Après une période sabbatique : Que va dire Ibrahima Fall ?

  • Par : Leral | Le 09 septembre, 2013 à 12:09:21 | Lu 7787 fois | 9 Commentaires
content_image

Après une période sabbatique : Que va dire Ibrahima Fall ?

Le leader de Taxaw Temm, le Pr Ibrhima Fall, sort de son long mutisme, selon le quotidien L’As.

En effet, après avoir pris ses distances avec le Président Macky Sall, il y a quelques mois, il se prononce aujourd’hui sur la situation nationale. 

Ce sera dans le cadre d’une conférence de presse prévue cet après-midi. 

Le réquisitoire risque d’être dur contre le régime de Macky Sall.




Leral

Commentaire (7)


Omz En Septembre, 2013 (12:19 PM) 0 FansN°: 1
Si jamais on perdait Idrissa Seck Et ce Ibrahima Fall je ne suivrai plus jamais un débat politique au Sénégal, Et on perdrai aussi pour une troisième fois aprés Cheikh Anta Diop Et Mamadou Dia, Deux travailleurs, deux incompris...

Pitié de SunuGal!!!
Diaw En Septembre, 2013 (13:29 PM) 0 FansN°: 4
il inspire un peu d'un homme de confiance mais il a une face cachèe qu'il laisse entrevoir qui fait peur sur ses intentions ,il joue un peu au petit malin comme idrissa seck meme tactique ceci ne va pas bien pour eux vis a vis du peuple et vis a vis de leurs alliès .
Pakif En Septembre, 2013 (14:23 PM) 0 FansN°: 5
Je pense qu'une certaine presse doit faire attention en parlant de prendre des distance avec le Président Macky Sall. Cette presse DOIT bien comprendre le Pr Ibrahima FALL, Leader du Mouvement Taxaw Temm avait déjà, depuis fort longtemps donné la bonne compréhension qu'il convenait d'avoir de la Coalition BBY. En effet la coalition est née entre les deux tours de la présidentielle 2012, et avait comme unique et seule mission de faire partir le régime sortant et d'accompagner, sur la demande du présent entrant, un accompagnement jusqu'au législatives. Les législatives étant terminées, BBY était don arrivé à son terme. Maintenant vouloir insister pour en faire un ensemble pour gouverner ne peut que nous entraîner vers toutes formes de dérives. La chose est simple: on ne peut pas nous faire croire croire des opposants politiques naturels que sont socialistes et libéraux peuvent subitement flirter un amour. S'AIMENT-T-ILS VRAIMENT OU AIMENT-T-ILS JUSTE LE PARTAGE DU POUVOIR, j'allais dire du ...... GATEAU? AU DEPENS DE ASKANOU SENEGAL qui doit sérieusement se réveiller et apprendre à choisir le profil d'un homme d'Etat. En vérité il faut savoir travailler pour sa nation, cultiver le patriotisme, le civisme et la citoyenneté avec un haut sens du sacrifice pour les générations futures dont nous avons la responsabilité présente de leur léguer un Sénégal de valeurs, de mérite et de justice, et ne pas juste se dire, "je suis aux affaires et je me sers et que les autres en fassent autant lorsqu'ils arriveront,........................., s'ils y trouvent quelque chose". ATTENTION
Saër En Septembre, 2013 (19:37 PM) 0 FansN°: 6
Je suis un peu déçu de la sortie du doyen Ibrahima Fall.

1 - Comment peut-il contester la nomination de Mr Diallo au Ministère de l'intérieur?. Ce qui veut dire qu'il n'a pas confiance en notre démocratie. C'est comme si l'UMP contestait la nomination de Manuel Walls.



2 - Un élu politique qui est reconnu coupable et condamné par la jutice de détournement. Est-ce que cette personne mérite la confiance du peuple?. Non, non. Donc le seul moyen de l'empêcher de récidiver est l'inéligibilité.

Contester cela de la part d'un juriste est vraiment étonnant et inquiétant. Désolé doyen.
John En Septembre, 2013 (21:00 PM) 0 FansN°: 7
Gueum léne yalla ,yalla moye falé ta nga bayyi gnoulale sa kawar gui

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]