Cheikh Bamba Dièye : "Un État de droit comme le Sénégal n'a pas besoin de ce procès"

  • Source: : Seneweb.com | Le 03 janvier, 2018 à 18:01:33 | Lu 6405 fois | 20 Commentaires


Auteur: Youtube - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (9)


Anonyme En Janvier, 2018 (18:57 PM) 0 FansN°: 1
On croit rêver, voilà un ancien ministre cautionnant les faux et usages de faux au prétexte que cela se faisait avant ! Qui a signé les fausses commandes de mil et de riz pour les populations déshéritées et qui s'est servit de ces sommes pour des choses peu claires? Khalifa Sall. Quelles sont les victimes: les démunis auxquels ces subsistances auraient été bien utiles. Pour un socialiste c'est une véritable honte!
Reply_author En Janvier, 2018 (19:07 PM) 0 FansN°: 1
inchallah un jour viendra où khalifa sera à la place de macky sall. dieu est grand.
Reply_author En Janvier, 2018 (19:55 PM) 0 FansN°: 2
la honte ? le senegalais ne connaît plus ? defendre un voleir avec ces arguments ? le voleur de poulet actuellement en prison n'est pas le premier avant il y en a su'on n'a jamais amené en prison non ?
Reply_author En Janvier, 2018 (19:59 PM) 0 FansN°: 3
arretez de politiser ce problème. khalifa lui même sait qu'il a volé .pourquoi a t'il cherché à fournir de faux documents .merde alors il faut etre patriote . ils ont le droit eux de piller le pays et les pauvres de subir en gorgorlou merde encore
Reply_author En Janvier, 2018 (00:10 AM) 0 FansN°: 4
yaye domou mbam khoukh
Deug La Vérité En Janvier, 2018 (18:57 PM) 0 FansN°: 2
Tu te trompes Cheikh Bamba: L'Etat de droit a disparu au Sénégal depuis l'avènement de Son excellence Macky Sall et le peuple souverain continue à dormir. Après Khalifa à qui son tour de passer sous la guillotine du bourreau SALL?
Anonyme En Janvier, 2018 (19:10 PM) 0 FansN°: 3
Quel idiot !dans quelle école juridique il a tiré cette bêtise ,quel crétin qui se prend au sérieux :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: 
Anonyme En Janvier, 2018 (19:56 PM) 0 FansN°: 4
virer du gouvernement pour cause d'incapacité  :contaan: 
Anonyme En Janvier, 2018 (20:00 PM) 0 FansN°: 5
Donc ce n'est plus la peine d'avoir justice,forces des l'ordre etc , la jungle quoi.
Anonyme En Janvier, 2018 (20:24 PM) 0 FansN°: 6
Vous voulez quoi, tout les jours de pauvres sénégalais sont jugés. Acceptons que justice soit faite. Ces magistrats étaient là avant Macky et seront la après lui et le Sénégal continuera.
Reply_author En Janvier, 2018 (21:08 PM) 0 FansN°: 1
ah que oui
Anonyme En Janvier, 2018 (08:09 AM) 0 FansN°: 7
"le faux en écriture est une tradition administrative..." ce que ce petit con dit est d'une gravité extrême.



Donc au Sénégal le vol doit être érigé en règle chez les responsables politique.

Nul et malhonnête i bamba dieye ax bamba fall la féke baax
Anonyme En Janvier, 2018 (09:47 AM) 0 FansN°: 8
Anonyme En Janvier, 2018 (14:23 PM) 0 FansN°: 9
EN TOUT CAS J'AI L'IMPRESSION QUE BEAUCOUP DE NOS POLITICIENS (POUVOIR ET OPPOSITION) NE VEULENT PAS QUE LES SENEGALAIS COMPRENNENT LEUR JEU.

NIOM NIEUPA YééM;

cette caisse profitait plus aux politiciens qu'aux demunis

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]