnalités.

L'onction électorale et la légitimité du suffrage universel ne donnent à aucun élu un blanc-seing, qui lui garantit une immunité judiciaire, ou le soustrait de facto à l'obligation de la reddition des comptes et de l'imputabilité.

Le Sénégal est un pays ouvert et démocratique, dont l'armature est constituée de solides institutions tenues par des Femmes et des Hommes de compétence et de conviction, dont la bonne gouvernance constitue l'épine dorsale. Le Sénégal c'est aussi une justice indépendante, non sélective, qui reste imperturbable face aux vociférations outre atlantique, aux agitations politiques et pressions multiformes dont les motivations sont de tous connues.

En conclusion, je vous renouvelle mon attachement au respect que nous nous devons mutuellement en tant que collectivités locales d'égale dignité, je vous rappelle la sérénité et l'esprit de responsabilité qui doivent être convoqués, même au milieu des tourbillons qui, par nature, sont passagers, pour ne pas entraver le travail des Institutions judiciaires auxquelles nous devons faire confiance.

Une justice républicaine et impartiale au service d'une gouvernance moderne de rupture est le socle de notre émergence, vous devez nous y accompagner à l'instar de la coopération exemplaire que nous entretenons avec la France et avec les Maires de France.

Le devoir de solidarité vis-à-vis de nos collègues, quand ils trébuchent sur les travers de leur municipalité, a des limites objectives que la raison nous empêche de franchir et que le serment sacré nous interdit de violer.

Aliou SALLdata-cke-saved-src=


Auteur: Seneweb news - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (116)


Anonyme il y a 2 semaines (18:36 PM) 0 FansN°: 1
Rédigé par le frére du président !
Reply_author il y a 2 semaines (18:38 PM) 0 FansN°: 1
franchement quelle crédibilité mdr
Reply_author il y a 2 semaines (18:45 PM) 0 FansN°: 2
merci de la remarque !
et puis c'est pour forcer anne hidalgo à se taire pour la suite des événements. macky veut exécuter khalifa sall avec le silence complice de l'opinion. ils n'ont pas idée de la témérité de anne hidalgo. qu'elle défende bec et ongles le maire de dakar, parce qu'au sénégal il n y a plus d'honnêtes et de courageuses gens pour le faire.
Bof il y a 2 semaines (18:47 PM) 0 FansN°: 3
franchement ces gens sont des rigolos!
déjà ils montrent leur complexe de la france en sursautant comme des fous parce qu un simple maire parisien les critique. en plus, la justice senegalaise est critiquée et qui répond? le porte parole de l'apr et un maire apr frere du président! quelle image donnez vous du senegal? exactement une preuve qu'elle est infeodée
Reply_author il y a 2 semaines (19:22 PM) 0 FansN°: 4
quel idiot ce aliou sall!
le peuple n'a pas fini depiloguer sur ton intrusion dans notre pétrole et tu fais le malin
Reply_author il y a 2 semaines (19:45 PM) 0 FansN°: 5
qui a écrit ce courrier, truffé de fautes de syntaxe, voire de grammaire ou vocabulaire ? j'en relève juste quelques-unes. monsieur sall, on ne dit pas "dossier pendant en justice", mais « dossier pendant devant la justice". la ponctuation est aussi, à plusieurs reprises, « défectueuse ». par exemple, dans le second paragraphe, il place la virgule après l’expression « faire l’écho », coupant cette dernière avec le "de" qui doit pourtant aller avec. d’ailleurs, la vraie expression c’est : "faire écho de" et pas « faire l’écho de ». en outre, que veut dire "l'onction électorale et la légitimité du suffrage » ? il a voulu certainement se la jouer pompeux, comme souvent dans ce torchon, mais franchement ces deux groupes de mots combinés ne veulent rien dire ; si ce n'est de la redondance idiote. personnellement, je n'aurais jamais utilisé le mot "onction" ici, même si je sais bien qu'un mot n'a de sens que dans son contexte. toutefois, le choix du mot juste est un art, surtout dans des cas similaires. et celui-ci ne me paraît pas très « juste » dans ce contexte. encore pire, il écrit : « le sénégal est un pays démocratique… » : encore une redondance ! monsieur, vous auriez pu remplacer « pays » par « État », si vous recherchiez la précision parfois souhaitée ou tolérée dans certains cas de redondance, voire de pléonasme. en effet, rien que l’usage du nom « sénégal » renvoie à un « pays », pourquoi donc le répéter initialement, si ce n’est pour charger davantage la « mule » ? or « État » diffère légèrement de « pays », même si le sénégal est un « État-pays ».
je peux continuer à relever des « saletés » linguistiques ou syntaxiques, mais je préfère m'en tenir là. si cette lettre est effectivement envoyée à anne hidalgo, elle sera morte de rire à sa lecture ; puisque tellement elle est, dans le fond, mal rédigée par l'auteur ; dont je suis sûr n'est pas alioune sall, incapable, rien qu’à l’écouter parler, d’écrire quoi que ce soit.
pour ce qui est du fond, moi avocat de khalifa sall, j’envoie à celui qui a signé ce courrier (ici m. sall) une citation directe ou je porte plainte, sans hésitation, contre lui. tellement des phrases, dans ce torchon, semblent violer sa présomption d'innocence ! tout le paragraphe, ici repris, par exemple, le fait quasi explicitement : "l'onction électorale et la légitimité du suffrage universel ne donnent à aucun élu un blanc-seing, qui lui garantit une immunité judiciaire, ou le soustrait de facto à l'obligation de la reddition des comptes et de l'imputabilité".
senghor s’est retourné certainement dans sa tombe, lui dont on vient de célébrer, il y a peu, les 16 ans de sa mort. mon pays va très mal, si ce sont nos dirigeants qui écrivent aujourd’hui comme ça.
pitié à mon cher pays, le sénégal !
Reply_author il y a 2 semaines (19:49 PM) 0 FansN°: 6
en tant que président des maires du sénégal, votre devoir est de vous mettre du côté de l'un d'entre vous, à savoir khalifa sall qui puisé maire de la capitale. les pratiques claniques et l'esprit partisan des gens qui accompagnent macky sall me dépassent ! j'aurais compris une telle sortie de la part des magistrats du sénégal mais une telle sortie de la part du président des maires dont le rôle est de défendre l'un des leurs me choque ! il est temps qu'on arrête macky et sa bande. ils sont devenus fous. ils n'ont plus de bon sens !
Reply_author il y a 2 semaines (20:07 PM) 0 FansN°: 7
vraiment vous etes des chiens de la base espece des caniches
un putine de blanche qui depasse les limtes du sacro saint et vous l'apprecier
mr sall je suis pas politicien mais je suis de tout coeur avec toi
suit ton chemin et ne repond pas aux fils de pute
fais comme le president
ils mourront de jalousie mais dieu fera ce k'il decide k'il soit
personne ne pourra vous faire ni avances,ni reculer
allah est le meilleur de tous
fa saby bihamdi rabbicca wa ass tafirlahoo inna ho kana tawaban
Reply_author il y a 2 semaines (20:11 PM) 0 FansN°: 8
vive le maire ! soyez patriote . un maire du senegal l'aurait fait en france oh la la il serait vite mis à sa place .