Ça se tire APR…ement entre camarades de Macky Sall

  • Par : Senewebnews | Le 11 juillet, 2013 à 18:07:26 | Lu 8124 fois | 10 Commentaires
content_image

Ça se tire APR…ement entre camarades de Macky Sall

Alioune Badara Cissé contre Mahmoud Saleh. Moustapha Cissé Lô face à Mor Ngom. Voilà quatre responsables de premier plan de l’Alliance Pour la République (Apr), le parti du président Macky Sall, dont la presse quotidienne bruit ces derniers jours des échanges aigres-doux. Et ce ne sont là que les cas les plus connus, au point donc d’atterrir dans les colonnes des journaux. Parce qu’en sourdine, les rivalités seraient légion.

 

En somme, dans les rangs de la formation politique du président Macky Sall on se tire…APRement dans les jambes. Certains analystes qualifient cette situation de crise de croissance d’un parti. Où pendant ces moments, chacun cherche à se positionner. Qui plus est, dans une APR où rien n’est encore en place. Tout est à installer. Les responsables cités au début sont par exemple tous de potentiels N°2, poste rapidement occupé d’ailleurs par Alioune Badara Cissé, l’ex-ministre des Affaires Etrangères avant d’être défenestré. Normal, alors, que le positionnement fasse autant de bruit. D’autres segments du parti avaient, dans un passé récent, connu des soubresauts. Il s’agit des jeunes et des femmes. Chez ces dernières, on parle de la ministre d’Etat Mariam Badiane comme chef de file mais, le ministre Mariama Sarr et la 1ère vice-président de l’Assemblée nationale Awa Guèye, font montre d’ambitions réelles.

 

En réalité, ces divergences ne surprennent guère. Si le président Macky Sall a été élu haut la main en mars 2012, ce n’était point grâce à un parti fort, lequel était d’ailleurs en presque embryon. Sa victoire sur Wade fut portée par la large coalition appelée Benno Bokk Yakaar qui l’accompagne aujourd’hui dans la gestion du pouvoir. Ce même regroupement de parti et de figures emblématiques de la classe politique sénégalaise a récemment fait l’objet de supputations quant à sa survie, en raison notamment du cas Idrissa Seck fort en critiques alors que son parti Rewmi a des ministres dans le gouvernement. Un cas que le président lui-même semble classer en considérant Idy comme « un opposant ».

 

L’Apr est toutefois obligée de revoir son évolution en tant que socle principal de Bby. Mais devoir en même temps faire avec des conflits internes de plus en plus APRes n’est pas pour rassurer. Bien au contraire. L’ABC de la discorde peut rendre Saleh le sort du parti. Et avec El Pistelero Moustapha Cissé Lô, la Mor(t Ngom) du parti peut arriver plus vite que prévu.


Senewebnews

Articles similaires


Commentaire (8)


Samboudar En Juillet, 2013 (18:42 PM) 0 FansN°: 1
La meilleur réponse Macky Sall doit donner, c'est de se retirer de la direction de l'APR, dégager tous les politiciens du palais et continuer l'excellent travail qu'il est entrain de faire pour la république. Il doit se dégager de l'obsession d'un autre mandat. Le travail qu'il est entrain de faire et qui donne déjà des résultats va le conduire très loin pour le sénégal et pour l'Afrique. Les sénégalais ne sont dupes et savent bien analyser.
Deugdeug En Juillet, 2013 (18:43 PM) 0 FansN°: 2
Lepp ABC nekk ci parti di def cavalier solitaire. Melni moko mom.
D En Juillet, 2013 (18:47 PM) 0 FansN°: 3
L'accession de Macky au palais est due à la volonté divine et à celle du peuple sénégalais que nous sommes. Ce n'est du fait d'aucune coalition ou d'aucune personne. Ces leaders du BBY étaient tous des candidats dont concurrents de Macky. Avant d'élire Malick ils pouvaient se faire élire. Ces gens n'avaient pas de choix. Aucun d'entre n'oser rallier wade sinon c'est le syndrome de ce qui était arrivé à Djibo en 2000. Arrêter . C'est la victoire du peuple et non du BBY
Macky Doit S'appuyer En Juillet, 2013 (19:03 PM) 0 FansN°: 4
sur Le socle comblien plus stable de Benno bok Yakkar ....pour agir avec maturité

l'expulsion du Blogeur tchadien n'a pas été judicieux quand bien meme que le Procès Hissein Habré ait cour dans notre pays ......

S'aurait été un acte de reelle souveraineté et de Democratie si Macky avait eu ce courage determinant de maintenir ce Journaliste au Senegal ,

Macky a demontré qu'il ne serait pas un president AVEC UNE REELLE ENVERGURE ....

Evidemmment vous n'etes pas obligés de me croire
Peuple En Juillet, 2013 (19:32 PM) 0 FansN°: 5
VRAIMENT CONNARD DE JOURNALISTE POUR UNE ANLYSE BETE!!! RIEN A DIRE
Xeemme En Juillet, 2013 (20:12 PM) 0 FansN°: 6
nous avons élu des connards, des imbécils et des consssss
Deug En Juillet, 2013 (21:03 PM) 0 FansN°: 7
Aliou badara Cisse c'est le plus grand connard.
[email protected] Macky a eu la chance d etre elu mais le socle de LAPR est faible ,pour rester au pouvoir il faut etre ouvert a des nons politiciens car ceux qui st dans le terrains connaissent vos lacunes et sont plus experimentes que vous en banditisme et vols excusez moi c est la definition de la politique actuelle ,noblesse zero. Que fait un Mor Ngom au palais et essaye de parrainer des maires aux locaux c est triste aussi pour ce pays.Macky doit prendre ses responssabilites ,il n est pas WADE et risque gros en cas d echec. APR soyez plus ouvert et averti 24 pour cent depuis 18 mois ,il faut elargir et eviter de prendre n importe qui par nom ,exemple un Souleymane Ndene serait une honte et trahison de la nation car sinon le peuple n avait pas besoin de changement car il était la.Mr Lo est le plus coherent du parti donc Macky doit le suivre et il ose parler fort et juste le pays a depasse ses jeux il nous faut des gens cool merci

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]