Fin de « mariage » entre Karim et son ami Cheikh Diallo

  • Par : Xamle.Net | Le 22 novembre, 2012 à 18:11:50 | Lu 13607 fois | 12 Commentaires
content_image

Fin de « mariage » entre Karim et son ami Cheikh Diallo

Le Clash entre Cheikh Diallo et son mentor, Karim Wade est intervenu ! C ’était le 15 novembre dernier. 

Un fait a attiré l ’attention de bon nombre de témoins y compris des employés de l ’agence reuters présents sur les lieux. Alors que Karim Wade venait de rentrer à son domicile à l ’issue de son audition par les enquêteurs de la section de recherches, Cheikh Diallo s ’est présenté au point E, chez l ’ancien ministre. Il s ’est vu refuser de pénétrer dans la propriété par l ’homme de main de Karim, Victor Kantoussan qui a même refermé le portail d ’entrée sur son pied. Cheikh Diallo, le pied coincé, a crié : «Mais tu me blesses». Victor est imperturbable. Grâce à l ’intervention d ’une tierce personne, Cheikh Diallo est parvenu enfin à entrer à l ’intérieur mais sa visite aura été de courte durée puisque, selon les témoins, il n ’y serait resté qu ’une minute environ. Mais c ’est surtout l ’expression du visage de Cheikh Diallo qui à sa sortie, a interpellé les regards indiscrets, une mine quasi-déconfite ou des mauvais jours diront certains. L ’allure aussi a surpris, il est presque sorti en courant. Que s ’était t-il passé ? A-t-il eu une altercation avec Karim Wade ? S ’est t-il vu reprocher ses tentatives et agissements en vue de se rapprocher du nouveau régime en place ? Nul ne le sait ! 

En tout cas, son intérêt porté pour Mor Ngom, Farba Ngom et Arona Dia ne sont certainement pas passés inaperçus.


Xamle.Net


Commentaire (8)


Ibo En Novembre, 2012 (18:13 PM) 0 FansN°: 1
Monsieur Président Karim ne te fâche pas les peuls sont des (vorkates) et tu es l'homme des projets. Tu as tout fait
Gfgfgfgsgs En Novembre, 2012 (18:43 PM) 0 FansN°: 1
" chronique "lignes ennemies" du 8 décembre 2011 dans laquelle, souleymane jules diop avait trainé le candidat macky sall dans la boue: "que macky nous dise où sont les 7 milliards de taïwan"
" macky sall qui louait un petit appartement à derklé jusqu’en 2002, qui s’est fait acheter sa première voiture par masseck ndiaye, qui lui amenait une certaine yaye fatou, qui a acheté au bout de six ans une radio à 200 millions, mise an nom de son conseiller en communication alioune fall. il a aussi acheté une maison à un milliard de francs, mise au nom de son épouse, rasé et construit en deux mois la maison familiale de fatick. un château au milieu d’un quartier pauvre, peulgha nord.
le candidat macky est propriétaire de l’un des parcs automobiles le plus luxueux du pays"
jules diop avait aussi accusé macky,du temps où il était premier ministre,en disant :"macky tente la pulaarisation de l'etat"
comme vous voyez tous, jules diop avait non seulement dénoncé les scandales de macky mais l'avait même traîté de macro et d'ethniciste !!! aujourd'hui il est du côté du président . décidément,on nous prend pour des moutons !
macky doit se livrer lui-même à la cour de répression de l'enrichissement illicite ; même s'il est protégé par son immunité ,il doit prouver son honnêteté en se mettant à la disposition de cette cour ! rien ne l'empêche de se présenter par lui-même devant cette cour !!! a moins qu’il n’ait pas la conscience tranquille …
c’est macky lui-même qui nous disait ,il y’a quelques jours : « nul n’est au-dessus de la loi » ! donc macky, rendez-vous avec les gendarmes à colobane pour justifier votre immense subite richesse !!!
Cheikh Diallo En Novembre, 2012 (18:49 PM) 0 FansN°: 2
" chronique "Lignes ennemies" du 8 Décembre 2011 dans laquelle, Souleymane Jules Diop avait trainé le candidat Macky Sall dans la boue: "Que Macky nous dise où sont les 7 milliards de Taïwan"

" Macky Sall qui louait un petit appartement à Derklé jusqu’en 2002, qui s’est fait acheter sa première voiture par Masseck Ndiaye, qui lui amenait une certaine Yaye Fatou, qui a acheté au bout de six ans une radio à 200 millions, mise an nom de son Conseiller en communication Alioune Fall. Il a aussi acheté une maison à un milliard de francs, mise au nom de son épouse, rasé et construit en deux mois la maison familiale de Fatick. Un château au milieu d’un quartier pauvre, Peulgha Nord.

Le candidat Macky est propriétaire de l’un des parcs automobiles le plus luxueux du pays"

Jules Diop avait aussi accusé Macky,du temps où il était Premier Ministre,en disant :"Macky tente la pulaarisation de l'Etat"

Comme vous voyez tous, Jules Diop avait non seulement dénoncé les scandales de Macky mais l'avait même traîté de macro et d'ethniciste !!! Aujourd'hui il est du côté du Président . Décidément,on nous prend pour des moutons !

Macky doit se livrer lui-même à la Cour de Répression de l'Enrichissement Illicite ; même s'il est protégé par son immunité ,il doit prouver son honnêteté en se mettant à la disposition de cette cour ! Rien ne l'empêche de se présenter par lui-même devant cette cour !!! A moins qu’il n’ait pas la conscience tranquille …

C’est Macky lui-même qui nous disait ,il y’a quelques jours : « Nul n’est au-dessus de la loi » ! Donc Macky, rendez-vous avec les gendarmes à Colobane pour justifier votre immense subite richesse !!!
Teuss Teuss En Novembre, 2012 (19:06 PM) 0 FansN°: 3
sounou fou nèkoussi mborou fofka farine khamon nanni sèn bisse dana gneuw toufouuuuuuuuuu
Fhshhhfhsfshhs En Novembre, 2012 (19:09 PM) 0 FansN°: 4
" chronique "Lignes ennemies" du 8 Décembre 2011 dans laquelle, Souleymane Jules Diop avait trainé le candidat Macky Sall dans la boue: "Que Macky nous dise où sont les 7 milliards de Taïwan"

" Macky Sall qui louait un petit appartement à Derklé jusqu’en 2002, qui s’est fait acheter sa première voiture par Masseck Ndiaye, qui lui amenait une certaine Yaye Fatou, qui a acheté au bout de six ans une radio à 200 millions, mise an nom de son Conseiller en communication Alioune Fall. Il a aussi acheté une maison à un milliard de francs, mise au nom de son épouse, rasé et construit en deux mois la maison familiale de Fatick. Un château au milieu d’un quartier pauvre, Peulgha Nord.

Le candidat Macky est propriétaire de l’un des parcs automobiles le plus luxueux du pays"

Jules Diop avait aussi accusé Macky,du temps où il était Premier Ministre,en disant :"Macky tente la pulaarisation de l'Etat"

Comme vous voyez tous, Jules Diop avait non seulement dénoncé les scandales de Macky mais l'avait même traîté de macro et d'ethniciste !!! Aujourd'hui il est du côté du Président . Décidément,on nous prend pour des moutons !

Macky doit se livrer lui-même à la Cour de Répression de l'Enrichissement Illicite ; même s'il est protégé par son immunité ,il doit prouver son honnêteté en se mettant à la disposition de cette cour ! Rien ne l'empêche de se présenter par lui-même devant cette cour !!! A moins qu’il n’ait pas la conscience tranquille …

C’est Macky lui-même qui nous disait ,il y’a quelques jours : « Nul n’est au-dessus de la loi » ! Donc Macky, rendez-vous avec les gendarmes à Colobane pour justifier votre immense subite richesse !!!

Bay En Novembre, 2012 (19:26 PM) 0 FansN°: 5
Mais arrêtez de nous tympaniser avec les dossiers de Macky qui est encore là et n'a aucun moyen de nous échappercar étant notre obligé jusqu'en 2017 au moins, on aura tout le loisir de nous occuper de son cas en temps voulu, à moins qu'il réussisse l'exploit d'assainir le pays et de le remettre sur les rails, auquel cas, il sera absout de tout crime pour services rendus. Maintenant, c'est de vous qu'il s'agit, avant que vous vous évaporiez dans la nature. Répondez, remboursez et fermez vos gu.....!!! Car rien n'y fera obstacle, vous passerez tous devant le juge et le peuple se chargera de vous prendre en charge pour de longues années à Reubeuss.
Khali En Novembre, 2012 (12:58 PM) 0 FansN°: 6
Cet article est du toc. les deux ont pris lepetit déjeuner avant hier au point E. Cet article est de l'intox inventé par Mamadou Ndiaye du nom de ce soit disant journaliste qui avait été arrêté pour extorsion de fonds et chantage contre la notaire aissatou guèyeb diagne. Il avait été coincé par la Dic et condamné à 3 ans ferme avant d'être garcié après un an de taule. C'est ce faux type qui écri aujourhui les inepties de Dakar actu. Cheikh Yérim a intérêt à le surveiller de près s'il ne veut que ce site soit discrédité pour de bon.
Mousa En Novembre, 2012 (13:02 PM) 0 FansN°: 7
Ah oui je connais ce mamadou ndiaye il habite la rue 11x blaise diagne. C'est un maître chanteur né. En oplus son homosexualité est connue de tout le monde à la médina.
P En Novembre, 2012 (20:08 PM) 0 FansN°: 8
SENEWEB : UNE FAMILLE, UNE ETHIQUE



Quelle est la politique de gestion des commentaires de SENEWEB ?



Dans le but de promouvoir un échange direct et ouvert dans un esprit de responsabilité, SENEWEB modère les commentaires postés dans les nouvelles, les commentaires, les chroniques et les blogs de ses différents contributeurs.

La responsabilité de chaque membre de notre équipe de gestion des commentaires est de publier les commentaires appropriés et de supprimer les commentaires inappropriés. Nous invitons aussi nos visiteurs, internautes à nous signaler les commentaires inappropriés qui ne sont pas conformes à la politique mise en vigueur par Seneweb. Notre personnel accorde une très grande attention à ces alertes et se montrera reconnaissant dans le combat pour une plus grande crédibilité de notre site.

La modération, par sa nature, est un procédé subjectif qui peut différer selon les cultures, les sensibilités intellectuelles, philosophiques et religieuses. Les lignes peuvent être très floues entre les principes qui peuvent entrer parfois en contradiction. Mais nos modérateurs sont guidés par une série de principes de base conformes aux droits de la personne, aux droits d’auteur et à la propriété intellectuelle.

Mais en général, le meilleur moyen de déterminer si un commentaire est approprié ou non est simple. Demandez-vous s’il viole vos propres principes ou si le commentaire vous aurait heurté s’il vous était adressé. Si c’est le cas, alors il doit être supprimé.

Malgré tout, il faut à Seneweb définir quelques principes de base en matière éthique et déontologique s’il veut garder sa crédibilité, sa respectabilité et la confiance des milliers de personnes qui lui font confiance à travers le monde.



Voici quelques principes de base :

Seneweb ne fait aucune discrimination de ses contributeurs, et ne censure jamais les commentaires pour des raisons politiques ou idéologiques. Nous ne supprimons jamais de commentaire parce que nous ne sommes pas d’accord avec le point de vue émis et nous ne publions jamais un commentaire parce que nous sommes en accord avec son auteur.



Nous voulons que SENEWEB soit un cadre de discussion ouvert sur les questions d’actualité:

Ceci peut parfois mener à de la frustration, de la colère ou le recours à un humour sarcastique. En tant que cadre transparent faisant la promotion de passionnantes discussions, nous permettons cela, dans la limite de l’acceptable et du respect de l’intégrité physique et morale de la personne visée.





Nous sommes aussi déterminés à créer un environnement de discussions saines

Pour cela, nous ne permettons pas des messages de haine, des messages qui font la promotion de la violence ou de la guerre. Nous ne permettons pas le racisme, le sexisme, l’antisémitisme ou d’autres formes d’intolérance. Nous ne permettons pas non plus les messages allusifs à la violence qui visent des groupes ou des communautés, qu’elles soient religieuses ou ethniques.

Nous n’acceptons pas les messages qui s’en prennent au physique des individus ou à leur apparence, ou encore à leurs caractéristiques mentales.

Nous ne permettons pas les messages qui font la promotion des théories de la conspiration.

Nous n’acceptons pas les messages dont le seul but est de provoquer les autres internautes, créer le désordre ou la confusion sur les sujets évoqués.



Nous n’acceptons pas les commentaires répétitifs ou les messages de publicité

Nous signalons ou supprimons les commentaires qui ont des contenus publicitaires ou liés à des intérêts personnels dans nos articles, blogs et autres contributions. Les mauvais commentaires sont aussi ceux qui ne portent sur aucun sujet. Cela dit, nous comprenons que les questions abordées ne soient pas les seuls sujets de commentaires, et que les internautes qui viennent à Seneweb puissent aussi faire des plaisanteries, des félicitations et autres comportements socialisants.



QUELQUES QUESTIONS ET REPONSES



Q: J’ai posté un commentaire, pourquoi je ne peux pas le voir sur le site ?

R: Il y a deux raisons possibles pour lesquelles vous ne pouvez pas voir votre commentaire sur le site :

1. Il pourrait être en attente de validation. Les commentaires qui sont publiés sur Seneweb sont modérés avant d’être acceptés. Quand le volume des commentaires est important, il peut avoir un impact sur le temps que le commentaire prend avant d’être posté sur le site. Nous apprécions donc votre patience. Si vous voulez éviter ce passage, vous pouvez vous inscrire directement sur le site. Vos données seront conservées et gardées secrètes, conformément à la politique de confidentialité des données personnelles chère à Seneweb et conformément aux lois en vigueur.

2. Il se pourrait aussi que votre commentaire contrevienne aux principes énoncés ci-avant ou à la réglementation concernant les droits sur la propriété intellectuelle. Nous devons respecter nos contributeurs et les protéger des commentaires vicieux, des injures et de la calomnie.



Q: Pourquoi j’ai été bloqué et je ne peux pas faire de commentaires ?

R: Plusieurs raisons peuvent l’expliquer :

1. Quand un commentaire est extrêmement abusif, hors-sujet ou utilisant un langage choquant ou insultant, il peut en résulter le blocage de son auteur pour une période donnée, selon la gravité des insultes. Cela peut comprendre des personnes dont le seul but est de créer un environnement malsain ou des personnes qui veulent bloquer ou saboter le fonctionnement de Seneweb, pour des raisons inavouées.

2. Quand un commentateur répète les messages abusifs, insultants ou visant à saboter l’ambiance conviviale ou le fonctionnement du site, il peut en résulter le blocage de son adresse IP. Cela veut dire que cet internaute va être interdit de faire des commentaires dans le futur, même si ses autres commentaires n’ont rien d’abusif. Cette mesure est regrettable, mais c’est la seule possibilité que nous avons de protéger nos internautes et maintenir la crédibilité de notre site.



Q:Est-ce que je peux poster des liens vers un autre site ?

A: Seule l’équipe de Seneweb peut decider de mettre un lien qui renvoie à un autre site, quand elle le juge opportun. Tous les liens qui seront postés par les internautes seront supprimés. Cela dit, quand un lien a un intérêt humain ou général, notre personnel peut exceptionnellement permettre le lien.

.

Q: Il y a un commentaire que je considère comme insultant et violant votre politique. Que dois-je faire ?

A: Vous pouvez signaler le commentaire que vous considérez comme abusif.



Q: Puis-je entrer en contact avec un bloggeur ?

A: Tout à fait. Chaque bloggeur chez nous a son propre profile, sa propre page qui inclut sa biographie personne et vous pouvez le contacter en cliquant sur son nom..



Q: Qu’est-ce qu’un modérateur, est-ce que je peux en être un ?

A: Si vous avez signalé au moins 20 commentaires que vous avez considérés comme abusifs et qui ont abouti à des suppressions, alors vous serez comme un modérateur du niveau 1 et Seneweb vous en sera reconnaissant. Nous allons ainsi porter plus porter plus d’attention aux signalisations futures que nous allez nous faire sur les commentaires. Si vous le faites sur au moins 100 commentaires, alors vous serez du niveau 2. Nous pourrions alors vous donner l’autorisation exceptionnelle de pouvoir directement supprimer des commentaires inappropriés sur Seneweb. Cette mesure vise à créer une communauté d’internautes et une reconnaissance à tous ceux qui travaillent à renforcer la famille Seneweb.



Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]